Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wollack Bromfeet

Aller en bas 
AuteurMessage
Wollack Bromfeet
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 33
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 75 ans
Année d'étude ou Emploi: Garde Chasse
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Wollack Bromfeet   Lun 17 Déc - 23:32

Carte d'Identité

Nom : Bromfeet
Prénom(s) : Wollack
Âge : 75 ans
Jour et mois de naissance : mois de novembre, ni le jour ni l'année ne sont connus
Etat civil : Célibataire
Adresse : Poudlard durant l’année et le restant de l'année en mission pour Poudlard
Profession : Garde Chasse

Famille

Famille :Sang pur de centaure
Père : Ardilar Kerllac, centaure respecté au sein de la tribut pour avoir tenus tête au ministre de la magie lui même lorsqu’il voulu diminuer encore plus le territoire des centaures. Il comptait sur son fils pour reprendre le flambeau mais fut amèrement déçu.
Mère : Jilliana Bromfeet, créature très douce. Wollack porte le nom de sa mère depuis que son père la rejeté.
Frères et sœurs : 2 grands frères avant son départ il y a 25 ans, depuis il ne sait guère combien il en a.
Autres membres de la famille : il n’est plus en contact avec les membre de son ancienne famille, car sa nouvelle désormais est Poudlard.

Ethnologie

Description physique :
Le pelage de sa fourrure est brun clair, ses yeux sont verts foncés luisants d'une nature sauvage. Il arbore un buste plus musclé que la plus part des centaures et il doit cela à un entrainement de tous les jours pendant une bonne vingtaine d'année, l’exercice physique ne la jamais fait rechigner et il entreprend souvent de longue marche en montagne au trot voir au galop durant quelques fois plusieurs jour si Poudlard n’a pas besoin de ses services.
Ceci à pour effet de toujours le tenir dans une forme olympique.
Il a de longs cheuveux noir allant jusqu'à sa partie chevaline, il les tresse afin de ne pas être déranger par leur va et vien lorsqu'il se déplace.

Il s’habille rarement car de par sa nature n'aime guère se vétir. S'il y est obligé, par exemple pour une cérémonie, il préfèrera soigner ses tresses en arborant des décorations d'argent accrochés à ses tresses plutôt que de se mettre quoi que se soit sur le dos.
Il porte presque tout le temps son arc et ses flèches sauf à l’intérieur de Poudlard bien entendu.
Son pelage est blanc au niveau de sa patte avant droite, du sabot à mi-patte environ.
En son dos il porte la marque du rejet de sa tribut, un triangle inversé marqué au fer rouge lors de son bannissement de la tribut. Une marque autant physique que moral qui ne se refermera sans doute jamais. Cette marque est constament caché par sa dense cheuvelure tressé.

Wollack mesure 1m92 et comme la plus part des centaures sa vision n'inspire pas tellement confiance. Son corp rend l'image d'un être physique et brutal n'ayant pas vraiment de douceur ni de capacité de réflexion, mais attendez de mieu le connaitre...


Description morale et caractère :
Wollack est antipathique, ne montrant du respect qu'a quelque rares personnes à Poudlard. L'humour est apparament bannit de son vocabulaire, ou plutôt il en a sa propre définition et tout le monde n'apprécit pas beaucoup se trait de sa personne, il sait être aimable mais la plus part du temps il se force à le faire.
La vie en société le gène beaucoup, il préfère la nature et les animaux aux humains et aux sorciers.
Il parle généralement très peu et ce qu'il dit doit être écouté car il estime que s'il fait attention à ce que dit une personne, celle-ci doit faire de même, soit dit en passant qu'il peut ne pas accorder d'importance à ce qui a été dit. Bref la peine de retrouver cette personne fort haut dans un arbre avec une marque de sabot sur le front ou les fesses est pleinement justifié pour lui.
Wollack est violent, c'est un fait, mais il sait être indulgeant et arrive à avoir des moments... constructifs pour lui comme de vrai conversations notament avec les personnes qui sont sur la même longueur d'onde et qui ont gagné son respect. Mais levez vous de bon heure avant qu'il ne vous l'accorde facilement. La plupart du temps il adopte un visage dur et assez insociable par moment. Cela vient de sa colère pour les humains et les sorciers, il a tout perdu par leur fautes car il avait exprimé des sentimentsen vers l'un d'en eux.
On peut voir sont aspect calme et serrein seulement en le suivant au hasard des forêts, où vous pensez être perdu.
Comme tous centaure la proximité de la nature le calme il ne s'en éloigne que très rarement voir jamais.
Wollack est sincère avec tout ce qui croise sont chemin, ce qui peut être choquant pour certaines personnes le voyant pour la première fois.
Il est fidèle à Poudlard qui lui a permit de faire partie de cette grande famille même s'il ne se sent pas vraiment chez lui.


Particularité :
En son dos il porte la marque du rejet de sa tribut, un triangle inversé marqué au fer rouge lors de son bannissement de la tribut. Une marque autant physique que moral qui ne se refermera sans doute jamais. Cette marque est constament caché par sa dense cheuvelure tressé.
Etant centaure, Wollack a hérité de son don de lecture des étoiles qui lui permet de connaitre des évènements importants de ce monde, ou tout simplement de connaitre le temps qu'il fera demain.
Il a beaucoup évolué seul dans la nature ce qui lui permet de ressentir les vibrations exprimé par la nature environnante.


Passé :

Une balade en forêt

Wollack était encore tout jeune et s'émerveillé encore devant les merveilles de la nature. Il avait pour habitude de faire des promenades seul loin de la tribut, il découvrait chaque jour de nouveaux endroits et s'avourait chacun de ces instants.
Un jour, il marcha vers le nord et atteint une vallée dans laquelle la forêt était verdoyante, galopant en découvrant ce nouveau terrain de jeu il ne s'apercevait qu'il s'éloigner de plus en plus de la tribut. Quelques heures plus tard, alors qu'il courait avec un baton s'amusant à frappé les arbres qu'il croisait, il percuta un petit garçon. Le choc fut violant et le petit garçon roula quelques mètres avant de s'arrèter. Wollack se retrouva sur le flanc et se releva en un instant et saisi son bâton pour se défendre de cette "créature", comme disait son père. Le petit garçon ne se releva pas il tenait fermemant son bras qui avait l'air de lui faire affreusement mal.
Wollack se rapprocha et le petit garçon se redressa et se retourna,
"C'est pas très grave, mais... tu sais faire une atelle ?", aucune présence de violence dans la parole, ce qui surpris beaucoup Wollack qui croyait que ce n'était que des primates décérébrés ayant évolué du mauvais côté de la branche de l'évolution. Mais Wollack n'en avait jamais vu avant et celui-ci ne semblait pas correspondre aux descriptions afligeantes que lui fesaint son père.
"Ou...oui... il faut juste trouver deux morceaux de bois qui feront l'affaire."
Et Wollack se mit à chercher, il n'avait pas bien compris pourquoi... le regard de ce garçon... peut être...
Quoi qu'il en soit, il fallait être prudent.
Wollack ramena deux branches dont il avait arraché les morceaux gènants, il lui jeta les deux branches et un bout de corde qu'il avait sur lui. Il avait cherché de quoi faire une atelle mais une certaine fièreté l'empèché d'aider une créature dont on lui avait dit que du mal...
Le garçon se observa le matériel, "C'est exactement ce qu'il me fallait, mais... j'aurai besoin de ton aide pour que se soit bien fait."
Wollack crut mal entendre, il lui demandait de l'aide ? Et ce sourir qui occupe son visage. Rien, rien ne pouvait tirer Wollack de l'étonnement dans lequel il était.
"Je ne pourrais pas y arriver tout seul."
Après avoir ajusté correctement l'atelle et serrer suffisament, Wollack se releva et s'éloigna doucement.
"Tu ne veux pas qu'on joue ensemble ?" dit le petit garçon.
Wollack craqua :
"Mais sa va pas très bien chez toi ! Tu m'as regardé ? Je suis un centaure et je ne peux pas jouer avec toi et en plus ton bras est sans doute cassé donc tu ferais mieux de partir au lieu de me demander de jouer avec toi."
Le petit garçon pris un air triste et répondit :
"Je suis perdu. Je voulais pas le dire parce que pour un chasseur c'est pas bien de se perdre, hein ? Tu peux me reconduire chez moi ?" les yeux du garçon étaient aux bord des larmes.
Wollack n'eut pas d'autre choix que de le mettre sur son dos et le racompagner chez lui.

Quelques jour plus tard il se revirent, le petit garçon allait beaucoup mieux. Et les visites se succédèrent durant 3 mois, le brase du garçon était guérit il pouvait de nouveau jouer.
Un soir en rentrant à la tribut, Wollack fut convoqué par son père. Celui-ci avait trouvé un jouet du petit garçon dans les affaires de Wollack, il prit la plus grosse claque de toute sa vie, sa bouche était en sang. Son père était furieux :
QU'EST QUE JE T'AI DIS A PROPOS DES HUMAINS ? Je comprend maintenant pourquoi tu rentre toujours tard depuis des mois.
Si je te vois en compagnie d'un humain ou d'un sorcier ou même si tu oses avoir des sentiments autre que de la haine pour eux... Les conséquences seront très grave.

Et Wollack ne revit plus le petit garçon.


La déception

Des sorciers étaient venues très tôt pour "parlementer", c'est ce qu'ils disaient. Cela ne les a pas empéché de faire captif une dizaine de membre de la tribut pour pouvoir avoir un argument de point pendant la négociation.
Le ministère se disait compréhensif mais ne désirait rien d'autre que de déplacer la tribut sur une terre inconnue où les centaures pourront vaquer à leurs activités quotidiennes. C'était la 5ème fois en 4 ans qu'ils nous déplaçaient. La tension devait trop forte pour les meneurs du clan... ils avaient joué le jeu des sorciers pour éviter la casse, mais s'en était trop... une infamie pareille ne pouvait rester impunie.
Alors que les sorciers escortaient la tribut en dehors des terres récemment acquises, une poignée d'entre nous réussit à passer outre la vigilance des sentinelles et à faire regretter amèrement leur venue.
Tout se passa très vite, armés de massues, d'arcs, troncs d'arbre et autre, les centaures se jetèrent ave furie sur ces empècheur de vivre tranquille. La volonté de tuer ni était pas, mais celle de faire peur, oui... Et cela fut un succès tous les sorciers fuirent la queue entre les jambes et tous les centaures du clan clamaient haut et fort leur victoire.
Le soir un grand diner fut donner pour honorer cette journée. Wollack était présent, mais trop jeune pour avoir pris part au combat et puis bizarement l'enthousiasme ne l'habitait point comme ces congénères un soir comme celui-ci.
Son père outré de le voir ainsi clama, " Ce soir nous fètons 2 évènements. La raclée donnée à ces pattes molles !( appellation des humains et sorciers)"
Un hurlement long et puissant ce fit entendre dans la forêt, puis le père de Wollack continua, "Et l'entré dans l'âge adulte de mon fils !"
Un nouveau hurlement s'éleva dans les cieux.
"Aujourd'hui mon fils, tu as vu un combat comme il y en aura tan d'autre. Mais cela n'est rien pour les centaures !" Tous les centaures répondirent à cela en frappant leur sabots sur le sol.
Mais Wollack dit une chose qui retourna le coeur de son père, " Père ! Je peux désormais te parler en adulte. Pourquoi autant de conflits. Ne pourrions nous pas essayer d'avoir une discussion pour arriver à un compromis."
Son père se retourna et le fixa d'un regard noir, " PARDON... ! Qu'as tu voulu dire ?"
" Rien je ne fesait que penser à haute voix " dit Wollack faiblement.
La main droite du père partit à une vitesse que Wollak ne put suivre et le coup qui en résultat le fit atterrir 2 mètres plus loin.
"Un centaure jamais ne s'inclinera ainsi. Lorsque l'un d'entre nous voulu parlementer, ces sorciers n'ont fait que rompre les accords. Il ne mérite pas la sympathie des centaures."
"Mais Père ..."
"ASSEZ !! Si tu crois réellement se que tu viens de dire...tu n'est plus mon fils..."

Ces mots restèrent gravé dans la mémoire de Wollak depuis ce moment jusqu'à aujourd'hui....


L'exil

Wollack avait quitté sa tribut suite à des renouvellements de sentiments pour les humains ou les sorciers ce qui entraina son exil. C'est son père qui prit la décision. Seul, par ses propres moyens il survécut dans la forêt, apprenant les dangers qu'il ne connaissait pas encore.
L'approche de centaures lui était aussi impossible à cause de la marque de l'exil sans peine d'être tué au pire, rué de coups au mieux.
Wollack voyagea quelques temps à une centaine de mêtres de la tribut jusqu'a ce que sa mère lui dise d'abandonner cette vie médiocre qu'il commençait. Elle lui soma de partir et elle lui avoua qu'elle n'avait plus de peine car elle le considérait comme mort à présent. Wollack courut en larmes dans la forêt, criant son désespoire tant qu'il pouvait.
Un jour, il déboula dans une clairière familière. La clairière du petit garçon !
Tellement de temps s'était écoulé depuis, revoir son ami humain serait merveilleux déjà que dit pensé ela lui passait du baume au coeur.
Wollack pista des traces qui le conduisirent à un petit bourg. A l'oré du bois jouait un petit garçon, le voyant Wollack perdit toute prudence et s'avança hors de la forêt. Quelques instants plus tard, un cri de femme retentit et une mère armé d'un baton tenait en joue le centaure pétrifié par la scène. Un groupe d'homme ayant entendu le cri arrivèrent en courant armé d'outils de fermier de menuisier etc...
Ils frappèrent plusieur fois le centaure désemparé qu'il réussit à fuir. Jetant un dernier regard derrière lui avant de disparaitre, Wollack vit un homme hors du groupe se tenant debout immobil, le regardant partir et étrange ironie, le petit garçon était le fils de son ami.
Un nouveau rejet, une blessure de plus dans le coeur de Wollack.


Informations Pratiques:

Maison préférée : Aucune particulières, mais il pense quand même que les Serdaigles devraient sortir un peu plus souvent au lieu de s’enfermer dans des salles à travailler, que les Serpentards devraient se regarder eux même avant de juger les autres, que les Gryffondor devraient plus réfléchir avant d'agir et que les Poufsouffle...ben rien en fait. S'il devait avoir une maison préféré se serait Poufsouffle, mais ça n'est pas le cas.

Animal de compagnie : Wollack tisse des liens d'amitié avec beaucoup d'animaux qu'il rencontre en forêt, mais il y a déjà de cela 5 ans il sauva la vie d'un écureille prit dans un piège, depuis il le suit partout. Depuis l'admission de Wollack à Poudlard il a même fondé une petit famille qui se ballade au côté de Wollak, mais Skurki (l'écureille en question) ne le quitte pratiquement jamais, car il en profite pour faire des provisions lorsqu'il va avec Wollack.

Relations particulières : [i]Wollack connaît la plus part des professeurs de Poudlard (pas intimement évidemment), il entretient les meilleurs relations avec ceux qui s'aventure sans peur dans la forêt interdite et ceux qui aiment la nature et ces créatures fantastiques.


Dernière édition par le Lun 28 Jan - 20:27, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prismarella Wegging
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 1137
Age : 35
Date d'inscription : 31/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 39 ans - Célibataire
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Runes
Gallions:
2500/100000  (2500/100000)
MessageSujet: Re: Wollack Bromfeet   Sam 5 Jan - 19:52

Il y a déjà une fiche à ton nom, vois laquelle tu gardes...


~ 22 ans ne vous auront pas amochés ~
Enfin, presque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arestim.heavenforum.com/
Wollack Bromfeet
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 33
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 75 ans
Année d'étude ou Emploi: Garde Chasse
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Wollack Bromfeet   Mar 8 Jan - 22:10

je garde celle-ci.

L'autre peut être supprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Wollack Bromfeet   Mer 23 Jan - 2:02

Nous sommes heureux de vous avoir à Poudlard comme Garde Chasse

Votre fiche est validée cher Wollack!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wollack Bromfeet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wollack Bromfeet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: