Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ted Lupin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ted Lupin   Mer 15 Aoû - 19:24

[Je préviens tout de suite que ma fiche contient quelques spoilers, vous voilà prévenus^^]


Carte d'Identité

Nom Lupin
Prénom(s) Ted « Teddy » Remus
Âge : 19 ans
Jour et mois de naissance 20 avril 1998
Etat civil Par défaut, célibataire
Adresse Pré au Lard ou chez sa grand mère (en Angleterre), quoique Harry lui ai proposé de vivre venir chez les Potter récemment
Profession : Employé de la poste

Famille

Famille Sang pur
Père Remus Lupin, décédé en mai 98, loup garou, a été professeur de Défense contre les Forces du Mal, puis a appartenu à l’Ordre du Phénix
Mère Nymphadora Tonks, décédée en mai 98, Auror, a appartenu à l’ordre du Phénix. Métamorphomage.
Frères et sœurs Aucun
Autres membres de la famille Andromeda Tonks née Black (sœur de Bellatrix Lestranges et Narcissa Malfoy, cousine de Sirius)sa grand-mère. Harry Potter, son parrain, la famille Potter et Weasley, Victoire Weasley, sa petite amie.

Ethnologie

Description physique Que dire de Ted Lupin ? Tout d’abord, on remarque qu’il est de taille moyenne, un bon mètre 82. Son allure est plutôt élancée, sa silhouette fine. Ted n’est pas une baraque, ni un tas de muscles, c’est certain. Plutôt mince, il a néanmoins des épaules assez larges, un torse assez bien dessiné que l’on devine sous ses vêtements, un ventre ferme. C’est un garçon qui s’entretient et qui a en plus la chance de pouvoir manger et garder une forme insolente. Il a une façon de marcher souplement assez intéressante, comme s’il maîtrisait le moindre de ses mouvements. De même, il se dégage de lui une calme assurance, on a l’impression que rien ne peut l’ébranler, qu’il ne se départ jamais d’une sérénité latente.
Cela vient peut-être de son visage. Un visage aux traits agréables et doux, sereins, presque trop sérieux pour son âge. Mais cela a toujours été. Il a du hériter cet air de son père. Ses sourires, sans être rares, sont assez peu souvent totalement francs et ses rires peu fréquents. Heureusement, cela a commencé à changer, notamment depuis qu’il est amoureux de Victoire. Elle est sa bouffée d’oxygène comme on dit et elle sait le rendre heureux. Avec elle, il se déride plus souvent.
Et c’est d’ailleurs dommage que ses sourires ne soient pas plus spontanés car ils lui confèrent un charme certain. Ses lèvres sont plutôt charnues, ses dents blanches bien alignées. Son nez est plutôt étroit, du style aquilin. Des yeux gris-bleus qui semblent tour à tour tristes ou mystérieux confèrent à son regard une profondeur des plus seyantes. Il arrive que la gaieté ou l’espièglerie viennent les faire pétiller, mais cela reste rare. Comme les sourires. Des sourcils noirs surplombent son regard d’acier, qui peut se révéler assez perturbant quand il fixe quelqu’un. Enfin, des cheveux noirs de corbeau, mi-longs et souvent en désordre encadrent son visage à la peau relativement hâlée.
Evidemment, étant métamorphomage, son apparence peut changer au gré de ses envies et humeurs.
En résumé, Ted est plutôt beau garçon, souvent trop grave, un brin mystérieux.
Hormis ses robes de sorcier toutes simples, il porte des vêtements de son âge : jeans (qui mettent en valeur une certaine partie de son anatomie qui plait aux filles), T-shirts, chemises, pulls…

Description morale et caractère S’il a l’air aussi sérieux, c’est peut-être parce qu’il l’est tout simplement. Très mature, il n’a pas vraiment eu une adolescence difficile. Entendez par là qu’il n’a jamais été un vrai petit c**. Il lui est arrivé d’être en révolte contre sa grand-mère, comme tout enfant qui n’a pas connu ses parents. Une période qui n’a pas duré longtemps. Enfant, il était sage, introverti. Adolescent, il est devenu moins timide et plus affirmé. Pas de colères, juste un calme glacial et glaçant. Il peut lui arriver d’être arrogant et cynique. Il peut encaisser bien des choses sans broncher, mais quand il en a assez, ses paroles se font blessantes et son calme peut disparaître pour une colère violente. Elève sans histoire, Ted aimait apprendre de nouvelles choses. Doté d’une bonne mémoire, il a vite apprit qu’il n’avait pas besoin de se fouler pour réussir et se contenta donc du strict minimum lors des examens.
Parallèlement, il peut avoir des coups de folie et se montrer insolent, voire téméraire. En lui se mélangent les deux personnalités bien distinctes de ses parents : la pondération de Remus et le grain de folie de Nymphadora. Même si ce dernier peine à se frayer un chemin.
Mais quelques jours par mois, le calme laisse place à une agitation presqu’irrepressible, en rapport avec la lune. Il se fait alors moins doux et plus irritable. A ces moments-là, il ne vaut mieux pas lui chercher des noises.
Ami loyal, il sait rester discret te tenir sa langue quand il le faut. Il adore ses amis, qui sont sa famille et se sent très proche de Harry qui a connu la même situation que lui : des parents assassinés alors qu’ils étaient en bas-âge. Il admire son parrain et lui voue un amour quasi filial. Il considère James, Albus et Lily comme ses frères et sœur. Invité à toutes les réunions de famille, il apprécie également beaucoup les Weasleys. Et depuis quelques temps, il en aime un en particulier. Ou une plutôt. Il s’est révélé tendre et romantique avec elle. Elle chasse un peu sa tristesse persistante. Ted est de nature mélancolique, sans qu’il sache vraiment pourquoi. Mais avec Victoire, il se découvre heureux et capable de rire sincèrement. Il est totalement fou d’elle.

Particularité La particularité la plus notable chez Ted est son sang moitié loup-garou. De ce fait, il a une vue et une ouïe plus développées que la moyenne. Il a aussi un problème avec les cycles lunaires. Deux trois jours avant la pleine lune, il se retrouve plus agité que d’habitude, jusqu’à la pleine lune. Effectivement, à chaque fois, il est malade, prit de fièvre et de douleurs qui le laissent totalement pantelants et cernés les jours suivants. Seuls Mc Bride et Wyrdward sont au courant de ce phénomène, Teddy ayant toujours prit le plus grand soin de ne rien laissé paraître, même à sa grand-mère ou son parrain.
Son autre particularité lui vient de sa mère. Ted est métamorphomage, comme elle et peut changer d’apparence quasi à volonté.


Dernière édition par le Mer 15 Aoû - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ted Lupin   Mer 15 Aoû - 21:44

Passé

Votre histoire Il est des histoires qui semblent se répéter indéfiniment. C’est le cas de celle de Ted, assez semblable à celle de son parrain Harry…
(Attention Spoiler dans la citation^^)

Citation :
- "Harry, je veux savoir comment mes parents sont morts !"

Le parrain de Ted soupira devant ce petit bonhomme de 7 ans déjà si déterminé.

- "Tu le sais déjà et ..."

- "Non ! Je le sais par les rumeurs, mais toi tu y étais. Raconte moi… S’il te plait."

Les grands yeux gris de Ted prirent une expression telle qu’Harry ne put résister plus longtemps. Après tout, il était assez grand pour entendre l’histoire non ?

- "D’accord. Comme tu le sais, c’est arrivé la nuit de l’attaque de Poudlard. Avec Ron et Hermione, nous étions à la recherche de l’Horcruxe manquant. Là, nous avons été accueillis en catimini par les élèves. Une Mangemort qui était en poste là-haut a prévenu Voldemort. Il a lancé un ultimatum : j’avais jusque minuit pour me rendre. Ca me laissait un peu de temps pour trouver ce que je cherchais. Pas assez malheureusement, puisque la bataille a éclaté. Les professeurs de Poudlard avaient essayé de renforcer les sortilèges autour du château pendant que les préfets évacuaient les élèves. Mais cela ne fut pas suffisant… Tes parents sont morts bravement pour un monde meilleur, tu le sais ça ?"

Le garçon eut un geste d’impatience.

- "Oui je sais, grand-mère n’arrête pas de me le dire."

Harry regarda l’enfant alors que les paroles de Remus lui revenaient en mémoire. Il avait eu peur que son fils lui en veuille de l’avoir abandonné en se jetant dans la bataille et en y perdant la vie. Etait-ce le cas ? Est-ce que l’enfant pouvait faire abstraction de ses sentiments personnels en raisonnant aussi froidement ? Difficile à dire, Teddy était un enfant sage, introverti et silencieux, pour ne pas dire taciturne. Difficile de savoir ce qu’il pensait.

- "Tu n’as pas répondu à ma question : comment ils sont morts ?"

- "Je te l’ai dis."

- "Non. Qui les a tué ?"

- "Ca n’a pas d’importance, ils ne peuvent plus nuir maintenant."

- "Dis-le !"

- "Qu’est-ce que cela va t’apporter ?"

- "Je pourrais mettre un nom sur ma haine."

Il avait parlé si gravement… Harry soupira.

- "Tu aurais aimé ne pas savoir toi ?"

L’argument était juste.

- "Ton père a été tué par Dolohov et ta mère par… Bellatrix."

La tante qui tue sa nièce. Mais Bellatrix avait tué Sirius, son cousin, sans remords aucun. L’enfant accusa le coup et ne dit rien. Il connaissait à peu près sa généalogie. Il était loin d’être stupide.

- "Merci."

Teddy vivait avec sa grand-mère, Andromeda, la mère de Tonks. Son mari, Ted, était mort durant la « chasse » aux moldus. Encore une victime de Voldemort. Le gamin n’avait pas été épargné. Ses parents avaient eu le temps de s’amuser et de s’attendrir sur le bébé qui présentait déjà des qualités de métamorphomage, avant de mourir. Ils ne savaient pas qu’il avait hérité aussi du sang garou de son père. C’était léger, mais c’était présent…

Et le petit garçon grandit. Contrairement à Harry, il grandit dans l’amour et dans une famille nombreuse : considéré quasiment comme de la famille, il était convié aux réunions familiales Potter/Wesley et grandit donc avec les enfants, prenant un peu le rôle de grand-frère. D’ailleurs, il fut souvent la cible préférée des espiègleries de Victoire. Il n’allait pas s’en plaindre, il adorait ce sentiment de fraternité alors qu’il n’avait plus vraiment de famille. Oh, il y avait bien les Malefoys, mais il ne pouvait décemment pas se résoudre à se considérer de leur famille. Et de toutes façons, ils ne voulaient pas de lui, ses ascendances étant trop médiocres, voire détestables pour eux. Un grand-père moldu, un père loup garou. Quel déshonneur.

A 11 ans, il alla à Poudlard, comme tous les sorciers. Il rejoignit les Griffondors, comme son père avant lui. Cela le laissa perplexe, il se serait plutôt pensé Serdaigle. Cependant, il n’allait pas s’en plaindre. Comme son parrain, il montra une affinité avec le Quidditch et devint Poursuiveur. Parallèlement, il entama des études tranquilles. Studieux, mais sans excès, il lui suffisait de lire une fois un livre ou un parchemin pour en retenir un minimum. A quoi bon se tuer aux révisions dans ce cas ? A Poudlard, il découvrit les lieux dont son parrain lui avait si souvent parlé. Il était le seul lien entre Ted et son père. Il lui avait raconté l’histoire des maraudeurs, de la morsure de Remus, de l’aide apportée par ses amis. Il se fit un devoir de découvrir la Cabane Hurlante, de se promener dans la forêt interdite. Ce n’était pas un enfant turbulent, ni à problèmes, mais de par sa détermination, il pouvait se montrer assez peu à cheval sur le règlement. Cela lui valut quelques rendez-vous avec la directrice et quelques points en moins pour sa maison. C’est durant cette période qu’il se mit à souffrir des cycles lunaires de façon prononcée. Avant, cela se traduisait par de simples malaises, un sentiment d’inconfort. Mais avec les années cela empira. Il n’en parla cependant à personne, le dissimulant tant bien que mal à ses compagnons de chambrée. Enfant sauvage, il se sociabilisa à Poudlard et réussit à se faire quelquus amis parmi les garçons de son dortoir et les membres de l'équipe de Quidditch.

Alors qu’il était en 3e année, il assista à la cérémonie de répartition de Victoire et fut étrangement déçu qu’elle ne rejoigne pas sa maison. Mais cela n’était rien comparé à la déception de la jeune fille. Il fit son possible pour minimiser le drame, passant le plus clair de son temps avec elle. Mais le fait que ses cousins rejoignent tous Griffondor n’aida pas Victoire à digérer la pilule. Heureusement, entourée de Ted et James, elle finit par oublier son désappointement. Particulièrement brillante, elle aidait les deux garçons à faire certains de leurs devoirs. Ted était médusé de la voir l’aider alors qu’il avait 3 années de plus. Il eut ses BUSE avec des notes correctes, sans s’être foulé, au grand dam de Victoire. Les deux jeunes gens étaient proches, autant que des frères et sœurs, mais ils ne l’étaient pas. Ils n’avaient même aucun lien de parenté alors… Alors, des sentiments plus profonds firent leur apparition, discrètement. Des regards, des sourires.

Ce fut lors de sa sixième année que son secret finit par ne plus être sa seule propriété. Certains profs semblaient être plus observateurs que d'autres, en particulier Alexander Mc Bride, qu'il connaissait en dehors de l'école. Le professeur avait remarqué les sautes d'humeur régulières de Ted et son air fatigué mensuel. Il avait fini par faire le lien avec la lune et l'ascendance paternelle. Il convoqua Teddy un jour et aborda le sujet. Le jeune homme se braqua, affirmant que le professeur disait n'importe quoi et partit quasiment en claquant la porte. Le professeur Mc Bride n'insista pas. Cependant, les nuits de pleine lune se faisant de plus en plus éprouvantes, Ted finit par revenir vers le professeur pour lui poser certaines questions, l'air de ne pas y toucher. Il savait bien que le professeur ne serait pas dupe, mais il lui fallait savoir. Il demanda des précisions sur les loups garous, parlant ainsi de son père librement, chose qu'il ne faisait pas avec son parrain ou les autres. Apprivoisé, il se montra plus ouvert, jusqu'à ce qu'une tierce personne fasse son apparition dans son secret : Walter Wydward, le prof de métamorphose, très ami avec Alexander. Se sentant trahi, Ted coupa les ponts durant de longs mois. Mais ce fut à nouveau la souffrance qui eut raison de ses résistances. Et finalement, il accepta cette nouvelle personne, d'abord à contre-coeur. Au fil des mois, il se mit à apprécier l'aide et l'écoute des deux professeurs et surtout leur solution qui lui facilitait la vie : le Tue-Loup. Même si cela le terrifiait et le renvoyait à une image de lui qu'il n'aimait pas.

Il finit par avoir ses ASPICS et dut quitter Poudlard. Bien à regret d’ailleurs. Il ne verrait plus aussi souvent Victoire et ses grands yeux d’émeraude. Il ne pourrait plus s‘abreuver de ses sourires et se réchauffer à sa lumière.

Le déclic eut lieu pendant l’été précédent cette rentrée. Il ne voyait Victoire que rarement, à son grand dam, mais cela le poussa peut-être à se montrer plus hardi. Un jeu innocent comme ils en avaient eu des dizaines se mua en un baiser totalement imprévu et pourtant si délicieux. Ted ne regretta pas son geste, même s’il commença à s’excuser une fois leurs lèvres séparées. Mais Victoire, loin d’être offensée, se jeta à son cou et en redemanda encore. Ils se firent tous les deux discrets, jusqu’à ce que James ne les voie s’embrasser sur le quai de la gare.

Il se mit donc en quête d’un travail. Si possible proche de Victoire. Ce serait temporaire, juste le temps qu’elle termine ses études. Il avait déjà fait quelques petits boulots auparavant. Mais cette année, il a décroché un travail à la poste de Pré-au-lard à la dernière minute. Un moyen de se rendre au château par la même occasion…Et de revoir les professeurs Mac Bride et Wyrdward à propos de ses problèmes qui semblent ne pas disparaître et l'inquiètent de plus en plus.

Scolarité & Informations Pratiques

Ecole Ecole moldue jusque 11 ans, puis Poudlard pendant 7 années
BaguetteVentricule de dragon, bois de séquoia, 27,42 cm
Animal de compagnie Un hibou Grand Duc : Daruis, nom soufflé par Victoire.
Relations particulières Dans son boulot, aucune. A part ça, il connait tous les commerçant du temps où il était élève. Il a une relation particulière avec Mac Bride et Wyrdward (voir histoire) et se sent proche du professeur Londubat, élevé comme lui par sa grand-mère. Il a gardé quelques contacts avec des élèves de son année et connait évidemment beaucoup de ceux encore à Poudlard.
Ah et il l'ignore, mais Minerva Mc Gonagall connait son secret et a une tendresse toute particulière pour le jeune homme en rapport avec ses parents.

Hors Jeu

Vous, derrière votre PC :
Pseudo ou prénom
Stéph
Âge réel 22 ans bientôt 23 (ouch ca fait mal ça) What a Face
Temps consacré sur le net par jour Je passe tous les jours
Comment avez-vous connu LeviCorpus ? Par sa fondatrice
Ce qui vous a poussé à vous inscrire Je n’ai jamais réussi à trouver un forum HP qui me convienne et là, avec le design, le contexte et l’équipe administratrice, je ne pouvais que m’inscrire !
Autre chose à rajouter ? J’ai faim Razz Plus sérieusement, la date de naissance de Teddy est approximative. J'ai déduis qu'il était né pendant les vacances de Pâques ou un peu après^^ Pour les caractéristiques de loup-garou, j'ai aussi inventé. A part ça, j'ai essayé de rester la plus fidèle possible au personnage Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Ted Lupin   Mer 15 Aoû - 23:21

Excellente fiche, Monsieur Lupin, si l'on me permets un avis.

Elle est validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ted Lupin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ted Lupin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de Teddy Lupin
» PROFESEUR R J LUPIN
» Remus Lupin (TERMINE)
» « Recherches et thérapie » [Rémus Lupin]
» Le lupin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: