Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au pied du mur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emily P. Dursley
Admin
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans - fille de Dudley Dursley
Année d'étude ou Emploi: 2ème année
Gallions:
1500/100000  (1500/100000)

MessageSujet: Re: Au pied du mur   Ven 7 Mar - 17:50

Très bien, une fois de plus la déception pu se lire sur le visage de Peter, comme lorsqu’elle lui avait dit que ses parents étaient aussi moldus et qu’elle ne connaissait rien à la magie. Mais, il sembla tout de même content de sa proposition d’aller à la bibliothèque pendant la pause déjeuner du jour suivant… enfin s’il s’en souvenait encore !

Puis l’interrogation du jeune garçon se fit l’écho de ses craintes, elle aussi avait peur de paraître à la traîne derrière des enfants de sorciers qui savaient déjà tout. Pourtant, elle essaya d’avoir l’air convaincu lorsqu’elle prit la parole.
"Normalement, ils n’ont pas le droit de faire de la magie… on ne pourra se servir de nos baguettes qu’après notre … 7ème année … je crois. Le seul avantage qu’ils pourraient avoir sur nous c’est de déjà connaître à quoi sert tel ou tel sort. Et comme j’ai lu les bouquins de cours, moi aussi je suis capable de le faire !" Elle avait sans doute dit ces mots avec trop d’orgueil, comment pouvait-elle s’imaginer qu’en lisant des bouquins, elle pourrait avoir le même niveaux de connaissance qu’un enfant baigné dans la magie depuis toujours ? Comme tout le monde le sait : l’espoir fait vivre, mais là c’était surtout de la fierté qui faisait qu’Emily tenait ces propos !

"Et puis, j’imagine que s’ils savaient déjà tout, ils ne viendraient pas à l’école pour apprendre ! Et si ils avaient un autre niveau, il y aurait des classes séparées." Oui, c’était les meilleurs arguments - en fait, c’était les deux seuls- de la jeune fille pour se dire que les enfants des familles qui pratiquaient la magie n’allait pas être meilleur qu’eux. "Les enfants de sorciers", elle n’avait pas utilisé ce terme et ce dans le seul but d’éviter de faire comme Peter, elle se savait capable de faire la même erreur… et il avait eu raison de reprendre en disant moldu. Autant ne pas se faire d’ennemis alors que les cours n’avaient même pas débutés.

"Et puis, nous sommes sorciers autant qu’eux ! Alors, ne t’en fait pas trop." La ton de sa dernière phrase n’était pas aussi convaincu qu’elle l’aurait souhaité mais elle espérait que cela irait et suffirait à rassurer un peu son camarade.
Après tout elle n’avait pas tout à fait tord, il allait falloir qu’elle se rentre dans le crâne que famille moldue ou sorcière, tous les enfants ici étaient pareils : des sorciers ! Alors l’ascendance ne devait pas être pas si importante… après tout dans la biographie qu’elle avait lu sur Harry Potter, il était question d’une certaine Herminone Gragner, apparemment une sorcière d’exception et elle était de parents moldus ! La preuve était donc faite que l’ascendance n’avait rien à voir dans le fait qu’on soit doué ou non pour la magie.

Elle se frotta les tempes, avec toutes ces réflexions et toutes ces inquiétudes, un mal crâne s’était installé.
"On verra bien demain, de toute façon, cela ne sert à rien de s’inquiéter inutilement." Sage conseil qu’elle aurait bien fait de suivre également !

Tarisca se leva doucement et dans un miaulement de fatigue s’étira. Puis elle vint sur les genoux de sa maîtresse, s’installa confortablement et se rendormit…
" Et bien, il y en a qui ne s’en font pas !" commenta-t--elle alors qu’elle commençait à caresser l’animal.Bien qu'elle avait essayer de venir avec un hibou plutôt qu'avec la chatte et qu'elle dise partout qu'elle aurait préférer un oiseau, on ne pouvait nier en les voyant ainsi qu'un lien fort unisait la jeune Serdaigle et le petit fauve.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au pied du mur   Dim 16 Mar - 17:12

Les paroles de la jeune fille ne rassurèrent pas vraiment Peter, en effet, celle-ci semblait en savoir tellement plus que lui... Elle disait avoir lu tous les bouquins qu'on leur avait fait acheter, or ces derniers, en plus d'être nombreux, étaient particulièrement épais et compliqués.
Peter pour sa part avait feuilleté le livre de Métamorphose, puis également jeté un oeil sur celui de Sortilèges, et enfin lu le chapitre premier du livre d'Histoire de la Magie, qui concernait les origines de la magie. Il avait rapidement parcouru les pages concernant Poudlard, mais n'en avait presque rien retenu, de même, la chronologie lui avait appris des noms tels que Dumbledore, Potter ou Voldemort, mais il n'avait pas eu l'occasion d'en découvrir davantage.

A n'en pas douter, il lui restait énormément à apprendre, et bien davantage que ses camarades de surcroît. Songeur, il se prêta quelques secondes à imaginer les premiers cours, avant de vite chasser les spectres de l'échec qui s'imposaient à ses pensées.


"Hmmm, tu dois avoir raison. On verra bien demain..."

Alors que Tarisca rejoignait sa maîtresse, le jeune garçon se leva, s'étira de toute sa petite taille avant de lancer en guise d'au revoir:

"Il me reste plein de trucs à ranger dans ma chambre, c'est le bazar parce que j'ai renversé ma valise. Elle était trop lourde en fait. A demain alors, hein ?"

Il lui fit un signe de la main avant de disparaître dans les escaliers du dortoir des garçons.
Revenir en haut Aller en bas
Emily P. Dursley
Admin
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans - fille de Dudley Dursley
Année d'étude ou Emploi: 2ème année
Gallions:
1500/100000  (1500/100000)

MessageSujet: Re: Au pied du mur   Dim 16 Mar - 20:42

Le fait que Tarisca vienne à elle signifiait qu'il ne faudrait pas tarder à monter, toutefois, Emily ne voulait pas se montrer impolie et laisser Peter en plan, tout seul dans la salle commune ... Vu ce qu'elle savait de lui, elle l'imaginait capable de se perdre d'ici à son dortoir.

Il ne restait presque plus personne et beaucoup devait être dans les bras de Morphée, à l'horizon le soleil n'était plus qu'un souvenir et c'était maintenant d'imposantes torches qui donnait la faible lueur qu'on pouvait apercevoir des fenêtres.
La jeune Serdaigle acquiesça avec un sourire lorsque son camarade lui dit qu'ils verraient tout cela demain, puis lui rendit son salut lorsqu'il monta se coucher en répondant un "A demain, Peter".

Elle se leva à son tour, mais n'alla pas de suite rejoindre le dortoir, elle s'approcha de la fenêtre pour contempler le nouveau monde qui s'offrait à elle. Au loin, la silhouette des montagne, magnifiques de jours, presque inquiétantes à présent, trônait. Emily se demanda si tout cela n'était pas qu'un rêve, après tout elle était dans un château, entouré de magie et si tout cela n'était qu'une farce ? Elle l'avait cru au début, elle avait cru qu'on voulait lui jouer un tour, mais en voyant le Chemin de Traverse et toute les boutiques, cela avait nettement affaibli son scepticisme quand à la réalité de ce qu'on lui avait dit ...

Et pourtant même maintenant, elle continuait de douter, accepter ce monde de magie c'était se dire qu'elle avait vécu onze année dans le mensonge, que tout ce qu'elle savait, ou croyait savoir sur le monde était faux. Elle ne savait plus trop si c'était effrayant ou excitant, elle était un peu perdu dans ce monde totalement inconnu, et avec pour seul connaissance ce qu'elle avait lu dans des livres.

Tarisca vint se frotter à ses jambes et Emily la gratifia d'une caresse, l'animal savait-elle ce que ressentait sa maîtresse à cet instant ? Peut-être après tout ne dit-on pas que les chats ont un formidable instinct. Elle décida finalement de monter, toute fois, elle ne s'endormit pas de suite, avant elle rédigea une lettre, elle e savait pas encore si elle l'enverrait ou pas, en aurait-elle le temps ? Demain était leur première journée de cours et cela promettait d'être ... surprenant ! C'est sur cette pensée que ses yeux se fermèrent et qu'elle pu enfin partir dans le monde des songes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au pied du mur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au pied du mur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Trouver chaussure à son pied...
» Une épine dans le pied [ Asmodé Barenthon, Balthazar Bel ]
» Avez-vous le pied marin...
» Je suis un homme au pied du mur (17/12 - 18h00)
» Panpan au pied !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: