Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lénah Leighton

Aller en bas 
AuteurMessage
Lénah Leighton
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 602
Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17 ans
Année d'étude ou Emploi: 7ème année
Gallions:
1520/100000  (1520/100000)
MessageSujet: Lénah Leighton   Mar 28 Aoû - 0:32

Carte d'Identité

Nom: Leighton

Prénom(s): Lénah

Âge :17 ans

Jour et mois de naissance: 13 mars

Adresse: 312, Greystones’Street, Aberdeen, Ecosse, Royaume-Uni

Famille

Famille: Lénah est une sang-pur

Les parents de Lénah se nomment Ruben Leighton et Hélèna McLahan. Ils sont tous les deux issus d’une grande famille de Sorciers de Sang Pur. Ruben et Hélèna se sont rencontrés lors d’une grande réception organisée entre plusieurs familles de Sang Pur. Lorsque l’un croisa le regard de l’autre, ce fut le coup de foudre. Ils se sont tout de suite plus et entendu.

Père : Son père est un homme d’une grande carrure, avec un visage carré et sévère, mais il est très gentil, avec les sorciers du moins (il affiche en effet un mépris incomparable aux Moldus). Même s’il est quand même un peu plus distant de Lénah à cause de son travail. Ses sourcils noirs, la même couleur que celle de ses cheveux coupés court, ne font encore que renforcer l’expression de dureté qui émane de son visage. Ses yeux sont de couleur brune et quand Lénah faisait une bêtise, ils la fixaient d’une manière impitoyable. Derrière son allure imposante se cache un homme passionné et ambitieux. Parfois un peu orgueilleux. C’est un homme franc mais aussi manipulateur à ses heures, quand il faut arriver à ses fins…Et aussi, très avide de pouvoir. Tout comme sa fille. Il travaille au Ministère de la Magie. Il y est entré dès sa sortie de Poudlard, mais à temps partiel. L’autre partie de son temps, il gère un magasin de magie noire et potions dans l’Allée des Embrumes. C’est pour cette raison qu’il passe énormément de temps dans son bureau au manoir. Il travaille sur ses potions et à leur élaboration.

Mère: Sa mère, Hélèna, est une grande et fine sorcière. C’est une très jolie femme, sensuelle et énigmatique. Pour ça, sa fille lui ressemble beaucoup ! Elle a également des longs cheveux noirs, soyeux, dont a hérité Lénah. Celle-ci a aussi hérité de sa mère, la couleur de ses yeux, d’un vert profond. Elle aime profondément sa fille et son mari. Artiste. Très intelligente, elle est aussi une calculatrice perspicace et audacieuse. Et quand elle le veut, elle peut devenir très hautaine. (Tiens, ça ne vous rappelle rien ?). Elle n’apprécie pas particulièrement les Moldus, mais elle ne leur voue pas une haine aussi féroce que son mari. En fait, ils l’indifférent. Tant qu’elle n’en croise pas sur son chemin. Hélèna ne travailla pas tout de suite. Elle resta au manoir pour s’occuper de sa fille lorsque celle-ci était plus jeune. Elle avait envisagé une carrière au ministère. Et quand sa fille fut en âge d’aller à l’école, elle y entra. Elle y occupe un poste dans le département de la coopération magique internationale

Frères et sœurs: Lénah a un frère et une sœur, Regis et Sarah Leighton, âgés respectivement de 19 et 21 ans. Tous deux ont été élèves à Pouldard, chez Serpentards, comme leurs parents. Elle s’entend plutôt bien avec eux mais ne les voient pas souvent. Son frère voyage beaucoup autour du monde, c’est un passionné de dragons. Quant à sa sœur, celle-ci a développé un certain penchant pour la magie noire, pour le plus grand bonheur de son père. Et elle parcourt également le monde, sans cesse à la recherche de nouvelles formules à mettre en œuvre concernant cet art noble.

Autres membres de la famille: Aucun autre

Ethnologie

Description physique: Les cheveux de Lénah sont châtains foncés, parfois noirs quand elle fait une coloration. Ils sont assez fins ainsi que très soyeux au toucher. On peut y voir des reflets un peu plus clairs quand ceux-ci ondulent à la lumière du jour. Ils sont longs et ondulés et lui arrivent au milieu du dos quand elle ne les attache pas. Mais le plus souvent, elle les coiffe de façon à ce qu’ils n’arrivent pas aussi bas ! Lénah a pour habitude de laisser pendre des mèches de chaque côté de son visage. Parfois, on a l’impression que ces cheveux masquent sa figure. Ses yeux ont une forme tout à fait normale, comme la plupart des gens et sont de couleur verte très foncée. Parfois, on dirait presque qu’ils sont marrons. Quant à son regard, la première chose que l’on peut dire, il faut bien l’avouer, c’est qu’au delà de la noirceur qu’il peut parfois dégager, il est assez joli et surtout très profond et énigmatique. Il est impossible de savoir ce que pense Lénah sans le lui demander, à une exception près : lorsque Lénah méprise ouvertement quelqu’un, cela se voit tout de suite à son regard. Il lui est impossible de cacher l’aversion ou tout autres sentiments, aussi rares soient-ils, qu’elle pourrait éprouver pour une personne qui se trouverait en face d’elle. Cette attitude rend le regard de Lénah froid et parfois même violent ou intimidant. Son visage a une forme ovale, lui aussi, tout ce qu’il y a de plus normal. Sa peau est plutôt délicate et de couleur pâle, très pâle mais elle est plus douce encore qu’une peau de pêche et ses lèvres sont fines. Son nez droit est également fin et petit. Enfin, alors que la plupart du temps Lénah reste impassible à ce qui l’entoure et ne sourit jamais, lorsque celle-ci est satisfaite, un léger sourire (ou un rictus, allez savoir) à peine perceptible et malsain se dessine sur son visage. Lénah mesure environ 1m65, soit une taille moyenne pour une adolescente de 17ans. Elle ne s’est jamais trouvée ou trop grande ou trop petite. Sa taille lui convient parfaitement, à partir du moment où celle-ci ne constitue pas une entrave à ses projets (des plus intelligents ou plus sournois, voire totalement diaboliques). Elle aussi normalement développée sur le plan physique. On lui donne très souvent plus que ses 17 ans

Description morale et caractère : Lénah est une jeune fille déjà très mature. Elle possède un caractère assez fort et pas toujours des plus agréables. Parmi ses qualités, on peut compter la détermination. C’est quelqu’un de très volontaire, sauf lorsqu’il s’agit de faire ses devoirs, ce dont elle a horreur. Elle est intelligente et rusée et a la chance d’avoir la capacité de retenir assez facilement quelque chose une fois qu’elle l’a entendu. Cela lui évite donc la corvée fastidieuse de faire ses devoirs tous les jours et ses anciens professeurs l’ont même qualifiée d’élève brillante. Paradoxalement, malgré son aversion pour le travail, Lénah est avide de savoir et même de pouvoir aussi. Il faut qu’elle en apprenne toujours plus. Elle aime se sentir supérieure aux autres. Elle se sent alors forte !
Lénah est également audacieuse et très espiègle. Lorsqu’elle joue un mauvais tour à quelqu’un, il n’est pas rare de voir se dessiner sur ses lèvres un petit sourire malicieux. Elle peut devenir une vraie petite peste quand elle le veut. Lénah est aussi très ambitieuse, persévérante et débrouillarde, elle sait ce qu’elle veut et est prête à tout pour arriver à ses fins, même au pire. Elle possède un très grand sens pratique ainsi qu’une logique à toute épreuve. D’ailleurs c’est bien simple, aucun problème ne reste très longtemps sans résolution avec elle. Elle est très perspicace.
Lénah est également franche et très directe dans ses paroles. Elle n’a pas froid aux yeux. Quand elle doit dire à quelqu’un ses quatre vérités, elle n’ira pas chercher midi à quatorze heures. Elle ne se gênera pas pour dire en face de la personne concernée ce qu’elle pense. Et même si le franc parler est une qualité, cela lui a déjà apporté quelques problèmes dans le passé. Si par le passé, elle avait eu l’occasion de se faire des amis, ceux-ci auraient pu remarqué que Lénah est aussi quelqu’un de généreux, quand elle le veut bien. Enfin, Lénah est vive d’esprit et très instinctive. Quelque soit la situation dans laquelle elle se trouvera, elle se fiera d’abord et toujours à son instinct.
Mais elle a aussi quelques défauts. A première vue, Lénah peu paraître méprisante et méfiante envers les gens qu’elle ne connaît pas. Se parfaire d’une indifférence la plus totale à tout ce qui l’entoure est une de ses spécialités. Cela l’amuse. Elle se sent d’une certaine façon supérieure. Elle peut alors être particulièrement agressive dans ses paroles et d’une froide arrogance. Elle dévisage tout le temps les gens de façon critique, ne leur accordant pas plus d’importance que s’ils étaient des vers de terre !
Lénah est aussi de nature assez solitaire et mélancolique. Non pas qu’elle soit associable, loin de là. Mais il vaut mieux parfois demeurer seule que d’être mal accompagnée, vous en conviendrez ! Derrière son caractère se cache aussi quelqu’un que l’ambition a rendu aussi têtue qu’une mule, hypocrite et manipulatrice. Prête à tout pour satisfaire le moindre de ses désirs. Lénah a aussi tendance à être toujours sûre d’elle. Et essayer de lui faire admettre qu’elle a tord, est une tentative vouée d’avance à un cuisant échec. Une dernière chose à savoir aussi : il serait dangereux de l’énerver. Lénah est en effet un soupçon colérique. Quand elle est en colère, elle n’a aucune limite dans ses actes et pourrait facilement perdre le contrôle.
La jeune sorcière est aussi dotée d’un esprit assez vagabond. Elle est souvent plongée dans ses pensées les plus intimes. En général, cela arrive quand les personnes se trouvant en face d’elle ne lui sont d’aucun intérêt et qu’elle les juge plus qu’ennuyeux. Et lorsqu’elle s’ennuie, Lénah ne peut s’empêcher de laisser son regard voyager dans le vide. Un autre tic que possède Lénah (si on peut parler de tic à proprement dit) c’est de se promener la plupart du temps les mains dans les poches ou bien de garder les bras croisés et de dévisager les gens durant une discussion ou l’autre.
Depuis sa plus tendre enfance, Lénah a toujours voué une profonde affection pour la nature. Marcher des heures en plein air sans aucune contrainte lui procure un bien fou et un sentiment de liberté et de force inimaginable. Elle apprécie aussi la compagnie des animaux, notamment les loups, les serpents et les fauves. Elle pourrait rester des heures à se promener dehors, que ce soit dans les champs ou dans les bois. Elle peut alors savourer le silence que l’on ne trouve pas en ville et la solitude. Elle adore également lire. Lénah est aussi très attachée à son son hibou, Arthus. Elle aime aussi admirer le clair de lune et la couleur noire et sombre de la nuit. Elle s’est déjà surprise plusieurs fois à admirer les étoiles aussi. Et malgré un certain mépris affiché envers les Moldus, elle doit reconnaître que l’astronomie est une science plus que passionnante. Ses cours préférés sont les potions et les sortilèges. Une certaine curiosité pour la magie noire n’arrête pas de la titiller. Il semble se dégager de ce savoir ancestral une telle puissance qu’une personne ambitieuse dans l’ascension du pouvoir comme Lénah ne peut résister à l’envie d’en savoir plus. Par contre, Lénah déteste les gens faibles, naïfs qui se laissent guidés par le bout du nez et qui ne prennent jamais aucune initiative, qui se contente de suivre la masse comme un troupeau d’abrutis. Et malgré son affection pour les animaux, s’il y en a bien un qu’elle ne peut pas supporter, c’est l’araignée. Elle porte cette bestiole en horreur ! Enfin, Lénah a rapidement compris qu’elle n’avait besoin de personne pour se débrouiller dans la vie

Particularité: Lénah possède un grain de beauté, l’unique de son corps, à la base de son cou du côté gauche ainsi qu’un tatouage en forme de serpent sur son épaule droite. La plupart des gens prennent ce tatouage pour une lubie ou bien un geste pour être à la mode. Mais il n'en est rien. Lénah a fait ce tatouage lors de sa 5ème année car pour elle il symbolise son appartenance à la Maison des Serpents. La chose dont elle est la plus fière dans sa vie. Du sang pur coule dans ses veines depuis des générations et elle se doit de lui faire honneur ainsi qu'à sa famille, entièrement passée à Serpentard. Sa fierté et son honneur sont dans ce tatouage.

Lorsqu'elle était plus jeune, sa mère est un jour revenue du Ministère avec un bébé corbeau sous le bras. Elle expliqua à Lénah qu'il était tombé du nid et qu'il fallait s'en occuper. La petite fille ne se fit pas prier et veilla jour et nuit sur le corbeau jusqu'à ce qu'il se rétablisse. L'animal, qu'elle baptisa Plume Noire devint son confident et son ami. Il ne la quittait jamais. A l'époque, Lénah avait 5 ans et on ne vit plus jamais l'un sans l'autre jusqu'à l'été de ses 14 ans, à la fin de sa 4ème année. Les corbeaux n'étaient pas admis à Poudlard, pour le plus grand bonheur d'Arthus, son hibou qui n'a jamais apprécié l'oiseau de mauvais augure. Il était jaloux. Cependant, Plume Noire avait toujours été intelligent et de tems en temps, Lénah retrouvait son volatile dans la Forêt Interdite. Il avait fait le voyage et venait la voir pour satisfaire leur relation quasi-fusionnelle. Mais un jour, alors qu'elle prit le Poudlard Express pour rentrer chez elle, Plume Noire n'y était pas. Elle savait qu'il ne pouvait pas être à Poudlard, l'année étant finie. Pendant des jours, elle attendit son retour. Pendant des nuits, elle pleura (eh oui, elle aussi) dans son lit en espérant le voir apparaître. Mais Plume Noire ne revint jamais... Il était mort. Elle fut bien forcée de l'admettre 2 semaines plus tard lorsqu'elle comprit qu'il ne reviendrait jamais. Lénah ne sut jamais ce qui était arrivé à son oiseau. S'il s'était perdu en chemin ou bien s'il avait servi de repas à un renard ou bien pire encore. Mais elle en fut profondément affectée. Même Arthus qui avait toujours voué une guerre sans merci au corbeau pour garder en primeur l'amitié de leur maîtresse montra de la compassion cette été-là envers Lénah et fit tout son possible pour lui remonter le moral...

Enfin, pour s’attirer davantage la fierté de son père et pour montrer qu’elle n’est pas ‘que’ la petite dernière de la famille, Lénah s’est mit en tête de devenir un Animagus, non déclaré. Elle sait que le chemin pour y arriver ne sera pas facile et que le résultat escompté ne sera même peut-être pas atteint, mais à son âge, avec toute la volonté et la détermination dont elle fait preuve, elle est persuadée d’y arriver. Et ça, seul l’avenir nous le dira…

(je me suis mise d'accord avec les admins pr jouer cela en rp sans garantie de résultat^^)


Dernière édition par le Jeu 1 Nov - 18:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénah Leighton
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 602
Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17 ans
Année d'étude ou Emploi: 7ème année
Gallions:
1520/100000  (1520/100000)
MessageSujet: Re: Lénah Leighton   Mar 28 Aoû - 0:35

Passé

Lénah est, parmi ses ancêtres les plus lointains, d’origine écossaise. Elle est née un 13 mars dans la nuit lors d’un accouchement sans aucune complication, pour le plus grand bonheur de ses parents. C’était un beau petit bébé ! Quelques jours plus tard, elle rejoint la résidence familiale des Leighton, un ancestral manoir, hérité de générations en générations, niché dans la campagne écossaise, non loin de la ville d’Aberdeen. C’était une demeure dont on pouvait, juste à en regarder les imposantes façades extérieures, deviner le faste qui régnait à l’intérieur de ses murs. Un immense jardin complété d’un petit parc aux multiples fontaines et d’un bois garnis d’arbres à perte de vue faisait de cette demeure une merveilleuse propriété, dont les habitants d’Aberdeen ne pouvaient qu’envier la splendeur et la richesse architecturale. A chaque extrémité de la façade avant du manoir, se dressait fièrement une petite tour, ornée chacune sur leur balcon de gargouilles bienfaitrices dont le rôle de sentinelle avait traversé les siècles. Derrière, du côté jardin, se trouvait une immense terrasse dallée de marbre. Le nombre de pièce à l’intérieur du manoir était incalculable : salle de bain, pièce avec jardin d’hiver, salle de séjour, salon, cuisine, chambre à coucher, bureaux, bibliothèque…
Lénah y a grandit heureuse entouré de ses parents, de son frère et de sa sœur, tout deux plus âgés qu’elle. La fillette a baigné dans la magie dès son plus jeune âge, sa famille étant une des dernières de Grande-Bretagne au sang pur. Ses parents lui ont donc inculqués les bonnes manières, à savoir éviter les Moldus et les Sang de Bourbe dans la mesure du possible ! Ces gens-là ne méritaient pas leur attention, voyons ! Les habitants d’Aberdeen, eux, se posaient parfois des questions sur la nature des occupants du manoir. Ils ne les voyaient jamais sortir de chez eux, ou très rarement. Ils n’avaient jamais invité qui que ce soit de la ville à l’intérieur du manoir alors que les habitants avaient remarqué que des réceptions s’y donnaient. Réceptions auxquelles se rendaient toujours des gens aux allures bizarres, d’après ce qu’ils en apercevaient ! De plus, il semblait parfois se passer des choses tellement étranges à l’intérieur de ces murs qu’elles demeuraient inexplicables pour les gens de la ville. Et ceux-ci préféraient s’en tenir éloignés ! L’éducation transmise à Lénah par ses parents fut une éducation fondamentale et stricte, mais pas sévère. Ils avaient instauré des règles de vie normales : le dîner à telle heure, le coucher à telle heure, demander la permission de sortir de table, etc. La seule obligation qui avait été établie fut celle-ci : interdiction formelle de retrouver Lénah dans une pièce qui lui était interdite ! Quand un jour, Lénah fut retrouvée dans une de ces pièces, celle où son père mettait au point ses potions interdites, son père l’enferma pendant toute une journée dans sa chambre, alors qu’il faisait un temps radieux dehors. Et ses parents étant tout deux issus de deux grandes familles de sang pur, lui répétaient inlassablement que les Moldus et les Sang-de-Bourbe n’étaient rien d’autres que des incapables et une erreur honteuse de la nature. Et il est à noter que sur ce point, son père insistait beaucoup plus que sa mère. En effet, celle-ci avait plutôt tendance à ignorer l’existence des Moldus tandis que son père semblait leur vouer une haine féroce. Alors, à force d’entendre de telles sottises, l’endoctrinement, inévitablement, fait son chemin dans l’inconscient !
Un jour, elle entendit un garçon faire une remarque dans son dos, elle ne savait plus quoi exactement, mais ce dont elle se rappelait très bien, c’était que l’instant d’après, le ballon qu’il tenait dans ses mains lui explosa à la figure et il se retrouva à l’infirmerie. Ce fut là, la première manifestation de ses talents de sorcière. Elle avait alors 5 ans. Quand, elle le raconta à ses parents, ceux-ci en furent très heureux, même s’ils n’avaient jamais douté que leur fille serait elle aussi une sorcière. Avec le sang pur qui coulait dans leur veine, le contraire eut été impossible !
A partir de ce jour-là, elle dut faire attention de ne pas dévoiler sa vraie nature aux autres élèves, qu’elle considérait maintenant comme des moins que rien ! Ces gens-là n’étaient plus de son monde. Car à la moindre de ses colères, il lui arrivait de faire exploser des choses. Comme les fenêtres de la classe qui volèrent un jour en éclat, ainsi que le tableau ! Le professeur lui avait fait une remarque désobligeante et Lénah avait voulu lui faire subir la plus grande frayeur de sa vie. Cela a parfaitement réussi, au cas où vous ne l’auriez pas encore devinez. Le pauvre homme a du prendre un congé maladie pour s’en remettre. Lénah, elle jubilait !

Un des plus beaux moments de sa vie par contre fut le jour où elle alla, en compagnie de ses parents, chercher sa baguette magique et son hibou. Elle s’en souvient encore ! (voir baguette et animal de compagnie)

Scolarité

Le jour où elle reçut sa lettre pour Poudlard, elle ne fut pas très étonnée car elle s’y attendait. Ses parents lui avaient fait une description parfaite des lieux, de telle façon qu’elle en connaissait déjà les moindres recoins sans y avoir jamais mis les pieds ! Enfin, dans sa tête. Lénah a toujours été bonne élève et même parfois beaucoup plus avancée que le niveau moyen de la classe dans laquelle elle se trouvait. Lors de son arrivée à Poudlard en première année, Lénah ne s’en faisait pas du tout, contrairement à la majorité des petits nouveaux à ses côtés. Mais quelle bande de débiles, pensa-t-elle. Elle savait qu’elle irait à Serpentard. Toute sa famille y était passée, cela ne pouvait pas être autrement. Et puis ses parents comptaient beaucoup retrouver leur fille dans leur ancienne maison. Elle n’osa même pas imaginer la tête qu’ils feraient si elle se retrouvait chez les Poufsoufles, cette bande d’incapables pleurnichards, effrayés par leur simple ombre ! Ou bien chez les Gryffondors qui faisait preuve d’un orgueil dérisoire parce qu’ils étaient chez les braves, soi disant… Elle ne sait pas encore ce qu’elle fera plus tard, mais Lénah est sûre que ce sera de grandes choses. Elle envisage plus une carrière dans un haut poste au Ministère de la Magie, tout comme ses parents Un poste d’influence, avec du pouvoir. Pour peut être mener des recherches approfondies dans ses matières préférées, à savoir, les potions, les sortilèges et la magie noire, qu’elle estime beaucoup plus efficace que la magie blanche et les simples sorts appris à l’école pour la vie de tous les jours.

Relations particulières: Lénah, malgré son penchant de solitaire, entretient de bonnes relations avec les gens de sa maison, sa famille et tente de voir son frère et sa sœur dès qu’elle le peut pendant les vacances. Grâce à son talent de manipulatrice, elle est toujours parvenue à se faire bien voir par ses professeurs, son intelligence aidant beaucoup. Enfin, lors de ses sorties à Pré-au-Lard, elle reste discrète et ne fait que saluer les commerçants, la plupart l’indifférant totalement.

Durant sa première année, Lénah a vraiment été une petite peste jouant mauvais coup sur mauvais coup. Ses victimes préférées demeurant toujours les Sang-de-Bourbe, bien évidemment. Un de ses tout premiers amis fut Fabien Greenwitch, un Serdaigle de son année (ça vous étonne? Lénah le fut aussi, sûrement autant que lui d'ailleurs). Et quand elle resonge à leur rencontre, il n'y a que le hasard pour en être le responsable. Cette nuit-là, Lénah avait décidé de partir explorer les couloirs de Poudlard pour satisfaire sa curiosité. Elle avait dans l'idée de finir sa promenade nocturne à la Bibliothèque, dans la Réserve. A croire qu'elle ne fut pas la seule à avoir eu cette merveilleuse idée. Alors qu'elle parcourait tranquillement les sous-sols, quelqu'un lui rentra dedans sans prévenir.

"Non mais ça va pas! Regarde où tu vas espèce d'idiot!" s'exclama Lénah en colère.

Mais elle n'eut pas le temps de protester davantage car l'individu en face d'elle plaqua sa main contre sa bouche pour la faire taire.

"Tais-toi et cours!" dit-il simplement.

Après tout se passa très vite, il l'emmena dans une course folle à travers l'école pour échapper - Lénah l'apprendrait le lendemain- au sinistre Peeves, l'esprit frappeur de Poudlard. Autant dire que Lénah n'arriva jamais à la Réserve cette nuit-là. A la place, elle fit connaissance avec son premier véritable ami...A ce jour, elle s'entend toujours bien avec lui. Leur seul point de divergence reste parfois leur avis respectif très différent sur les Sang-de-Bourbe et les Sang-Mêlés.

Quelques années plus tard, Lénah entendit parler d'un coup d'éclat contre les Sang-de-Bourbe, mené par une certaine Jade St John, une Serpentarde plus jeune qu'elle. Celle-ci se rapprocha de Lénah et devint son amie. Elle comprit bien vite que Jade voyait en Lénah bien plus qu'une amie, elle était devenue sa confidente et son modèle. Cela n'était pas pour déplaire à Lénah. Loin de là... Vous vous souvenez ? Elle aime être supérieure aux autres...

Cependant, même si les deux jeunes filles s'entendaient à merveille et ne s'étaient jamais disputée, un jour il y eut un gros sujet de discorde entre elles. En effet, Lénah s'était mise à côtoyer Victoire Wesaley, fille d'un des nombreux frères du célèbre Ronald Weasley, meilleur ami du non moins célèbre Harry Potter, celui qui avait mis fin au règne du Seigneur des Ténèbres. Cette ascendance généalogique aurait du suffire à Lénah pour ne jamais adresser la parole à Victoire (les Weasley, comme le défendait ardemment Jade, étaient tous des traîtres à leur sang) mais une fois encore, le destin avait mis son nez dans l'histoire de Lénah et en avait décidé autrement. Et au final, Victoire se révéla être une jeune sorcière tout à fait charmante même si le soleil n'était pas toujours au beau fixe dans leur relation amicale. Là encore certaines divergences au nom du sang en étaient responsables.

Ce qui n'était malheureusement pas le cas de son amie, Azylis McCullogh, une pure Sang-de-Bourbe de tradition comme on n'en faisait plus de nos jours ! Autant elle s'entendait bien avec Victoire, qui elle était une Sang-Pure, autant elle ne supportait pas la présence de cette fille! Leur rencontre avait déjà donné plusieurs fois des étincelles lors de sa 6ème année au Collège. Et c'était loin d'être fini, lorsqu'on connaissait un peu le caractère de ces demoiselles...

Lorsqu'elles mirent fin à leur querelle, Jade expliqua qu'elle ne supportait pas le fait de voir Lénah avec quelqu'un qui était amie d'une Sang-de-Bourbe. Mais elle accepta la situation et promit de ne plus jamais y faire allusion.

Lénah se lia aussi d'amitié avec un autre élève, Evan Connors, un Serpentard tout comme elle. Même si de prime à bord, les deux jeunes gens ne se parlaient pas plus que ça, ils se rapprochèrent lorsque Lénah commença à expliquer son cours d'Astronomie en long et en large à Evan. Cette matière étant de loin celle pour laquelle le jeune homme n'avait aucune affinité, au contraire de Lénah. C'est donc en partageant une entraide mutuelle au niveau des cours que leur amitié est née, malgré la nature réservée d'Evan, qui a ce niveau-là était encore pire que Lénah.

En revanche, deux personnes vinrent encore s'ajouter à sa (longue) liste d'ennemis.

Dès la minute où elle l'aperçut, Lénah sut qu'elle ne s'entendrait jamais avec Sinead Kerr. Une Griffondor ! Ca voulait tout dire. Lénah voue une haine et une guerre contre cette demoiselle à peu près aussi féroce que celle qu'elle éprouve envers Azylis. Enfin, il y a Yann, Yann Alaric d'Opale et sa soeur. Ceux-là non plus, la miss ne peut pas les voir en peinture! Sang de Bourbe tout comme Azylis, Yann demeure à ce jour l'un de ses souffres douleurs préférés...

Sans oublier le fait que la demoiselle déteste les Gryffondors et les Poufsouffles par principe et vous connaissez maintenant le climat dans lequel notre jeune sorcière s'apprête à faire sa dernière rentrée au Collège Poudlard...

Notes aux BUSE :

Astronomie : O
Botanique : A
Défense contre les Forces du Mal : O
Histoire de la Magie : A
Métamorphose : E
Potions :E
Sortilèges : E
Etudes des Runes : A
Arithmancie : A
Divination : T
Etude des Moldus : T
Soins aux Créatures Magiques : A

Classe : 7ème année


Dernière édition par le Jeu 22 Nov - 1:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénah Leighton
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 602
Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17 ans
Année d'étude ou Emploi: 7ème année
Gallions:
1520/100000  (1520/100000)
MessageSujet: Re: Lénah Leighton   Mar 28 Aoû - 0:38

Baguette

La baguette de Lénah est d’une couleur noire intense et faite en bois d’ébène. Elle est légère, assez fine mais pas toujours facile à manier. Elle mesure 28,5 cm. A l’intérieur, on y trouve un nerf de dragon, un Norvégien à Crête. Synonyme d’un tempérament de feu !
Deux jours après l’acquisition de sa lettre lui confirmant son inscription au Collège Poudlard, Lénah, accompagnée de ses parents s’est rendue sur le Chemin de Traverse. Ils allèrent d’abord acheter les traditionnelles fournitures scolaires (robes d’école, plumes, parchemins et encre, chaudron et divers ingrédients pour les potions). Ensuite, ils allèrent acheter sa baguette chez Ollivander’s. Il fallait garder le meilleur pour la fin ! Lénah était très impatiente d’avoir une baguette magique. A l’intérieur, se trouvaient d’innombrables étagères sur lesquelles étaient entreposées des centaines de baguettes magiques, chacune attendant l’instant où elles choisiraient leur propriétaire respectif. A peine furent-ils rentrés qu’un homme apparut, comme s’il avait jaillit de l’obscurité présente dans la boutique, en leur offrant son plus beau sourire édenté. Il s’était ensuite présenté en faisant une courbette que Lénah trouva tout simplement ridicule et digne de gestes maniérés parfaitement inutiles. Il se lança alors dans un discours interminable où il ne faisait rien d’autre que « vendre » sa marchandise en affirmant qu’il s’agissait là de la meilleure qui soit. Lénah l’avait vite comprit. Au bout des trois premières phrases prononcées par le vieillard en fait (en effet, elles signifiaient toutes exactement la même chose, mais tournées différemment). Et cela commençait déjà à l’énerver, elle qui était de nature assez impatiente et qui estimait avoir déjà attendu assez longtemps pour pouvoir avoir sa baguette magique. Elle n’avait pas encore envie de perdre son temps à écouter les paroles d’un vieux gâteux !Au bout d’un moment, Lénah se retourna vers ses parents avant de faire comprendre au vieillard qu’ils était assez pressés. Elle lui lança d’ailleurs un regard insistant qui ne pouvait signifier qu’une seule chose : dans ce cas, qu’attendez-vous donc pour me faire voir la marchandise puisqu’elle est aussi bien que vous le prétendez. Le vendeur perçut le message et s’interrompit immédiatement. Son sourire disparut (il venait sans doute de comprendre à quel genre de cliente il avait à faire…le genre qu’on embobine pas avec un beau discours mielleux) et il se dirigea vers l’arrière boutique d’un pas pressé pour en revenir presque aussitôt chargé d’une pile de boites dans ses bras. Tout d’un coup, il semblait être devenu beaucoup moins accueillant. Il invita cependant Lénah à se placer au centre de la pièce et lui tendit la première baguette qu’il ôta de son écrin. Celle-ci la prit, la contempla un instant mais ne ressentit rien à son contact et exécuta le traditionnel mouvement de bras recommandé par le marchand. Elle l’avait à peine commencé qu’une brusque rafale de vent tout droit sortie de la baguette s’engouffra dans l’étagère la plus proche et fit tomber par terre une vingtaine de boites. Lénah avait alors compris avant même que le vieil homme ne lui reprenne brusquement la baguette des mains que cela n’était pas la bonne. Elle ne fut cependant pas découragée car, en effet, rares étaient les fois où une baguette arrivait du premier coup à trouver son propriétaire. Elle prit la seconde baguette que lui tendit le marchand et fit à nouveau le geste. Aussitôt, un éclair en jaillit et alors qu’il alla se répercuter aux quatre coins du magasin, il démolit au passage un vieux miroir, le comptoir et termina sa course dans la vitrine où il fit exploser une des vitres. Une seconde fois, le vieux marchand arracha d’une main la baguette de celles de Lénah et répara la fenêtre à l’aide de son autre main et de sa propre baguette. Et même si ce genre de chose devait arriver fréquemment, Lénah devina sans peine à l’expression de son visage que le marchand commençait tout doucement à perdre patience…Il lui en tendit une troisième et elle effectua une fois de plus le mouvement, mais cette fois-ci, Lénah l’exécuta en étant beaucoup moins sûre d’elle, elle redoutait la réaction de la baguette… C’était peut être à cause de l’attitude du marchand qu’elle commençait à trouver plus que désagréable. Et quand elle vit ce que la baguette provoqua comme dégâts, Lénah se dit qu’une fois de plus sa capacité à appréhender certaine chose ne l’avait pas trompée. Une immense explosion retentit et trois immenses flammes jaillirent de la baguette et allèrent lécher le mur en face d’elle. D’abord surprise par le bruit de l’explosion et par les flammes ensuite, Lénah lâcha la baguette qui tomba par terre. Elle risqua un coup d’œil au marchand et vit que celui-ci était au bord de la crise d’apoplexie, malgré tous les efforts qu’il déployait pour tenter de ne rien laisser paraître…Et même si d’un côté Lénah ne pouvait s’empêcher de ressentir une certaine satisfaction en sachant qu’elle était responsable de l’état du marchand (elle aimait être source de catastrophes pour des gens qu’elle ne connaissait pas, elle en ressentait en effet un certain plaisir qui la rendait plus forte et plus sûre d’elle et sans doute son côté un peu tordu qui jouissait du malheur de ces gens fut–il à l’origine du discret sourire qui se dessina au coin de ses lèvres), d’un autre côté, elle commençait sérieusement à désespérer de trouver une baguette et son sourire s’effaça aussi soudainement qu’il était apparu. Elle tenta de se rassurer en se disant que c’était impossible qu’elle ne trouve pas de baguette étant donné qu’elle était une sorcière et qui plus est, une sorcière issue d’une famille au sang pur. Lénah s’abaissa alors pour ramasser la baguette et vit à ses pieds une boite entrouverte, sûrement une des boites qui étaient tombées lors de son premier essai. Elle aperçut à l’intérieur une baguette qui de loin lui semblait être de couleur noire (sa préférée justement). Lénah fut immédiatement attirée par cette baguette. On aurait dit que le bout de bois l’appelait. Elle lui semblait si belle et si puissante. Elle était sûre que si elle la prenait dans ses mains, elle aurait été capable de faire n’importe quoi avec, du sort le plus banal au plus mortel. Elle saisit la boite avant de se relever et l’ouvrit totalement. La baguette reposait dans son écrin sur un lit de velours pourpre. Elle prit délicatement l’instrument du bout des doigts et sentit instantanément une symbiose s’établir entre elle et la baguette. Elle exécuta un tour de bras harmonieux et sut que cette fois, il n’y aurait pas de conséquences désastreuses. Et comme de fait, une magnifique gerbe d’étincelles argentées jaillit de la baguette et entoura Lénah pendant un court instant avant de s’estomper. Cette fois, ça y était, elle avait enfin trouvé sa baguette magique, après plusieurs tentatives non fructueuses, comme la plupart des sorciers dignes de ce nom… Juste avant de sortir du magasin, le marchand lui avait quand même dit que les baguettes contenant un nerf de dragon étaient assez capricieuses et qu’il fallait du caractère pour savoir les manier correctement. Lénah sourit à la remarque…Du caractère, elle en avait à revendre. Elle sentit alors qu’elle et sa baguette allaient bien s’entendre. Et c’est en souriant (cela lui arrivait quelques fois, mais c’était toujours lorsqu’elle était très satisfaite d’elle-même et jamais pour le bonheur de quelqu’un d’autre) qu’elle sortit du magasin, ses parents derrière elle. Ils avaient eux aussi trouvé la recherche longue, mais ils étaient maintenant rassurés. Leur dernière fille avait sa baguette. Elle était fin prête à rentrer à Poudlard ! Maintenant qu’elle avait sa baguette, Lénah se sentait plus grande, plus adulte qu’avant. Elle avait l’impression que le monde venait de s’ouvrir à elle comme jamais auparavant et qu’elle allait enfin pouvoir l’aborder d’une manière beaucoup plus ambitieuse.

Maison préférée Serpentard évidemment ! Non, mais vous l’imaginez ne fut-ce qu’un instant dans une autre maison que celle-là ?

Patronus: Un lynx

Animal de compagnie Un hibou, nommé Arthus.
Lénah a emporté avec elle dans ses bagages un magnifique Hibou Grand Duc mâle. Elle aime en effet beaucoup les oiseaux. Son choix se porta donc tout naturellement sur un hibou. L’oiseau pourrait ainsi aussi lui servir pour envoyer son courrier. Son plumage est de couleur noire, parsemé ici et là de tâches grises. La seule plume blanche de son corps se trouve dans son aile droite. Il a également de grands yeux couleur ambre curieux et amicaux. Son bec est assez fin et crochu. Et quand il pince les doigts de Lénah (cela lui arrive quand il est de mauvaise humeur), elle le sent bien ! Aux premiers abords, on devine que c’est un oiseau très intelligent. Il s’appelle Arthus. Tout simplement parce que c’est un nom qu’elle aime bien. Arthus est tendre et affectueux. Depuis leur première rencontre dans la boutique d’animaux, il lui est très attaché et ne la quitte quasiment jamais. Il est aussi très dévoué à Lénah, sa maîtresse. Il serait prêt à braver une tempête de neige si nécessaire pour lui porter une lettre. Cependant, tout comme elle, il tient aussi à sa liberté et il aime donc parfois être seul. Dans ces cas-là, il le fait très clairement comprendre à la jeune sorcière. Soit il l’ignore superbement lorsqu’elle appelle ou bien il lui mordille le bout des doigts. Ce qui signifie qu’il n’a pas envie d’être dérangé. Mais à côté de ses qualités, Arhus possède un très grand défaut. Un défaut très connu pour être assez vilain. En effet, Arthus est très jaloux.
Après avoir été chercher sa baguette magique, Lénah, revint sur le Chemin de Traverse. Elle voulait trouver un compagnon pour partir avec elle à Poudlard. Elle s’est rendue au « Royaume du Hibou » car elle avait dans l’idée d’avoir un oiseau, tandis que ses parents allèrent l’attendre au chaudron baveur. Lénah les trouvait en effet, majestueux et synonyme de liberté. Leur capacité de voler leur donnait le libre loisir d’aller où ils le souhaitaient, une chose que Lénah a toujours voulu faire, car quand elle se sent emprisonnée, cela l’énerve profondément. Lorsqu’elle entra dans la boutique, une vingtaine d’yeux oranges, jaunes ou bruns se tournèrent vers elle et l’observèrent d’un air hautain, mais aucun ne frappa du premier coup d’œil Lénah. Tout en faisant le tour du magasin, Lénah se surprit à chipoter à sa baguette. Elle la faisait tourner dans ses doigts ou passer d’une main à l’autre et quand une voix, celle du marchand, retentit derrière elle, elle fut si surprise qu’elle lâcha sa baguette qui tomba par terre après avoir exécuter un mini vol plané au dessus d’elle. Elle ne s’attendait pas du tout à ce que quelqu’un jaillisse de nulle part, comme ça sans prévenir et elle jeta un regard noir à l’homme du magasin avant de se baisser à la recherche de sa baguette. Elle espérait vivement qu’elle ne soit pas cassée, sinon le marchand allait le regretter amèrement ! Mais elle n’eut pas le temps de se préoccuper plus longtemps de l’état de sa baguette. Soudain, une ombre noire semblait elle aussi avoir surgi de nulle part et fondit sur Lénah pour atterrir devant elle dans un bruissement d’ailes. Quand Lénah, au bord de l’énervement, releva sa tête, elle vit un magnifique hibou Grand Duc de couleur noire et grise, aux yeux ambrés qui lui faisait face. Aussitôt, sa colère s’évanouit. Il la regardait attentivement et dans son bec, il tenait la baguette en ébène de Lénah. Celle-ci tendit la main et l’oiseau la déposa délicatement dedans avant de s’envoler pour se poser sur l’épaule de Lénah, un peu surprise. Mais ce geste avait suffit à Lénah à se décider. C’est ce hibou qu’elle adopterait ! Et chose dite, chose faite, cinq minutes plus tard, elle était à nouveau sur le Chemin de Traverse, en direction du Chaudron baveur, Arthus toujours posé fièrement sur ses épaules. Le marchand l’avait prévenu du caractère parfois grincheux du volatile, mais elle s’en moqua pas mal. Ils feraient la paire ainsi…


Hors Jeu

Vous, derrière votre PC : Tamly
Âge réel: 21 ans
Temps consacré sur le net par jour : je passe tous les jours généralement
Comment avez-vous connu LeviCorpus ?: du bouche à oreille (enfin je dirais plutôt de boîte à mp à boîte à mp dans le cas présent)^^
Ce qui vous a poussé à vous inscrire: Je recherche depuis longtemps un bon forum HP et ça a l’air d’être le cas ici et puis j’avoue que j’aime le contexte de L’Après Epilogue
Autre chose à rajouter ?: Euh… Vive le rp !
Que dire d’autre sinon que j’espère que ce forum sera enfin le bon pour jouer mon perso^^(auquel je tiens beaucoup). Je fais du rp depuis 3ans et j’adore ça. Je suis sur plusieurs fora, il est donc possible qu’on se soit déjà croisés. Et puis, pour terminer, je n’allais pas l’oublier, vive Harry Potter !

Une petite précision sur mon personnage, ça peut paraitre cliché, mais c'est comme ça que je la vois, étant plus jeune, elle a vraiment été insupportable, se croyant vraiment au-dessus de tout à cause de ses origines. Maintenant, bien que toujours froide, elle est devenue plus mature envers ses réactions (attention, ce n'est pas pour ça qu'elle va sauter dans les bras d'un Gryffondor par exemple, ou qu'elle ira tailler une bavette avec un Sang-de-Bourbe, mais à tout le moins, maintenant elle leur adressera la parole, selon son humeur... les propos pourront bien entendu varier!) et 'supporte' de vivre en communauté composée de sang-pur, mêlé ou sang-de-bourbe ; comme certains, depuis la fin de Lord Voldemort (pour remettre un peu dans le contexte^^). Maintenant, si une montée du Mal refait surface, restera-t-elle sur ses positions actuelles ou pas? Mystère...


Dernière édition par le Mar 4 Sep - 20:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélia Mc Mahon
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 716
Age : 38
Date d'inscription : 22/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 96 ans
Année d'étude ou Emploi: Directrice de Poudlard
Gallions:
2500/100000  (2500/100000)
MessageSujet: Re: Lénah Leighton   Mer 29 Aoû - 16:05

Fiche à l'étude Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levi-corpus.activebb.net
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Lénah Leighton   Jeu 30 Aoû - 18:17

Tu pourras éditer ta fiche sans pb pour y rajouter ce quia été demandé.

Mais en attendant parce qu'elle de trés bonne qualité...

FICHE VALIDEE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénah Leighton
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 602
Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17 ans
Année d'étude ou Emploi: 7ème année
Gallions:
1520/100000  (1520/100000)
MessageSujet: Re: Lénah Leighton   Jeu 6 Sep - 16:47

Je ne l'ai pas encore dit, mais merci pr la validation^^

alors j'ai édité ma fiche dans les points suivants :

particularités (dans le premier post) : où j'ai justifié son tatouage et où j'ai expliqué pourquoi elle est devenue un Animagus, si ce dernier point n'est pas accepté, je l'effacerai...

relations particulières (dans le 2ème post à la suite de Scolarité) : où j'ai expliqué ses affinités avec quelques personnages et le pourquoi de leur rencontre

le patronus (dans le 3ème post) : où j'ai mis un lynx (comme Jade, mais j'ai peut-être trouvé une explication pr justifier le doublon, j'attends sa réponse. si jamais mon Animagus n'est pas accepté, je placerai alors le corbeau en Patronus)

Voilà Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lénah Leighton
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 602
Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17 ans
Année d'étude ou Emploi: 7ème année
Gallions:
1520/100000  (1520/100000)
MessageSujet: Re: Lénah Leighton   Jeu 1 Nov - 18:43

Edit de ma fiche à propos de l'Animagus, j'ai mis ce dont nous avions parlé, j'espère que ça convient^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lénah Leighton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lénah Leighton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jess-Lynn E. Davis ? Leighton Meester || Terminée
» (F) Leighton Meester - sœur adoré, à nous trois, nous allons dominer le monde.
» (F) LEIGHTON MEESTER - it wouldn't be my world without you in it.
» Apprentis Exorcistes
» Postes Vacants des Membres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: