Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sara Lockstone

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sara Lockstone   Lun 24 Déc - 21:36

Carte d'Identité

Nom : Lockstone
Prénom(s) :Sara
Âge :25 ans
Jour et mois de naissance :16 mars
Etat civil :Célibataire malheureusement, il semblerait que les hommes finissent par être épuisés par Sara.
Adresse : Il lui arrive de revenir chez ses parents à Manchester en Angleterre.
Sinon, elle habite à Londres, dans un petit appartement cossu. Elle y vit seule et il lui arrive de rendre visite à son frère qui habite dans la même ville, pour le simple plaisir de le voir et de sentir sa présence.
Profession : Auror, membre de HAWK

Famille

Famille :Moldue !
Père : William 52 ans, reporter sans frontières assagit qui bosse dans un journal. Enfin, c’est son père adoptif, son véritable père étant mort en Israël avant sa naissance. Elle considère William comme son père à part entière.
Mère :Zahara 50 ans, femme au foyer.
Frères et sœurs :Son jumeau, Aaron, 25 ans, auror avec qui elle entretient une relation fusionnelle qui se traduit par une tendre complicité et des disputes mémorables.
Un demi-frère de 20 ans, William junior, moldu, étudiant en journalisme, jaloux d’Aaron, mais que Sara aime beaucoup néanmoins. Elle temporise les deux frères et souffre un peu de la situation entre eux.
Autres membres de la famille : /

Ethnologie

Description physique : Une silhouette déliée, d’assez haute taille, des cheveux châtains qui brillent d’une couleur chaude au soleil… Voilà les réflexions que l’on peut se faire sur Sara quand on la croise dans la rue. Il n’est pas rare que les garçons les moins discrets se retournent sur elle dans la rue. Pourquoi ? Est-elle d’une beauté foudroyante ? Non, pas vraiment. C’est surtout qu’elle dégage un charme rayonnant, né de son incroyable joie de vivre. Sara est belle d’optimisme et de vie. Son visage fin est pourvu de traits classiques, agréables. Ses pommettes hautes, son menton volontaire trahissent un caractère déterminé. Le satin ambré de sa peau indique à ceux qui la regardent qu’elle n’est pas née sur la grande île, comme un je ne sais quoi d’indéfinissable sur son visage. Sa bouche aux lèvres pleines se recourbe souvent en des sourires joyeux et spontanés, qui semblent réchauffer les cœurs les plus froids tant ils sont naturels et généreux. Cette bouche attirante est surplombée d’un petit nez fin, légèrement en trompette. Si l’on remonte encore un peu, on découvre deux yeux noisette, pétillants de vie, qui prennent une chaude couleur ambrée au soleil. Des sourcils bruns, à l’arc délicat, surplombent son regard. Enfin, une chevelure châtain, encadre son visage.

Côté physique, la miss est mince, très mince. Adolescente, sa mère la pensait anorexique, comme tout le monde à l’école. Même Aaron l’a pensé. Mais comme elle ne lui a jamais mentit, il a vite comprit que ce n’était pas un problème de cet ordre. En outre, Sara n’a pas de problème, c’est juste qu’elle a une ossature fine, des muscles secs. Sa silhouette générale est trop maigre à son goût. Les os de son bassin sont trop saillants, ses côtes aussi et pourtant, ce n’est pas faute de manger. Du coup, elle n’a pas assez de fesses, pas assez de seins. Alors oui, elle peut se permettre de mettre des trucs sans soutien gorge, mais quand même ! De par sa maigreur, elle dégage une impression de fragilité trompeuse. A voir ses bras frêles, on se dit qu’il suffit de serrer un peu fort pour la briser. Et on aurait raison. Sara n’est pas très résistante. Elle ne peut pas encaisser une série phénoménale de coups. Mais elle compense cette faiblesse par une énergie formidable. C’est un véritable tourbillon, épuisante et l’on se demande comment elle fait pour sortir toute cette énergie de ce corps maigrelet. Sara a une volonté de fer, une détermination à toute épreuve et cela lui permet de sauter bien des obstacles. L’entraînement chez les Aurors a été particulièrement dur pour elle, physiquement parlant. Mais elle voulait y arriver et sa ténacité lui a permis de terminer la formation. Sa ténacité et le soutien d’Aaron aussi.

Enfin, d’allure générale Sara est assez négligée. Elle ne prend pas vraiment le temps d’arranger ses cheveux le matin : un coup de brosse et voilà, ce qui fait qu’ils s’emmêlent assez vite. Sinon, c’est une queue de cheval et le tour est joué. Elle ne se maquille jamais par exemple. Niveau vestimentaire, c’est assez hétéroclite : jeans style slim, pantalons de cuir, débardeur… En général, ses tops sont assez provocants, déchirés quelques fois. Elle a un look trash qui détone avec son air de première de la classe. Elle a des tonnes de bracelets, des résilles en guise de gants… Les jupes courtes sont une rareté, elle préfère les pantalons, plus pratiques. De même, elle ne met jamais de talons et ne sait pas marcher avec. Sara est une fleur sauvage, genre chardon, un garçon manqué qui manque un peu de féminité. Cela ne l’empêcha pas d’être attirante, mais elle n’est pas apprêtée.

Description morale et caractère : C’est là que la jeune femme fait toute la différence. Vive, enjouée, optimiste, il semblerait que rien ne puisse l’arrêter, que rien ne puisse miner son moral. De ce fait, elle est essentielle pour remonter le moral des troupes avec son rire sonore et chaleureux et ses paroles encourageantes. La jeune femme ne connaît pas la discrétion, rit fort, sans délicatesse et est adepte de l’humour un peu lourd. L’humour graveleux des hommes ne lui fait pas peur. Il lui arrive souvent d’avoir un comportement un peu bizarre, comme de se mettre à sautiller, à battre des mains avec enthousiasme. Enfantine, elle ne marche pas sur les jointures entre deux pavés par exemple. Elle parle parfois toute seule, s’agite quand elle réfléchit. Un OVNI parmi les Aurors.
Pourtant au-delà de ses comportements étranges, voir de ses tics, c’est une fille sur qui on peut compter, loyale. Jamais elle n’abandonnera un camarade. Très diplomate, elle sait dissiper les tensions d’un trait d’humour. Sauf entre ses deux frères, mais c’est différent. Douée d’une vive intelligence, elle excelle pour emboîter les pièces du puzzle et trouver la solution. Ce n’est pas la meilleure en combat, elle a son frère pour cela. Mais elle a un cerveau, une mémoire photographique impressionnante et elle s’en sert incroyablement bien.
Donc, Sara est une cérébrale, naturellement. Elle décortique tout, analyse tout, en tire des conclusions. Cela ne l’empêche pas d’être quelqu’un de sensible et ouvert aux autres. Elle sait écouter et réconforter. Elle s’attache très vite aux gens, mais ne supporte pas la trahison. On peut dire qu’elle est rancunière. Dés lors qu’on a trahit sa confiance, c’est terminé, vous n’êtes plus rien pour elle.
Elle adore son frère, si différent d’elle mais qui est pourtant sa moitié d’âme. Pour lui, elle est prête à tout, même si c’est lui qui joue l’aîné des deux et donc endosse le rôle de protecteur. Quel comble quand on voit quel gamin il est ! Enfin, passons… Avec lui, elle est tendre, casse-pied… Elle s’énerve souvent après lui alors qu’elle est d’un calme olympien d’habitude. Il est le seul à pouvoir l’exaspérer et la faire sortir de ses gonds, surtout quand il terrifie ses petits amis. Et n’allez pas lui dire que ce n’est que justice parce qu’elle fait fuir ses copines ! Entre eux deux, c’est une relation assez exclusive et Sara est jalouse des conquêtes de son frère…
Sa relation est plus tendue avec William, son autre frère qui jalouse Aaron. Elle l’adore et essaie de lui faire comprendre qu’il n’y a pas de quoi être jaloux, mais cela ne sert à rien. Surtout qu’Aaron ne l’aide pas spécialement…

Particularité : Mise à part le grain de folie de Sara, sa manie de parler toute seule et son look un peu rock n roll ? Rien, si ce n’est qu’elle joue de la guitare…

Scolarité & Informations Pratiques

Ecole : D’abord une école moldue tout ce qu’il y a de plus banal, jusqu’à l’âge de 11 ans. Suite à la lettre, elle a été à Poudlard, bien évidemment.
Baguette : Baguette de houx et crin de licorne, 18 cm.
Animal de compagnie : Un furet, prénommé…Macgo, en référence à la directrice de Poudlard. Le pauvre furet a deux cercles noirs autour des yeux, alors forcément, dans l’esprit tordu de Sara, la comparaison était évidente.
Relations particulières : Son frère, évidemment, ainsi que les autres Aurors qui sont sa seconde famille et qu’elle adore. Il est intéressant de noter que dans cette équipe, elle a retrouvé Bob, un autre poufsouffle, un peu plus âgé, qu'elle apprécie beaucoup pour ses qualités humaines. Et ses solutions radicales.

Hors Jeu

Vous, derrière votre PC :
Pseudo ou prénom :(au choix)Allez, je garde cette identité là secrète
Âge réel : majeure depuis quelques temps xD
Temps consacré sur le net par jour : Je pense être assez régulière, je passe tous les jours
Comment avez-vous connu LeviCorpus ? Ca fait un moment que j’y suis
Ce qui vous a poussé à vous inscrire : Tout !
Autre chose à rajouter ? Nope xD


Dernière édition par le Sam 29 Déc - 21:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sara Lockstone   Lun 24 Déc - 21:36

Passé

Votre histoire :

16 mars 2002
Aujourd’hui, j’ai 10 ans et comme je suis une grande fille, maman m’a achetée un joli cahier, un journal intime qu’elle m’a dit, un journal pour écrire tout ce que je veux dedans. Ce sera mon confident, mon ami, il restera muet comme une carpe et ne me trahira pas. Pas comme cette bourrique de Maëlle qui n’a rien trouvé de mieux que de dire à Aaron que Tommy m’avait embrassée. Quelle buse celle-là ! Evidemment, Aaron en a fait tout un fromage et est allé voir Tommy, même si je lui ai crié dessus pour qu’il ne fasse rien. Sauf qu’Aaron a un sale caractère et qu’il ne m’écoute pas ! Ce qu’il m’énerve des fois !
Tu vois, si je te l’avais dis à toi, Aaron n’en aurait rien su et Tommy m’aurait encore embrassé. J’ai bien aimé ça moi, et en plus, je suis une grande fille maintenant, toutes les autres sont jalouses ! Il est mignon et gentil Tommy…

Quand je suis rentrée et que j’ai dis à maman ce qu’Aaron avait fait, elle a rigolé. Elle trouve ça marrant, elle, que mon idiot de frère intervienne dans mes amours ? Elle m’a caressé les cheveux et m’a dit qu’à mon âge on ne savait pas ce qu’était l’amour. Je l’ai regardé, un peu surprise et surtout en colère. Mais pourquoi les adultes ne nous prennent-ils jamais au sérieux ? Moi, j’aimerai bien trouver un amoureux comme papa. Grand, beau, fort, gentil… C’est bizarre, à ce moment là son visage s’est transformé. Elle m’a dit d’aller jouer et voilà tout. J’ai pas bien compris… Allez je te laisse, bisous.

23 mars 2002
Voilà, maintenant, j’ai compris pourquoi maman a fait cette tête là l’autre fois… Moi qui me pensais à l’abris dans mon petit monde, et bien j’avais tort… Maman et papa nous ont demandé à Aaron et moi de venir s’asseoir dans le salon. D’habitude, on n’écoute pas vraiment, mais là, il y avait quelque chose dans leur ton qui nous a fait stopper nos chamailleries (Aaron m’avait encore piqué Lisa, ma poupée, rien que pour m’énerver !). Will était dans les bras de maman, même lui était sage. Ils étaient bizarres les parents… Normal vu ce qu’ils avaient à nous dire. Finalement, maman nous a dit qu’ils nous aimaient tous les deux beaucoup, que papa nous adorait et tout ça. Ben oui, ça on le savait. Aaron et moi, on s’est regardé en se demandant ce qu’ils nous voulaient. Puis, maman nous a raconté une histoire. L’histoire d’une jeune femme née en Israël, mariée à un homme qu’on a choisit pour elle. Un homme qu’elle n’aime pas et n’aimera jamais, mais qui est un bon époux. Un homme qui décède sous les assauts ennemis.
Puis, le chagrin fait place à l’espoir. Parce qu’un jeune anglais impétueux fait son apparition dans sa vie. Il est beau, il est journaliste, il est indépendant et il va tomber amoureux de la jolie veuve éplorée. Le coup de foudre, comme au cinéma ! Moi, j’étais pendue aux lèvres de maman. Ils se sont enfuis en Angleterre, il l’a ramené avec elle, même si tout le monde lui disait que c’était une folie, une passion qui s’éteindrait. La femme s’est alors rendue compte qu’elle était enceinte. Et pas de son bel anglais, mais de son, époux défunt au pays. Mais peu importait ! L’anglais reconnut les enfants de son aimée comme les siens et quand elle accoucha de jumeaux, il les éleva sans distinction. Mon excitation était retombée alors que je me rendais compte que l’israélienne était maman, l’anglais papa et les jumeaux Aaron et moi. Cela dut se voir sur mon visage, car papa dit quelque chose qui me laissa sans voix : il est plus facile de faire des enfants que de les élever. Il nous avait éduqué, aimé comme un père, c’était lui notre père, autant que celui de William.

Voilà. Je peux te le dire, je me sens toute bizarre. Papa n’est pas mon papa, pas vraiment. Il a beau dire qu’il nous aime comme ses vrais enfants, qu’il nous a vu naître tout ça, William a son sang et pas nous… Et si il décidait d’aimer William plus qu’Aaron et moi ? Cela n’arrivera pas, je ferais tout pour qu’il soit fier de m’avoir pour fille ! Aaron n’a rien dit, rien montré, mais moi je sais qu’il le prend encore plus mal que moi… Voilà, je te laisse, j’ai trop envie de pleurer…

1er juillet 2003
Olala, tu vas jamais me croire ! J’ai un truc trop dingue qui vient de m’arriver ! J’ai reçu une lettre de Poudlard ! Ah non, mais attends, je recommence, parce que là, tu comprends rien pas vrai ? Bon, je reprends ! Je ne te l’ai jamais dis, mais depuis des années, je fais des trucs bizarres quand je suis en colère. Bon, ça arrive moins souvent qu’Aaron, mais par exemple, la télé a implosé l’autre fois, parce qu’Aaron voulait pas me laisser regarder mes dessins animés. Je me suis énervée et là, la télé a pété. Papa et maman ont dit que c’était un court circuit, mais j’étais sure que c’était moi. Aaron aussi. Parce que lui aussi, il fait des trucs bizarres. Bref, tout ça pour dire qu’hier, il y a une chouette qui est entrée dans la maison. Moi, j’ai rigolé, alors que maman essayait de la chasser avec son balais. Deux enveloppes sont tombées par terre et la chouette est partie. Evidemment, Aaron et moi, on les a ramassé et on les a ouverte. C’était notre nom dessus ! Et là… Là c’était écrit que nous étions admis à l’école de sorcellerie de Poudlard ! Des sorciers ! Trop génial ! Comme dans les contes que papa me lisait le soir quand j’étais petite. Enfin, des gentils sorciers hein ? Pas comme celle de Dorothée dans le magicien d’Oz.

Papa et maman croient à un canular. Ils ont déchiré les lettres. Mais aujourd’hui, on en a eu de nouvelles. Il faut nous rendre au Chemin de Traverse à Londres pour faire les courses. Moi, je suis sure que c’est vrai et j’ai raconté à papa toutes les fois où j’ai fais des trucs bizarres. Du coup, il n’a plus rien dit et s’est mis à réfléchir. J’espère qu’il va comprendre que je dis la vérité… Bisous !

31 août 2003
Ouah, déjà ? Je suis désolée de ne pas t’avoir écrit tout ce temps, mais il s’est passé tellement de choses ! Figure-toi que nous sommes partis en vacances en France au mois de juillet. Mais à notre retour, il y avait un monsieur qui nous attendait. C’était un sorcier et il disait qu’il allait nous emmener faire nos achats pour la rentrée. Moi je sautillais d’excitation ! Papa l’a regardé bizarrement, avant de demander des preuves que c’était bien un sorcier et que tout ceci n’était pas une vaste farce. Le bonhomme, il a sourit, pas plus démonté que ça et il a sortit une baguette magique. Une vraie de vraie ! Moi, j’ai frappé dans les mains en sautillant ! Il a fait un truc avec sa baguette et le cendrier de papa s’est transformé en statuette de dragon. Comme ça ! Moi j’ai applaudis. Papa a semblé se décomposer. Avant de sourire et de rire.

C’est comme ça qu’Aaron et moi, on est allés sur le Chemin de Traverse avec papa et maman. Grand-mère gardait Will. Et là, ouah… tu peux pas t’imaginer ce que c’était ! Partout, il y avait des sorciers et sorcières avec des robes et des chapeaux pointus. Comme dans les histoires ! On a changé l’argent de papa et acheté un chaudron, des grimoires, des plumes ! C’était un vrai rêve ! Et papa semblait si fier de nous ! Je t’avais bien dis que je ferais tout pour ! Et c’est pas fini ! Le sorcier nous a alors raconté qu’à Poudlard, on étudiait la magie en différentes matières : les sortilèges, la métamorphose, les potions, les cours de défense contre les forces du mal… Là, je l’ai interrompu et demandé s’il y avait de méchants sorciers. Il m’a regardé et a sourit un peu tristement en me rétorquant qu’il y en avait bien évidemment. Mais que depuis la chute de Voldemort, il y en avait beaucoup moins. Voldequi ? Il a semblé interloqué, jusqu’à ce qu’il se souvienne que nous n’étions pas sorciers ! Il nous a alors raconté qu’un mage noir terrifiant avait été battu par un gamin de 17 ans, 4 ans plus tôt. Harry Potter, le Survivant. Trop génial non ? Ah et puis j’ai trouvé ma baguette magique ! j’en ai essayé plein, mais il y en a une qui a semblé prendre vie dans ma main ! Tu sais qu’il y a un crin de licorne à l’intérieur ? J’aimerai bien en voir une un jour.
Allez, je te mets dans la valise, demain, on prend le train !


24 décembre 2003
Et voilà, encore un long moment sans nouvelles de moi. Je suis désolée, mais je n’ai plus trop de temps pour moi. Vois-tu, déjà, dans le train, Aaron et moi on a fait connaissance avec d’autres gamins de notre âge. Ils se sont un peu moqués de nous parce qu’on ne connaissait les chocogrenouilles, mais finalement, ils étaient sympas. On a enfilé nos robes de sorcier peu avant d’arriver, pis on a prit un bateau. C’était beau le château qui était illuminé au loin ! Puis, on a été amenés dans une grande salle, avec un plafond qui reflétait les étoiles. Il y avait 4 grandes tables et pleins d’élèves plus âgés ! Au fond de la salle, il y avait une table avec tous les profs. La directrice a dit quelques mots, puis nous avons été appelés par ordre alphabétique. D’abord Aaron, envoyé à Gryffondor. Il fallait absolument que j’y aille aussi ! Nous n’avions jamais été séparés ! Je n’ai même pas eu le temps de réfléchir que déjà, j’avançais vers le vieux chapeau rapiécé. Je me suis assise sur le tabouret, j’ai senti le chapeau trop grand sur ma tête… Il a hésité tu sais ? Il a hésité entre Gryffondor, Serdaigle et Poufsouffle. Et finalement, il a opté pour la dernière maison. Loin d’Aaron. Je me suis levée et j’ai rejoins ma table sous les hourras des autres poufsouffles. Je souriais, mais Aaron devait bien être le seul à voir ma déception…

Je t’avoue que les premières semaines ont été difficiles. De un, je n’avais pas Aaron avec moi tout le temps, même si je le retrouvais en cour. De deux, j’avais un peu de mal à me faire des amies. Elles me trouvaient bizarres. Faut dire que j’ai amené ma guitare avec moi, ça me détend de jouer quelques notes. Elles, elles sont sorcières depuis des générations, elles ne connaissaient pas trop cet instrument… Enfin, je n’étais pas aussi douée que je l’aurais voulu en cour. Tout ça accumulé fait que ce sont les vacances de noël et que je suis déçue de moi-même. Surtout quand je vois qu’Aaron réussit tout facilement. Allez, je te laisse, bisous.


Dernière édition par le Mer 26 Déc - 22:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sara Lockstone   Lun 24 Déc - 21:37

30 juin 2004
Le temps passe trop vite. Ma première année à Poudlard s’est achevée. Finalement, je me suis intégrée et j’ai découvert que je n’étais pas si nulle que ça. Evidemment, il faut que je travaille beaucoup. Mais tu vois, je n’ai aucun soucis en théorie. Je retiens tout très bien et ai d’excellents résultats. Mais en pratique, c’est plus dur. Aaron, c’est le contraire. Nous sommes complémentaires. Bref, pour deux mois, il faut ranger les baguettes. Dommage, je peux même pas montrer à papa ce que je sais faire… Heureusement, je peux toujours jouer de la gratte et me perfectionner, j’ai un peu perdu la main à Poudlard.

30 avril 2008
Je suis en 5e année. Bientôt les Buses, indispensables pour passer en 6e année. Je suis trop stressée, Aaron arrête pas de me le dire. C’est facile pour lui, il arrive à tout. Il m’énerve ! Mais si je t’écris, ce n’est pas pour l’école, mais parce que je suis amoureuse… Il s’appelle Mark, il est poursuiveur dans l’équipe de Quidditch. Il me fait rire. Ce n’est pas un top modèle, mais je suis bien avec lui, il me fait croire que je suis la plus belle. Ca fait du bien tu sais. Surtout avec ces langues de vipère qui ont fait courir le bruit que j’étais anorexique. Ce n’est pas ma faute si je suis maigre. Aaron aussi se l’est demandé. Il était si inquiet… Je lui ai juré que je n’avais pas de problèmes avec la nourriture. Il m’a crut. Heureusement qu’il est là dans les moments difficiles, même s’il est insupportable quelques fois. Bref, je suis avec mark, c’est mon premier copain… Si on oublie Tommy. Mais avec lui, c’étaient de simples petits bisous d’enfants. Allez, il faut que je révise.

18 mai 2008
Raaaa, je déteste mon frère ! Il m’énerve ! Qu’est-ce qu’il avait besoin de se mêler de ma vie privée ! Je le hais, je le hais, je le hais ! Il a espionné mark et remarqué qu’il fricotait avec Hanna. Qu’est-ce qu’il avait besoin de faire ça ? Du coup, c’est terminé avec Mark. Je suis trop malheureuse ce soir…

19 mai 2008
Je reviens sur ce que j’ai dis. Aaron est adorable. Il m’a consolée… longuement. Tu en connais beaucoup, toi, des frères qui prennent leur sœur dans leur bras et l’écoutent parler de leur peines de cœurs pendant des heures ? Ca m’a fait du bien. Il m’a aidée à m’entraîner pour les pratiques aussi. C’est fou comme tout lui vient naturellement, alors que moi, j’essaie de tout analyser, de tout comprendre. C’est un instinctif, il ne réfléchit pas, il agit. Je l’envie.

30 août 2008
A la maison, c’est l’horreur. Heureusement qu’on retourne bientôt à Poudlard. Parce que là… J’essaie bien de calmer les choses, mais c’est dur. Aaron et William ne s’entendent pas. Ils sont jaloux l’un de l’autre, c’est terrible. Ils sont sans cesse en train de s’attaquer et dans le meilleur des cas, ils s’ignorent. Je ne sais plus quoi faire. Je les adore tous les deux. Will a 9 ans et ne montre aucune prédisposition à la magie. Je crois qu’il n’ira pas à Poudlard et je crois qu’il enrage pour cela…
Ah j’ai eu mes notes à mes BUSES et je passe en 6e année !

Citation :
Astronomie : A
Soins aux Créatures Magiques : E
Sortilèges : E
Défense contre les Forces du Mal : O
Botanique : A
Histoire de la Magie : P
Potions : A
Métamorphose : E
Arithmancie : E

Tu vois, il y a encore du boulot. Surtout que je veux devenir Auror… Parce que jamais plus il ne doit y avoir de Voldemort et de mages noirs. La magie doit servir à créer et aider, pas à détruire. Oh, je me suis inscrite au club de duel cette année. Aaron m’a dit que cela me ferait du bien au niveau de la pratique. Il a raison. Même si je fais pâle figure à côté de lui. D’ailleurs, je comprends pas trop ce qu’il fabrique avec moi. Il bat tout le monde, d’autres me battent, mais moi je le bats lui… Je n’ai rien dis, mais je crois qu’il me laisse gagner… Mais ne le répète pas surtout.

10 Mars 2009
Raaa quelle horreur ! Aaron sort avec Lisa, une fille de ma classe ! Mais comment il peut sortir avec elle ? Enfin, elle est… elle est… C’est incompréhensible ! Elle n’est pas assez bien pour lui voyons ! Il n’a pas besoin d’une fille comme ça ! J’ai failli la provoquer en duel, mais je me suis dis que c’était stupide. Alors j’ai trouvé une autre solution. J’ai été la voir, je lui ai parlé d’Aaron, je lui ai joué le grand numéro. Je me demande si ça suffira pour qu’elle le lâche…

12 mars 2009
Bon, ben j’ai ma réponse. Ca a suffit… Et Aaron a été furieux. Il est venu me voir et m’a hurlé dessus en me disant de ne pas me mêler de sa vie privée. Je lui ai quand même rappelé qu’il était intervenu pour Mark. Et tu sais ce qu’il m’a dit ? Qu’il avait eu raison, puisque Mark courrait deux lièvres à la fois ! Je l’ai giflé de rage. Je lui ai dis que Lisa n’était pas pour lui, qu’elle ne le méritait pas et j’ai tourné les talons. Je crois qu’il m’en veut à mort. Mais moi, je sais que j’ai eu raison…

18 juin 2009
Quelle peste cette Lisa ! Cette fin d’année scolaire est un vrai calvaire. Pour se venger, elle ne cesse de m’asticoter à propos de mes bizarreries. Elle se fout de mon look, de ma façon de ne pas prendre soin de moi, de ma manie de parler tout haut… tout ce qui fait que je suis moi quoi. Je m’en fiche, je ne lui réponds pas, ni à elle, ni a ses copines. Elle a beau dire que je suis trop maigre, que les garçons n’aiment pas les sacs d’os ou les cinglées, je m’en moque. Du moins, j’essaie de m’en moquer… Je ne veux pas leur ressembler, je veux être moi. Même si ça fait mal des fois. Le seul avantage de cette situation, c’est qu’Aaron a cessé de me faire la gueule et est revenu vers moi, pour protéger sa petite sœur qu’il ne sent pas bien. Tu ne liras jamais ces lignes Aaron, mais je t’aime plus que tout.

30 juin 2010
Poudlard, c’est fini ! C’est un mélange de tristesse et de soulagement. Tristesse parce que j’étais bien dans ce château. Soulagement, parce que je n’y verrais plus les imbéciles comme Lisa. J’ai eu mes ASPICS. J’ai bossé dur pour les avoir et pouvoir prétendre au métier d’Auror.

Citation :
Sortilèges : E
Défense contre les Forces du Mal : O
Botanique : A
Potions : O
Métamorphose : E
Arithmancie : E

Mais, voilà, c’est bon ! Et tu sais quoi ? Aaron aussi ! N’est-ce pas merveilleux ! Oh j’en saute de joie, ça va être génial !

Mai 2013
Tant de choses en trois ans. C’est dur tu sais ? je n’ai pas choisis un métier facile, mais je suis gonflée à bloc. J’ai toujours un souci au niveau de la magie pure, alors qu’Aaron est la vedette. Mais je me suis découvert un autre talent, plus intellectuel, un flair imparable et une mémoire prodigieuse. Je me demande si cela suffira… Oh, j’ai oublié de te dire, Aaron a passé son permis moto avec succès et a acheté une vraie petite merveille. J’adore monter derrière lui. Il peut aller aussi vite qu’il veut, je m’en fiche, je n’ai pas peur, rien ne peut m’arriver avec lui.

Aujourd’hui
Je suis Auror depuis 4 ans maintenant et j’ai pris confiance en moi. J’ai intégré une équipe formidable, qui m’accepte comme je suis. Ce sont mes amis, presque ma famille. Aaron aussi en fait partie. Nous avons chacun notre rôle. Les autres ne me jugent pas et m’apprécient telle que je suis et non pas telle qu’ils aimeraient que je sois. En parlant de la famille… Je ne vois presque plus William. Il fait sa vie, il suit les traces de papa. Je pense qu’il veut attirer l’attention lui aussi, puisqu’il ne peut être sorcier, il sera journaliste. On se parle encore, mais un fossé s’est creusé entre nous. Je le regrette…
En attendant, nous avons du pain sur la planche. Un ancien mangemort a réapparut. Harry est sur les nerfs avec ça. Tout le monde l’est. Moi aussi, même si je n’en ai pas l’air. A quoi bon se miner avec ça ? Les autres le font bien assez comme ça. Ce que j’ai appris au cours de ma scolarité et de ces années, c’est qu’il faut rester optimiste, positiver. Et je le fais, à 200%.
J’ai 25 ans, je suis Auror, je fais ce que j’ai toujours voulu, j’ai un frère qui m’adore, que demander de plus ? Je ne sais pas trop… peut-être ne plus passer toutes ces soirées en solitaire avecMacgo. Ah oui, Macgo, c’est mon furet, il a 2 ans. Je l’ai dressé et il m’obéit plutôt bien ! Seulement, c’est un peu triste de ne vivre qu’avec son furet, non ?
Tiens, j’entends une moto dehors. Je crois que c’est Aaron qui vient me chercher. Je te laisse !


Dernière édition par le Ven 28 Déc - 9:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lénah Leighton
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 602
Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17 ans
Année d'étude ou Emploi: 7ème année
Gallions:
1520/100000  (1520/100000)
MessageSujet: Re: Sara Lockstone   Jeu 27 Déc - 2:55

Fiche à l'étude^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Sara Lockstone   Ven 28 Déc - 14:24

Fiche validée !


Vous ne pensez pas être à la hauteur, mais les H.A.W.K auront encore besoin de votre talent d'observation et de vos déductions pendant longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sara Lockstone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sara Lockstone
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecaterina Sara Robertson ? Lost in an image
» SARA TOSCA ? You can't hear me cry, see my dreams all die
» Boulos deklare madan sara ak pwofesyonèl se move peyè task
» Sara Davis...
» Sara Sampaio + Petite amie cachée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: