Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Terrance Spiderwick

Aller en bas 
AuteurMessage
Terrance Spiderwick
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 12 ans, d'origine Moldue
Année d'étude ou Emploi: Deuxième année
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Terrance Spiderwick   Mer 16 Jan - 14:10

Carte d'Identité

Nom : Spiderwick
Prénom(s) : Terrance Arthur Dennis
Âge : 11 ans
Jour et mois de naissance : 7 juillet
Adresse : 77, Iron Street, Tintagel, Cornouailles, Angleterre.

Famille

Famille : Moldue.
Père : Dennis Spiderwick, 49 ans, fermier de Cornouailles, homme robuste, simple, strict et doté d'un appétit gargantuesque. Avec son caractère, il aurait pu vivre au 19e siècle sans problèmes.
Mère : Holly Spiderwick, née Bromwich, 51 ans, femme dont l'âge n'a pas encore effacé la beauté. Epouse plus tranquille que soumise, Holly est si sereine, simple et rassurante qu'elle en devient presque lénifiante.
Frères et sœurs :
-Tommy, 24 ans : l'aîné de la famille est le fils parfait, ce qui veut dire qu'il ressemble complètement à son père. Bien sûr, il a 25 ans de moins, mais lui aussi est robuste, simple, strict, vorace, et a tout naturellement placé l'agriculture au centre de son univers. Et bien entendu, Terrance lui a servi de souffre-douleur pendant très longtemps.
-Kelly, 17 ans : la fille cadette pose bien plus de problèmes, tout simplement parce que contrairement au reste de la famille, elle vit avec son temps. Et elle se sent très à l'étroit dans l'environnement rural et terre-à-terre des Spiderwick : il n'est donc pas étonnant qu'elle tente de sortir, et que, l'adolescence aidant, elle tente de se rebeller contre ses parents, et qu'elle soit impatiente de pouvoir aller faire ses études ailleurs. Et bien entendu, elle a servi de souffre-douleur à Terrance pendant très longtemps.
Autres membres de la famille : Aucuns, la famille est restreinte et ne quitte jamais Tintagel. Le cortège habituel de grands-parents, oncles, tantes et cousins n'a rien d'inoubliable et on ne les voit pas souvent.

Ethnologie

Description physique : Terrance n'est pas ce qu'on peut appeler un garçon ordinaire, mais il n'est pas non plus extraordinaire : il est simplement étrange, voire bizarre, même pour le monde magique. Il n'y a rien de que très commun dans sa taille, sa musculature ou son apparence générale. Pas si grand que ça, assez maigre, le jeune garçon présent un visage bien fait, encore parsemé de taches de rousseurs, très expressif et surmonté d'une masse de cheveux irréductiblement hirsute. On ne serait pas surpris d'y trouver quelques brins de paille.

Il y a d'ailleurs quelque chose d'assez rural dans son apparence et ses habitudes. Le jeune garçon est aussi agile qu'il est mince, va souvent pieds-nus et on peut fréquemment le voir en train de mâcher quelque chose, qu'il s'agisse d'un brin d'herbe, d'un chewing-gum ou de Dieu sait quoi d'autre. Terrance bouge avec une nonchalance pleine d'aisance, les mains dans les poches et les jambes en rythme.

Ce sont les détails qui rendent Terrance plus étrange. Le fait que ses cheveux et ses ongles semblent pousser plus vite que la normale, que ses yeux paraissent changer de couleur selon la lumière, ou tout simplement le fait que ses oreilles soient à la limite du pointu. Sa voix est aussi changeante que ses gestes et ses humeurs, sans parler de ses expressions : il peut passer de l'insouciant au mesquin, en passant par le mystérieux et le malicieux. Il lui arrive même de rire ou de pleurer sans raison apparente.

Bien évidemment, un bon nombre de ces détails s'expliquent une fois qu'on a découvert le secret du garçon : il est Métamorphomage. Et il utilise ce don avec autant de brio que d'immaturité : que ce soit en prenant un faciès canin pour effrayer le chat du voisin ou en s'exerçant à prendre la couleur de l'environnement pour passer inaperçu, en passant par la langue serpentine qu'il tire à l'adresse de ses détracteurs...le fait d'utiliser ce don sans modération (afin d'améliorer ses farces) lui a d'ailleurs attiré beaucoup d'animosité dans son village natal. Mais même une fois qu'on s'est rendu compte de sa nature, le comportement de Terrance n'en reste pas moins étrange, en particulier à cause de son caractère.

Description morale et caractère : Pire qu'excentrique, la personnalité de ce garçon est carrément bizarre. Son comportement est fait des tendances naturelles de l'enfance, mais poussées à l'extrême, et semble parfois décalé par rapport à son jeune âge.

D'une insouciance (presque) à toute épreuve, Terrance est rarement déstabilisé par quoi que ce soit, mais aura tendance à tout prendre avec légèreté, ce qui peut parfois confiner à l'insolence, puisque la sévérité des adultes n'a que peu d'effet sur lui : contrairement à beaucoup d'enfants, il ne sera pas intimidé par une simple démonstration d'autorité, mais son respect est acquis à qui peut capturer son attention, voire s'attirer son admiration. Ce qui n'est pas forcément si difficile : Terrance est d'une curiosité pleine d'émerveillement, et sera facilement fasciné par ce qu'il découvre. Cette curiosité peut aller très loin : l'inconnu fait rarement peur au jeune garçon, et il ne serait pas surprenant qu'il trouve formidable l'idée d'une promenade nocturne dans la Forêt Interdite.

Cette curiosité, il l'a depuis sa plus tendre enfance, et elle lui a permis de se constituer une forme de sagacité, à défaut d'une culture et d'un intellect remarquables : Terrance est friand d'énigmes, de proverbes et autres formules, même s'il n'en fait pas souvent usage. Il lui arrive bien souvent de poser des questions très complexes...voire d'y répondre ! Il manifeste par moments une perspicacité surprenante pour un enfant de son âge, et déteste qu'on lui dise que quelque chose est trop compliqué pour lui, ou qu'il comprendra quand il sera grand. En revanche, il est parfois fasciné par les choses les plus simples et les plus évidentes : quand il a vu pour la première fois les lunettes de sa mère, il a passé des heures à les examiner, d'un air fasciné. Il peut s'émerveiller de bien des choses et, face à son environnement, il lui arrive d'être tantôt incroyablement mature, tantôt terriblement infantile. Doté d'une imagination débordante, il a parfois des comportements incongrus, et ce qui pourrait mettre un enfant ordinaire mal à l'aise ne fait que l'intéresser au plus haut point. La magie, de ce point de vue, peut lui sembler la chose la plus naturelle du monde, tout comme la chose la plus merveilleuse du monde, et bien souvent les deux en même temps.

Il est également affligé d'un caractère malicieux au possible, et son insouciance s'accompagne bien souvent d'une spontanéité remarquablement efficace, voire d'une virulence de parole qui confine à la méchanceté. N'étant pas vraiment affecté par la peur du gendarme, il est capable des farces les plus audacieuses, si le coeur lui en dit, et a une façon de parfois toucher du doigt la corde sensible, et de lancer des répliques singulièrement cinglantes. Il est aussi rancunier que lunatique, et s'attirer son inimitié n'est jamais une bonne idée : Terrance est doté d'une témérité un peu trop ingénieuse pour un enfant de 11 ans.

Alors qu'il est extrêmement démonstratif, il est paradoxalement assez fermé et distant dans ses relations avec les autres : certes, il ne cache jamais ses émotions et est toujours spontané, mais il ne se confie pratiquement jamais, ne donne jamais de raison pour son comportement et, de manière générale, ne s'explique jamais et n'aime pas non plus les explications, et encore moins les leçons. En conséquence, il ne s'ouvre à personne, et les origines de son caractère restent un mystère pour beaucoup, ce qui ne fait que le rendre plus étrange, comme inexplicable. Il est possible que son comportement fascine, amuse ou indigne ses camarades, mais il n'aura sans que peu de relations vraiment personnelles avec eux : Terrance est un être changeant et insouciant, et par conséquent, l'idée d'une amitié solide et durable ne lui correspond pas vraiment. Il a cependant un comportement très logique dans le domaine des relations : il respectera quelqu'un qui le fascine, rendra service à quelqu'un qui a fait de même pour lui et se vengera de quelqu'un qui l'a offensé. Mais il s'agit plus de réactions logiques, ou de questions de principes (dette, vengeance et intérêt) que d'implications émotionnelles.

Particularité : Terrance est un Métamorphomage, et est devenu très compétent dans l'utilisation de ses pouvoirs, étant donné qu'il les utilise depuis sa plus tendre enfance. Le fait qu'il soit enfant de Moldu, sorcier et Métamorphomage en fait un être assez exceptionnel, et à ses yeux, ses pouvoirs sont aussi naturels que le fait de respirer, et les utiliser aussi logique de se servir de ses mains. Cependant, à cause des réactions qu'ils ont provoqués dans son village et dans sa famille, il a pris l'habitude de les garder pour lui : à présent qu'il est entré dans le monde de la magie, il est probable qu'il recommence à en user naturellement.

Terrance déteste les objets en fer, et considère comme une offense personnelle le fait de lui en présenter un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Terrance Spiderwick
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 12 ans, d'origine Moldue
Année d'étude ou Emploi: Deuxième année
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Terrance Spiderwick   Mer 16 Jan - 14:10

Passé

Votre histoire : Les Spiderwick sont une famille sans histoire, vivant dans un village sans histoire et menant une vie sans histoire. Dennis est un fermier robuste, capable d'apporter de quoi vivre à sa famille, et de ne pas se préoccuper d'autre chose, et Holly est une femme bien comme il faut, tranquillement soumise, s'occupant du foyer sans passion ni amertume. Le premier enfant ne fit que conforter la famille dans ce sens : Tommy, il semblait, deviendrait comme son père et finirait par fonder une famille, tandis que ses parents profiteraient simplement des fruits de leur vieillesse (si toutefois Dennis arrivait à se faire à l'idée de ne plus travailler).

Le deuxième enfant n'apporta, au début, que peu de soucis : une fois dans les jupes de sa mère, Kelly ne faisait plus de caprices, du moins jusqu'à ce qu'elle devienne trop grande pour s'y réfugier. Lorsque vint pour elle le temps de l'adolescence, les problèmes commencèrent pour la famille : elle n'était pas comme son frère, et elle ne pouvait se contenter de dépenser ses hormones en travail, bagarres ou fêtes. Et plus le temps passait, moins elle supportait l'atmosphère de son foyer : elle n'avait jamais aimé la simplicité implacable de papa, mais à présent même la voix douce et vide de maman ne pouvait plus la calmer. Mais malgré tout, Kelly n'était pas un problème insurmontable, et la jeune fille comme ses parents finirent par s'habituer, l'une comme les autres sachant qu'il viendrait bientôt un moment où elle pourrait voler de ses propres ailes. Le problème qui allait bientôt se présenter, cependant, allait être d'un autre acabit...

Le troisième enfant ne bouleversa pas sa famille, qui était de toute façon trop ancrée pour changer en quoi que ce soit. Mais le petit Terrance, dès sa plus tendre enfance, se révéla être un petit tracas, un élément dérangeant, et qui ne faisait que croître avec le temps. Il y avait quelque chose d'étrange dans la manière qu'il avait de vous regarder, ses petits yeux malicieux s'attardant un peu trop, et son visage enfantin avait quelque chose d'un peu trop calme. Puis ce furent ses cheveux, qui poussaient bien vite pour un bébé, sans parler du fait qu'on n'était jamais sûr de leur couleur. Un jour, Kelly jura que lui et le chat de la maison la regardaient avec les mêmes yeux !

Au début, ces petits détails étaient à peine bizarres, on les attribuait à la fatigue ou à l'heure tardive qui vous fatiguaient les yeux, au caractère fantasque que l'enfant avait sûrement, ou on fermait tout simplement les yeux. Mais malheureusement, Tommy, qui à l'époque entamait son adolescence, se sentit le besoin de tourmenter quelqu'un : il n'avait jamais osé s'en prendre à sa soeur, qui avait un tempérament de vipère, une voix pleureuse aux multiples décibels, et qui surtout avait une place privilégiée sur les genoux de maman, saint des saints auxquels aucun enfant sensé ne s'attaquerait. Sans parler du père, qui n'aimait pas que son fils se laisse aller à ses humeurs : ça risquerait de gâcher son éducation de travailleur. Aussi lorsque l'aîné constata, avec le reste de la famille, que Terrance n'était pas comme les autres, il ne rata pas l'occasion en or : dès que le benjamin eut son premier jouet, Tommy s'empressa de lui voler ; dès que le petit put marcher, son frère s'empressa de le faire tomber ; dès qu'il sut parler, le jeune homme s'empressa de lui dire qu'il était bizarre. Et Tommy n'était que rarement grondé pour ces méchancetés : pour la famille, être clément était une manière d'approuver ces paroles blessantes, et de décharger le malaise que Terrance avait lentement mais sûrement engendré chez eux.

Holly joua son rôle de mère, tolérant les bêtises de son fils aîné, puis les réparant en prenant le benjamin dans ses bras, le laisant pleurer dans le creux de son épaule. Mais quand il lui demandait pourquoi Tommy lui disait qu'il était bizarre, elle ne répondait rien et le serrait plus fort : elle ne savait que dire, comme toujours. Alors Terrance dut trouver un autre moyen de se guérir des coups que lui portait son frère : cela commença avec Kelly, avant de s'étendre dangereusement au reste du village. Suivant l'exemple de Tommy, et mettant à contribution son imagination naturelle, le jeune garçon fit des farces à n'en plus finir, poussa, vola, se moqua...dans l'insolence, il trouva le moyen de ne plus avoir peur de son grand frère, et dans l'étrangeté, il trouva un bouclier contre le regard des autres. Dès qu'il entra à l'école, il se tailla rapidement une réputation de chenapan et fit tourner ses camarades et ses professeurs en bourrique : si Tommy se fichait d'être grondé, pourquoi Terrance devrait-il avoir peur de la sévérité des adultes ? Il devint remarquablement doué, et de plus en plus étrange : à mesure qu'il poussait les farces toujours plus loin, ses pouvoirs se manifestaient de manière toujours plus extrême. Certes, changer de forme et provoquer des accidents inexplicables, c'est utile pour se jouer des autres, mais ça finit aussi par vous attirer des ennuis, surtout dans un village comme Tintagel, où les mentalités n'évoluent pas très vite.

Des rumeurs commencèrent à courir, on commença à lui jeter des regards, des quolibets, et finalement des pierres. Bien sûr ça n'alla pas jusqu'aux torches et aux fourches, mais ça ne changeait pas la situation : Terrance était devenu un tracas, un élément dérangeant qu'on ne pouvait plus ignorer, et Dennis se rendait bien compte qu'il n'arrangerait rien avec une bonne torgnole. Ca avait commencé par les professeur et les parents d'élève venant se plaindre, et ça finissait par les rumeurs les plus folles : Terrance serait un lutin, un diablotin, une créature du diable. Mais ce ne fut que lorsque ces rumeurs furent finalement rassemblées que le pire arriva ; la confirmation vint sûrement de la famille Spiderwick, mais quant à savoir qui avait lancé le mot...que ce fut Tommy, Dennis, Holly ou Kelly, quelqu'un de la famille finit par admettre que Terrance ne donnait pas l'impression d'être de la famille, qu'il n'y avait pas sa place, qu'il ne pouvait pas être le fils de Dennis...le bruit fit boule de neige, et bientôt il n'y eut plus qu'une explication : Terrance était un changelin. Des elfes avaient dû enlever l'enfant au berceau, et l'avaient remplacé par un des leurs, par une créature de leur monde, qui était venu semer le trouble dans l'univers tranquille des gens de Tintagel. On commença bientôt à brandir des objets en fer devant le jeune garçon, tout en lui proférant des imprécations.

Mais peine perdue : cela ne faisait que ragaillardir le petit diable, qui redoublait de malice. Terrance était terrifié par toute cette agitation, mais il ne pouvait pas rester sans rien faire : après avoir pleuré un bon coup dans les bras d'une mère plus silencieuse que jamais, il repartait à l'assaut et étouffait sa terreur dans l'insolence. Pour Dennis et Holly, la question commença à se poser : que faire de leur fils ? Comment devaient-ils réagir face à la vindicte du village ? Heureusement, Terrance ne sut jamais si ses parents étaient capable de le sacrifier à leur tranquilité : avant que les choses ne puissent vraiment dégénérer, le Ministère intervint, et les Oubliators passèrent plusieurs jours à effacer prudemment les traces des pouvoirs du garçon. Lorsque Tintagel se réveilla, il ne s'était rien passé, et Terrance n'était qu'un garçon turbulent comme un autre.

Mais même les Oubliators ne pouvaient effacer les pouvoirs du garçon, qui finit bien par se rendre de nouveau compte de ce qu'il pouvait faire. Et ils ne pouvaient non plus effacer l'état d'esprit du village, et encore moins celui du grand frère. Et le processus recommença, jusqu'à ce que Terrance apprennent à se cacher. Il avait beau se blottir de toutes ses forces dans les bras de sa mère...le creux de son épaule ne pouvait plus étouffer ses interrogations. Et comme il ne recevait, comme réponses à ses questions, que le silence maternel, les taloches paternelles et la moquerie fraternelle, le garçon cessa de poser des questions, et trouva la réponse lui-même. Personne ne lui disait le contraire, donc ce devait être la vérité : il était étrange, il était bizarre, il n'était pas comme les autres et il n'avait pas sa place dans sa famille. Il était un changelin, et rien n'y faisait.

Maintenant qu'il savait, il n'avait plus besoin de tourmenter le village pour qu'il lui réponde. Il apprit donc à cacher ses pouvoirs et sa nature. Il n'avait pas peur du jugement des humains : ils étaient stupides, et c'était la peur qui les faisait réagir comme ça. Il n'avait pas peur que sa famille le chasse : quel elfe aurait besoin de l'amour des mortels ? C'était juste qu'il était un changelin, et qu'il devait se fondre dans la masse : c'était sa nature, c'était pour ça qu'on l'avait placé ici. Il se contenta de faire de petites farces, de prendre parfois l'apparence des autres et de tourmenter sa soeur qui n'était pas à sa place non plus. Il commença à se promener tard le soir, en pleine forêt, écouta les anciens, dévorant avidement les contes et histoires sur son vrai peuple, il singea les mots de sagesse des humains et s'amusa à leurs dépens...peu à peu, il redevenait un tracas dérangeant, qu'on pouvait oublier mais qui revenait toujours discrètement, une bizarrerie qu'on ne s'expliquait pas. Il était presque devenu un élément de folklore, une curiosité, "l'enfant-lutin de Tintagel", même si les quolibets et les regards noirs restaient...peu lui importait ! Et si de temps en temps, les larmes coulaient toute seules sur ses joues, si de temps en temps la grossièreté des humains l'atteignaient, il n'avait qu'à aller se blottir dans les bras de sa mère, il n'avait qu'à enfouir son visage dans le creux de son épaule. Et une fois là, il n'avait qu'à se rire de cette tristesse absurde, il n'avait qu'à s'amuser de ce que le monde des hommes essayait de faire à son coeur.

Inutile de dire que le jour de ses onze ans, il ne fut pas surpris de voir le hibou arriver, et lui annoncer qu'il était un sorcier. Il fut émerveillé, et caressa l'oiseau pendant aussi longtemps que possible, jusqu'à ce qu'il s'envole. Puis il s'appliqua à lire et à relire la lettre en long, en large et en travers, avant de la porter à ses parents. Lesquels parents furent sereinement satisfaits de voir arriver une solution à leurs problèmes, et de voir qu'on allait leur enlever des bras le souci qu'était Terrance. Tommy lança quelques moqueries pour la forme, avant de retourner au travail : il était trop grand et trop occupé pour s'occuper des affaires d'un enfant. Kelly se plaignit comme d'habitude : s'échapper de sa famille pour mener une vie merveilleuse, voilà ce qu'elle souhait depuis des années. Dennis grommela d'un air satisfait et accompagna son aîné. Et Holly prit Terrance dans ses bras encore une fois, pour la forme : une partie d'elle était triste de voir partir son enfant, une autre était heureuse de voir ce problème disparaître, mais elle ne prit pas la peine de sortir de ses habitudes. Le village apprit que les Spiderwick avaient envoyé Terrance dans un établissement pour enfants à problèmes, et on ne sut pas s'ils se disaient "Bon débarras", ou s'ils étaient déçu de voir leur curiosité locale disparaître. Qu'importe, il sera revenu l'été prochain, quand viendraient les touristes.

Et l'enfant-lutin, pendant ce temps, restait indifférent à toutes ces réactions et se posait de nouvelles questions. Un sorcier ? Il n'était pas sensé être un changelin ? Est-ce que les enfants là-bas, dans cette école, seraient tous comme lui ? Est-ce qu'il retrouverait sa vraie famille dans ce monde de la magie ? Et ainsi de suite...jusqu'à ce qu'un représentant du Ministère lui fasse découvrir le Chemin de Traverse : il cessa de se poser des questions et commença à s'amuser. Ce n'était peut-être pas son monde, mais peu importait ! S'il y avait bien une chose que les changelins savaient faire, c'est s'amuser chez des étrangers.

Scolarité & Informations Pratiques

Ecole : Ecole primaire Moldue dans son village local. Bien sûr, Terrance n'a pas beaucoup suivi les cours, mais Poudlard a bien plus de chances de l'intéresser.
Baguette : 25 cm, bois de sapin, poil d'oreille d'elfe de maison.
Maison préférée : Griffondor et Serpentard. Terrance est bien trop turbulent pour aller à Poufsouffle, et pas assez raisonnable pour aller à Serdaigle.
Animal de compagnie : Aucun, mais il a tendance à très bien s'entendre avec les animaux.
Relations particulières : Aucune, Terrance débarque de sa cambrousse et ne connaît donc personne à Poudlard.

Hors Jeu

Vous, derrière votre PC :
Pseudo ou prénom : Jean-Baptiste
Âge réel : 20 ans
Temps consacré sur le net par jour : Beaucoup trop^^, plusieurs heures par jour pendant les vacances, que le week-end pendant l’année scolaire.
Comment avez-vous connu LeviCorpus ? Je me suis laissé débaucher par Prismarella et Alec.
Ce qui vous a poussé à vous inscrire : D’abord parce que la série m’est très sympathique et qu’effectivement l’épilogue du tome 7 m’a donné envie d’y donner une suite (et le rp c’est plus marrant qu’une fanfic^^), et puis aussi pour faire plaisir à mes très chers amis.
Autre chose à rajouter ? Mutinlutin Malinpesti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Adélia Mc Mahon
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 716
Age : 37
Date d'inscription : 22/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 96 ans
Année d'étude ou Emploi: Directrice de Poudlard
Gallions:
2500/100000  (2500/100000)
MessageSujet: Re: Terrance Spiderwick   Ven 18 Jan - 16:20

Il nous faudrait ton avatar jeune homme Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net
Terrance Spiderwick
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 30
Date d'inscription : 15/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 12 ans, d'origine Moldue
Année d'étude ou Emploi: Deuxième année
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Terrance Spiderwick   Dim 20 Jan - 15:58

J'avais déjà l'avatar parfait, seulement il s'agit d'une illustration d'un livre, image que je ne retrouve pas sur le net. Il va donc falloir attendre que je puisse faire une photo de cette image et que je l'uploade sur mon ordi. En attendant, j'ai mis un vava temporaire qui fera plus ou moins l'affaire. Il porte les couleurs de Serpentard, mais ça n'a pas d'importance puisqu'il est temporaire : l'avatar que je mettrai une fois que je l'aurai n'a pas d'uniforme aux couleurs d'une maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net/index.htm
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Terrance Spiderwick   Mar 22 Jan - 22:20

Allez hop SERPENTARD !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terrance Spiderwick   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terrance Spiderwick
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TONY DITERLIZZI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: