Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aaron Lockstone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Lockstone
Sorcier
Sorcier
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 25
Date d'inscription : 24/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Frère de Sara Lockstone
Année d'étude ou Emploi: Auror
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Aaron Lockstone   Lun 24 Déc - 21:36

Carte d'Identité

Nom : Lockstone
Prénom(s) : Aaron
Âge : 25 ans
Jour et mois de naissance : 16 Mars 1992
Etat civil : Célibataire, sa soeur veille au grain...
Adresse : Il habite dans un appartement tranquille de Londres. Il retourne souvent chez ses parents qui habitent à Manchester.
Profession :Auror, Membre du H.A.W.K

Famille

Famille :Moldue
Père : William,52 ans, reporter sans frontières assagit qui bosse dans un journal. Il s’agit de son père adoptif. Ayant du mal à digérer la nouvelle à l’époque, il le considère maintenant comme son vrai père, même s’il n’arrive pas à se considérer comme son fils…
Mère :: Zahara, 50 ans, femme au foyer.
Frères et sœurs :
- Sa sœur jumelle, Sara, 26 ans, Auror, à laquelle il voue un amour sans limite, malgré quelques passages houleux…
- Son demi-frère de 20 ans, William Jr, Moldu, étudiant en journalisme, qu’il n’apprécie guère. Depuis l’enfance, et l’annonce de la « fausse » paternité, Aaron le jalouse de posséder le sang de son père. La jalousie est réciproque car Will aurait bien voulu être un sorcier et jalouse la fierté de son père pour son demi-frère. Nul besoin de vous dire qu’entre eux, c’est pire qu’entre chien et chat…
Autres membres de la famille : -


Ethnologie

Description physique :

La route défile rapidement, le bitume glisse à allure rapide sous les roues du bolide. Ce bolide, c’est une moto. Bleu nuit, elle file à toute vitesse sur la route, il n’y a pas de temps à perdre. Route, autoroute, bretelle, sortie, route, ville, arrêt… Tout s’est vite enchaîné mais finalement la moto s’immobilise devant un bâtiment et une personne en descend, grande, élancée. Casque noir, blouson de cuir assorti au jean en kevlar, bottes noires et gants de la même couleur. Aucun doute, on ne lésine pas sur l’équipement aux commandes de ce genre de bolides… Finalement, les gants sont enlevés et posés sur la selle de la machine, révélant ainsi des mains qui appartiennent sans nul doute à un homme, mais qui pourtant sont terminées par des doigts fins, pas trop longs, qui trahissent une certaine agilité. Puis, les mains s’élèvent, s’agrippent à la fermeture du casque et l’ouvrent, soulèvent la protection et dévoile une chevelure mi-longue qui cascadent autour d’un visage assez rude, aux traits carrés. Les cheveux châtains foncé, aux mèches plus claires, qui se font attacher en queue-de-cheval, contrastent avec une peau halée, bien loin de la peau rose et classique des anglais communs, non décidément, il ne fait pas british… Et vous avez bien raison… Mais passons. Rasé de près, peut-être un début de barbe naissante encadrant deux lèvres plutôt généreuses mais pourtant bien masculine. Les traits qui dessinent son menton sont droits, durs mêmes. Ce dernier est carré et volontaire mais pourtant il s’en dégage tout de même une impression de douceur apportée par sa peau. Un peu plus haut, le nez, droit, légèrement remonté, précédant deux yeux d’une couleur gris très clair – couleur dont il est très fier - encadrés par des sourcils châtains qui donnent à son regard une douceur naturelle mais aussi tout un panel d’expressions variées en fonction de l’humeur du personnage… Ses cheveux sont généralement coiffés en queue de cheval qui retombe sur son épaule, il n’est pas rare qu’une mèche rebelle glisse d’un côté de son visage.

L’antivol placé, les gants rangés dans le casque, et ce dernier sous le bras, le jeune homme s’avance, d’une démarche souple est rapide. Si le blouson de cuir masque le haut de sa silhouette, on peut quand même s’apercevoir que c’est un plutôt bel homme. Bien bâti, les épaules droites, le port droit, son jean masque des jambes à la musculature fine qui porte un corps relativement marqué par un entretien quotidien concrétisés par des exercices au lever et généralement un footing le dimanche matin. Sous la veste en cuir, une chemise légère, souvent à manches courtes, généralement blanche ou noire, ouverte au niveau du col, décontracté quoi. On remarque qu’il prend un peu soin de lui, ne serait-ce que par l’agréable parfum boisé qu’il dégage mais outre mesure, il ne fait pas très attention à lui, soit il plait, soit pas, il s’en fiche, seul lui importe le fait de se plaire à lui. Quoique… l’avis de sa sœur sur la question est important pour lui…


Description morale et caractère :

Aaron est quelqu’un au caractère bien particulier. En fait, il a un caractère tellement spécial qu’il varie énormément en fonction de la personne qui est en face de lui… Dans l’ensemble, c’est un jeune homme instinctif. Il réagit énormément sous l’impulsion de son instinct ce qui est sa plus grande force lors des duels ou dans différents combats. Contrairement à sa sœur, dont il est le parfait opposé caractériellement parlant, c’est un homme d’action. Non pas qu’il ne prend pas le temps de la réflexion mais il ne réfléchit pas cent-sept ans, une idée en tête ? Il l’applique. Point barre. Comme dans ses combats à la baguette, Aaron est quelqu’un d’instinctif qui laisse toujours ses émotions prendre le dessus à chaque instant de sa vie, et il n’hésite pas à le montrer. Énervez-le et vous le saurez tout de suite, pas franchement timide, il n’hésitera pas à vous faire comprendre que vous lui plaisez, mais attention ! Ce n’est pas un macho et sait ce que veux dire le mot « non » ou tout ce qui peut le laisser sous-entendre. De nature franche, il n’a aucun scrupule à vous dire ce qu’il pense, même si cela signifie se faire un nouvel ennemi. Il a des convictions qui lui sont propres et il y tient, il fait rarement de compromis, sauf peut-être avec sa sœur, la seule qui puisse brider son instinct…

Tiens, justement, parlons-en de sa sœur… Sara, sa jumelle. Pour elle, il irait jusqu’à sacrifier sa vie. Oui, il aime sa sœur et il l’aime d’un amour inconditionnel et sans limites. Ensembles depuis leur naissance et surement pendant encore un bon bout de temps, ils ne se cachent jamais rien, ne sont jamais menti, ont toujours été franc s l’un envers l’autre. Bien sûr, il y a bien eu des disputes entre eux mais cela n’a jamais duré car il y avait toujours quelque chose qui ramenait Aaron vers Sara, surtout parce qu’il se fait un devoir de veiller sur elle… C’est notamment pour cela qu’il est assez sévère concernant ses prétendants, veillant à ce qu’elle tombe sur un homme correct et bien pour elle.

Il y a aussi son père… Un père adoptif qu’il avait eu du mal à reconnaitre comme son vrai père lorsqu’il avait dix ans, mais qui a finalement mérité la place qui lui revenait finalement de droit. Pourtant, si Aaron l’a accepté comme père, il ne se sent pas comme son fils… Et même s’il sait que son père est fier de lui, cela ne le rassure pas… Pour Aaron, le fils de son père, c’est Will, c’est son sang qui coule dans ses veines, Aaron n’est qu’un étranger… C’est pour cela que le cadet et lui ne s’entendent pas bien… L’un jalousant le sang de l’autre et l’autre jalousant les pouvoirs de l’un… Dans le meilleur des cas, Aaron et Will s’ignorent, mais souvent ça commence par des mots qui piquent au vif, et ça en vient souvent aux mains. Aaron n’a jamais utilisé ses pouvoirs contre lui, même si ça le démangeait énormément… Généralement, il préfère « prendre la fuite », monter sur sa moto et aller se vider l’esprit sur une portion d’autoroute ou alors sur circuit. Il y a peu de chances pour que cela s’arrange entre eux, et cela n’est pas pour déplaire à Aaron…

Concernant le H.A.W.K., Aaron s’y sent un peu comme un poisson dans l’eau. Il y a pour lui de quoi satisfaire sa soif d’action et même s’il débute, et se fait charrier par les anciens, il sait qu’il peut compter sur eux et qu’ils peuvent compter sur lui. Il s’entend bien avec tout le monde. C’est l’instinctif de la bande, celui qui part devant et qui généralement couvre les arrières lors d’un combat. Ecouter son instinct lui permet de manier avec dextérité et rapidité sa baguette ce qui lui permet de survivre à de nombreux combats potentiellement mortels…


Particularité :

- Un tatouage de dragon tribal sur l’épaule gauche du à sa grande fascination pour cette mode moldue.
- Très protecteur envers sa sœur. Pas touche sinon …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Lockstone
Sorcier
Sorcier
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 25
Date d'inscription : 24/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Frère de Sara Lockstone
Année d'étude ou Emploi: Auror
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Aaron Lockstone   Lun 24 Déc - 21:44

Passé

Votre histoire :

« - C’est un garçon ! Dis maman c’est vraiment mon petit-frère ? » demanda un petit garçon qui se penchait sur un berceau.
« - Bien sur Aaron, on l’a appelé William, comme papa. » répondit une jeune femme aux traits nobles et aux cheveux bruns.
« - Ouah, il va être journaliste aussi lui ! On travaillera peut-être dans le même journal quand on sera grand ! »
Un éclat de rire envahit la pièce. « Oui, surement mon chéri. »


Réveil en sursaut et en sueur. Le souffle haletant dans les draps qui recouvrent le bas de son corps, Aaron regarde autour de lui… Encore une fois les vieux souvenirs hantent ses rêves. Le souffle redevenu normal, un regard sur le réveil. 04:45. Bon sang… Il se recouche, essaye de fermer les yeux mais rien n’y fait, il n’a plus sommeil. Jetant les draps sur le côté, il se lève et, habillé d’un caleçon, il prend le chemin de la cuisine. Un café lui fera peut-être du bien. Mise en marche de la machine, une main qui frotte le visage… Décidément les dernières nuits n’ont pas été super… Attente assis sur une des chaises de la cuisine.

« - De quoi tu te mêles ? » Une voix d’enfant, une jeune fille en colère…
« - C’est un rustre, il ne te mérite pas ! »
« - Mais qu’est-ce que tu en sais ? »
« - Je le sais c’est tout ! Puis de toute façon c’est fait. » fait le garçon en croisant les bras et en fermant les yeux, l’air satisfait.
« - Tu n’es qu’un imbécile ! » La petite fille détourne le regard et part. Elle semble énervée, mais le petit garçon sait qu'il a bien fait, de toute façon ce Tommy n'est qu'un imbécile lui aussi. Il ne méritait pas sa sœur. Quelle idée ont les filles d’attirer les garçons…Vraiment…


Le café est prêt, il se lève et prend la tasse qu’il dépose sur la table et s’installe à nouveau… Pourquoi repense-t-il à tout cela ? Pourquoi aujourd’hui ? Un soupir, une gorgée de café chaud qui coule le long de sa gorge, ça fait du bien… Il n’est vraiment pas réveillé, et se frotter le visage avec les mains ne suffit pas… Une douche peut-être… Ca devrait bien le réveiller… Il se relève abandonne son café brûlant sur la table. Les souvenirs envahissent son esprit alors qu’il entre dans la salle de bain. Il regarde le miroir mais ce n’est pas lui qu’il voit dedans… C’est un jeune garçon de sept ans…

« - Donne-moi cette télécommande ! »
« - Non ! Je veux voir mes dessins animés ! »
« - Mais c’est nul ces machins, allez donne moi ça ! »
« - NON ! »

Et là… Alors que de petites mains se bagarrent pour l’objet de plastique tant convoité, la télé qui explose… Arrêtant de se battre pour la télécommande, Sara et Aaron avait fixé la télévision avant de se regarder avec de grands yeux… Leur mère était arrivée, surprise, et avait tout de suite demandé s’ils allaient bien. Bien sur qu’ils allaient bien. Mais qu’était-il arrivé ? Un court-circuit ? C’est ce qu’avaient dit leurs parents, mais Aaron et sa sœur savait que ce n’était pas quelque chose d’extérieur, c’était eux… Déjà le jeune garçon avait lui aussi engendré un bon nombre de petites catastrophes au sein de la maison sans que l’on puisse expliquer pourquoi… Il avait notamment réussi à briser un vase dans un pic de colère acerbe concernant une interdiction de sa mère, ou il avait réussi à faire léviter pendant un instant un pot, tant convoité par sa sœur et lui, de cookies mais qui s’était finalement écrasé au sol. Il avait ordonné à sa sœur de se cacher pour que ce ne soit que lui qui prenne la punition… Bien sur sa mère pensait qu’il avait simplement réussi à atteindre la boite et l’avait faite tomber par inattention. Ce qui était arrivé ce jour-là était toujours resté secret entre Sara et lui.


L’eau coule à présent sur son visage, ruisselle le long des courbes de son corps. Il sourit à l’évocation de ses souvenirs, parce qu’il sait, avec le recul à quoi était du tous ces phénomènes… Et oui, il était un sorcier, tout comme sa sœur et c’était à cet âge là que leurs pouvoirs s’étaient déclenchés. De manière incontrôlée bien sur mais si surprenante à leur âge… A y repenser, il est bien loin le temps de l’enfance, cette innocence si particulière que l’on perd avec le temps, si on ne la perd pas d’un coup, comme lui…

« - Rend moi Lisa ! »
« - Viens la chercher »
« - Non, rend la moi ! Tout de suite ! »
« - Là tu pe… »
« - Sara ? Aaron ? Vous pouvez descendre ? »
« - Oui, maman ! » Répondirent les deux enfants alors que le petit garçon rendait sa poupée à la jeune fille. La voix de leur mère avait su les calmer… Visiblement quelque chose d’important semblait avoir lieu… Les deux jeunes gens descendirent les escaliers en calme et virent s’installer l’un à côté de l’autre sur le canapé, en face de leurs parents ; dans les bras de sa mère, Will était lui aussi tout calme… Vint alors une histoire, belle certes, mais qui avait pas mal de points communs avec leur histoire à eux, notamment concernant les nationalités, le nombre d’enfants, les professions… Des points communs qui n’étaient surement pas là par hasard et ses doutes furent confirmés par sa sœur, ou plutôt l’expression de Sara, rassurée immédiatement par leur « père »…

Comment ne pas se sentir en trop ? Comment ne pas se sentir d’un coup « exclu » d’une « famille »… Ainsi, il ne portait pas le sang de son père dans ses veines… Ainsi, il n’était pas le « fils » d’un journaliste… D’un coup, le rêve de faire le même métier que lui s’évapora. Intérieurement, il se sentait trahi… Pourquoi ? Il ne savait pas, mais sur le coup, même les paroles de son beau-père, car c’est ce qu’il était vraiment, ne suffirent pas à le rassurer. Jetant un regard à Will, il était ensuite sorti et avait évacué son trop plein de colère sur un arbre du coin, à s’en briser les poings… Revenu les mains en sang, sa sœur l’avait soigné car elle savait ce qui brûlait en lui et il n’aurait jamais osé l’avouer à sa mère… Après avoir été consolé longuement par sa sœur, le jeune Aaron avait réussi à reléguer au second plan cette « annonce ». Sara, elle, avait décidé de montrer que son père pouvait être fier d’elle, mais pour Aaron, la fierté de son « père » ne suffira pas à faire de lui son « fils »… Quelque chose s’était brisé en lui, quelque chose d’irréparable, à présent, il y avait sa mère, mais surtout sa sœur, sa sœur qu’il protégerait, jour après jour, nuit après nuit…


Un bruit mat résonne dans la salle de bain… Le bruit d’un point qui s’écrase contre le carrelage de la douche. La mâchoire serrée, les yeux fermés, la douleur est grande. Encore maintenant, même s’il considérait William comme son vrai père, il avait toujours du mal à digérer cette annonce… Heureusement que Sara était là, sinon il était certain qu’il serait parti loin, loin très loin de William et Will… Will… Son « petit-frère » qui était finalement le vrai fils de son « père »… Aaron lui en avait toujours voulu pour cela, pour posséder le sang de William dans ses veines… La situation entre eux depuis la révélation avait commencé à s’empirer de jours en jours. Aujourd’hui, ils ne se parlaient même plus, et se saluaient à peine lors des rencontres en famille. Le robinet se ferme, l’eau n’a plus son effet salvateur, les mauvais souvenirs restent, mais laissent finalement place au souvenir de Poudlard, la seule chose, avec sa sœur, qui a pu, l’espace d’un certain temps, lui faire oublier ces histoires de sang…

« - Tu as vu ça ? »
« - Oui, incroyable ces lettres reçues par une chouette ! »
« - Tu penses vraiment qu’on est des sorciers ? »
« - Bien sur ! Pourquoi aurait-on reçu ses lettres alors ? Je ne pense pas que quelqu’un puisse faire un blague pareille… Les chouettes sont reconnues pour être sauvages, il n’y a que des sorciers pour les apprivoiser comme ça… »
« - Ca expliquerait pas mal de choses… »
« - Oui ! Tous ces trucs bizarres… Le pot de cookies, la télé… »
« - Pourquoi Papa n’y croit pas ? »
« - Je sais pas… Il n’y a plus qu’à attendre le retour des vacances de toute façon, on ne peut rien faire… »
« - Je lui ai tout expliqué, il avait pas l’air convaincu mais je crois qu’il y réfléchi… »
« - Mouais… »

La petite famille était donc partie en France pour le mois de Juillet pour profiter du charme de la Provence. Mais, à vrai dire, Aaron n’avait à l’esprit que cette idée d’être un vrai sorcier… Il passait ses journées à s’amuser avec sa sœur ou bien à imaginer seul, ou avec elle, ce que pouvait être une vie de sorcier, ce qu’ils pourraient faire, ce qu’ils apprendraient dans une telle école… Les possibilités étaient immenses et offraient à Aaron un autre sujet de réflexion que celui, récurrent, de se sentir étranger à son « père »… A son plus grand bonheur, alors qu’il rentrait de vacances, un homme se prétendant sorcier les attendait devant chez eux. Bien sur, son père pensa tout de suite à un coup fumant et l’inconnu avait alors sortit une baguette et avait une démonstration qui avait achevé de convaincre William, et réjoui Sara et Aaron… Les Sorciers existaient vraiment ! La petite famille était alors partie, sans Will au grand plaisir d’Aaron, sur ce fameux Chemin. Quelle merveille ! Des sorciers, des hiboux, des boutiques… Un monde si particulier qui leur ouvrait les bras… Aaron avait tellement hâte… Ils achetèrent des livres de potions, de métamorphoses, de sortilèges et même de Défense contre les Forces du Mal ! Des matières qui ravissaient le jeune homme, il avait tant hâte de s’y mettre ! Ils passèrent ensuite, après l’achat du matériel « classique », chez un certain Ollivander, marchand de baguettes magiques… Enfin ! Une baguette pour lui… Sa sœur passa en premier. Le fabriquant prit ses mesures et lui fit essayer plusieurs baguette avant qu’elle ne trouve la sienne, avec un crin de licorne dedans. Vint alors son tour, légèrement anxieux, il resta impassible alors que le marchand prenait ses mesures à lui aussi, sous l’œil de sa sœur. Quelques baguettes défilèrent et il trouva enfin la sienne. Dès qu’il l’eut dans les mains, il sentit tout de suite qu’elle était celle qu’il lui fallait et la manière dont il la brandit acheva de convaincre Ollivander…


Séché, le jeune homme sort de la salle de bain en tenue d’Adam, la pendule du couloir lui indique qu’il est 05:48, on est encore bien loin du départ… Sur le bureau près de l’entrée, une baguette est posée, calme, tranquille. S’avançant vers elle, il la prend dans sa main droite, elle est souple, légère, rapide. Elle lui a sauvé plusieurs fois la mise, elle et son instinct…Décidément, il ne ferait rien sans eux… La baguette, elle, est faite en bois de chêne, longue d’environ vingt-neuf centimètres et possède en son sein un crin de licorne, elle aussi, comme sa sœur, et surement pas une coïncidence… Mais alors qu’il esquissait quelques mouvements avec sa baguette, les souvenirs de ses premières utilisations revenaient…

« - Excellent travail Mr Lockstone, dix points de plus pour Gryffondor pour cette démonstration. »
« - Merci Monsieur. »

Et oui, le jeune Lockstone avait été envoyé par le Choixpeau magique dans la maison des Gryffondor, alors que sa sœur, à sa grande déception avait été envoyé à Poufsouffle. Pour la première fois séparés depuis onze ans, il savait que cela devait être dur pour Sara et essayait d’être là pour elle aussi souvent qu’il le pouvait malgré tout. Pour lui, la magie c’était révélée quelque chose d’instinctif, de naturel. Reproduire les sorts demandés n’était pas très difficile. Par contre, il avait une certaine difficulté avec les matières purement théoriques comme l’histoire de la magie ou l’astronomie. Il savait que sa sœur, puisqu’elle le lui avait confié, avait du mal à se faire de nouvelles amies, mais il était certain que cela changerait au cours des prochains mois, tout comme il avait lié connaissance avec deux autres personnes qui s’étaient révélées des compagnons agréables et de futurs bons amis sur qui il pourrait compter. Il n’était pas turbulent et en aucun moment n’avait violé le règlement de l’école contrairement à ce que d’autres pouvaient faire parfois…

Les années de Poudlard furent les plus heureuses de sa vie. Loin de son « frère », il pensait à autre chose qu’à son sang et veillait paisiblement sur sa sœur, même si elle lui en avait beaucoup voulu par moment, surtout pour se mêler de ses histoires de cœur… Mais comment ne pas réagir lorsque vous apercevait le « petit copain » de votre sœur fricoter avec une autre fille ? Et encore, Aaron avait résisté à l’envie d’aller lui expliquer autrement que par des mots ce qu’il pensait de son attitude… Bien sur Sara lui en voulait et était malheureuse mais son frère avait été là pour elle, une fois la colère passée, pour la réconforter, pour l’écouter. Il aimait sa sœur plus que tout, il voulait le meilleur pour elle, pas un coureur de jupons… En même temps, il s’était inscrit au club de duel. Une manière pour lui de se tester, de vérifier quelques intuitions et de s’affronter un peu. Finalement le résultat s’avéra très intéressant. En effet, son instinct lui assurait une rapidité et des réflexes relativement impressionnant qui faisaient de lui un vainqueur pour la plus grande partie des duels qu’il menait. L’une des personnes qu’il n’arrivait pas à battre était sa sœur elle-même… Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’arrivait pas à lever la baguette contre elle, ou plus justement, pas assez vite… Sa sœur n’en sut jamais rien bien sûr, mais le fait de ne pas pouvoir lever la baguette vers quelqu’un qui lui était cher travaillait Aaron… En effet, au cours des quatre premières années, il avait finalement décidé de devenir Auror... Comme sa sœur… et ne pas pouvoir agir face à une personne qu’il aimait le faisait réfléchir… Comment arrêterait-il un ami qui à mal tourné ? Aurait-il des scrupules ? Etait-ce du à son âge ? Etait-ce juste parce que c’était sa sœur ? Tant de questions qui ne trouvèrent pas de réponses…

Après la cinquième année et les examens des BUSES, Aaron reçut, en même temps que sa sœur, les notes au cours des vacances suivantes, alors qu’il venait une fois de plus de s’engueuler avec son frère cadet.

Arithmancie : P
Astronomie : A
Botanique : E
Défense contre les Forces du Mal : O
Histoire de la Magie : P
Métamorphose : E
Potions : O
Soins aux Créatures Magiques : A
Sortilèges : O

Bien, il avait réussi les matières qu’il voulait réussir, les autres n’avaient que peu d’importance. Pour le reste, Sara elle aussi a eu les BUSES qu’elle voulait, et il est heureux, pour lui c’est tout ce qui importe…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Lockstone
Sorcier
Sorcier
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 25
Date d'inscription : 24/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Frère de Sara Lockstone
Année d'étude ou Emploi: Auror
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Aaron Lockstone   Lun 24 Déc - 21:45

La baguette est reposée sur le meuble à l’entrée, le jeune homme se dirige vers sa chambre et s’habille en silence. L’heure défile lentement, il est à présent 06:09. Ce n’est toujours pas l’heure…Encore une heure et demie avant de partir chercher Sara… Doucement, il revient dans la cuisine… Le café est froid, forcément. Soupirant, il vide la tasse dans l’évier et se refait un autre café. La chaleur de la boisson le réveille totalement. Assis sur une chaise, accoudé à la table, le regard perdu semblant fixer l’extérieur par la fenêtre, d’autres souvenirs reviennent…

« - Comment as-tu osé ?! Comment as-tu pu me faire ça !? De quel droit te mêles-tu de ma vie ? Qu’est-ce que tu as raconté à Lisa ? Dis-moi-le, tout de suite ! »
Dans les couloirs de Poudlard, déserté heureusement, un jeune homme criait de tout son saoul sur une jeune fille qui n’en démordait pas.
« - Elle ne te méritait pas ! C’est une cruche, une vraie tarte ! »
« - Qu’est-ce que tu en sais, hein ? »
« - Je le sais, c’est tout ! Et je te rappelle que tu as fait pareil avec Mark… »
« - Ce n’était pas pareil ! Mark était un coureur de jupons, il fricotait derrière ton dos je ne pouvais pas laisser pass… »

Un bruit mat, un « CLAC » se répercutant sur les murs de pierre du couloir. Sara venait de gifler Aaron, c’était la première fois qu’elle le faisait… Ebahi, mais toujours en colère, Aaron tourna les talons sans mot dire, sans un regard pour elle, pour la première fois de sa vie il aurait voulu ne jamais avoir de sœur. Pourtant, cette colère ne dura pas longtemps. A peine était-il rentré dans la salle commune de Gryffondor qu’il regrettait déjà amèrement ce qu’il venait de faire… Comment avait-il pu souhaiter ne jamais avoir de sœur, elle qui faisait le bonheur de sa vie ? Certes elle n’avait eu aucune raison de faire cela mais finalement le futur révéla que Lisa n’était peut-être pas effectivement quelqu’un de si bien qu’il le pensait… Non contente de se moquer ouvertement de sa sœur, Aaron apprit bien plus tard que Lisa était en fait une sorte d’allumeuse qui essayer d’attirer tous les garçons dans ses filets. Sa sœur avait eu raison, et c’est pourquoi il était revenu vers elle, il s’était excusé et avait de nouveau été à ses côtés pour l’aider, la consoler, la protéger de la vengeance de Lisa, et simplement l’aimer.Une année et quelques mois plus tard, sans aucune relation amoureuse, Aaron passait ses ASPIC qu’il réussissait haut la baguette.

Botanique : A
Défense contre les Forces du Mal : O
Métamorphose : E
Potions : E
Sortilèges : O

Le jeune homme de dix-sept ans était maintenant prêt à faire ses armes dans le monde…


C’est l’heure… Il faut partir… Laver la tasse, mettre le blouson, attraper sa baguette. Fermer la porte et descendre dehors. Il fait encore un peu nuit mais lorsqu’il arrivera à destination il fera jour. Il enfile ses gants, met le contact et démarre la moto, histoire de la faire tourner. Il enfile le casque, s’installe sur la selle et démarre. Le chemin, il le connait par cœur et pourrait presque conduire les yeux fermés, mais sécurité oblige, il faut une attention de tous les instants. Mais alors qu’il emprunte la voie rapide, il songe à son parcours. Ses premières années sont faites à la Brigade de Police Magique, ses états de service sont excellents, il se révèle être un doué de la baguette, un poil trop instinctif et pas assez réfléchi, mais ça lui sert, il réussit à se sortir de redoutables affrontements… Trois années plus tard, il intègre le service des Aurors. Petit poucet, il est d’abord assez taquiné par ses collègues mais il fait ses preuves. C’est toujours son instinct qui lui sauve la vie et lui permet d’avoir ce répondant qu’on lui connait pendant les duels magiques, ou duel tout court… Finalement, il est intégré au H.A.W.K, une équipe plutôt spécial où il retrouve sa sœur mais aussi d’autres collègues. C’est toujours le dernier arrivé, et il n’est pas rare qu’on le charrie de temps en temps, mais son potentiel est reconnu et on compte souvent sur lui pour les protections magiques ou simplement pendant les combats… Mais l’heure n’est plus au souvenir, il est arrivé devant chez sa sœur, il vient la chercher pour aller au travail… Comme tous les jours… Elle est d’ailleurs prête, elle lui dit bonjour en le serrant dans ses bras et elle grimpe à l’arrière, elle s’agrippe à sa taille et finalement la moto démarre…

Scolarité & Informations Pratiques

Ecole : Comme sa sœur, une école Moldue classique puis Poudlard.
Baguette : Bois de chêne, 29.2 cm, Crin de Licorne.
Animal de compagnie : Un Labrador Golden Retriver, une femelle, qui répond au nom de Praline.
Relations particulières : Sa sœur, sans aucun doute, et les quelques Aurors qu’il côtoie.

Hors Jeu

Confère Scott Hawkins pour toutes les informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénah Leighton
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 602
Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17 ans
Année d'étude ou Emploi: 7ème année
Gallions:
1520/100000  (1520/100000)
MessageSujet: Re: Aaron Lockstone   Jeu 27 Déc - 2:54

Fiche à l'étude Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Aaron Lockstone   Ven 28 Déc - 14:21

Fiche validée !

Que votre instinct vous guide encore pendant de nombreuses années au sein des H.A.W.K
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaron Lockstone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aaron Lockstone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: