Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La honte du Potionmaster (PV Iedike)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eilendior Slytersin
Ordre des Secrets
Ordre des Secrets
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans, en exil
Année d'étude ou Emploi: Expert en potions au Service des Usages Abusifs de la Magie
Gallions:
510/100000  (510/100000)
MessageSujet: La honte du Potionmaster (PV Iedike)   Sam 10 Mai - 21:56

Cela faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivé, tiens. Depuis sa dernière année à Durmstrang en fait. Vous vous demandez certainement de quoi il voulait parler exactement? Et bien tout simplement d'une explosion de chaudron.

Mais ne riez pas! Ce n'était nullement censé faire rire! Non, mais vous vous imaginez, lui, maître des potions, faire exploser un chaudron? Une honte... Vraiment. Tout ça parce qu'il avait voulu essayer son tout nouveau laboratoire personnel, qu'il venait de faire installer dans son petit appartement, avec l'un de ses tout nouveaux chaudrons et ses tout nouveaux ustensiles... Du coup, il en avait oublié une des règles élémentaires que tout bon maître des potions se devait de savoir pourtant : toujours essayer un chaudron neuf avec une potion anodine et inoffensive... Histoire de vérifier qu'il n'y avait pas de mal façon sur le dit chaudron.

Combien de ses prédécesseurs potionistes s'étaient faits avoir de la sorte? Un certain nombre, dont certains avec de graves conséquences, parfois mortelles. Non, mais quel idiot! Heureusement son ancien maître d'apprentissage n'était pas là pour voir ce lamentable accident, ou il en aurait entendu parler pendant des années et des années. Merlin merci, il n'avait pas besoin de ça!

Quoiqu'il en soit, il se retrouvait maintenant avec une belle brulure sur les mains, certainement des brulures du second degré. Il avait beau s'être passé les mains sous un puissant jet d'eau froide, rien n'y faisait, il sentait toujours la brulure cuisante lui ronger les chairs et mettre ses nerfs, déjà passablement titillés, à vifs. Sans compter que du coup, ses mains ainsi blessées, sa magie était aussi défectueuse... Ou du moins des plus imprécises.

Il s'était donc empressé de se rendre à Sainte Mangouste. Il serait ainsi entre des mains compétentes et en un tour de baguette il serait guéri. Cet incident pourrait alors passer inaperçu et demain, en allant au travail, il n'aurait pas à mourir de honte pour expliquer le pourquoi du comment il se retrouvait ainsi momentanément invalide...

C'est ainsi qu'il se retrouva à attendre dans la salle d'attente (logique, jusque-là) que quelqu'un daigne vienne s'occuper de son cas et le soulager de cette atrooce douleur. Car oui, il souffrait le martyr. D'ailleurs, cela devait se lire sur son visage où un air plus maussade encore que d'ordinaire avait décidé de déformer ses traits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iedike Southerlyn
Sorcier
Sorcier
avatar

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 11/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 24 ans.
Année d'étude ou Emploi: Medicomage.
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: La honte du Potionmaster (PV Iedike)   Dim 11 Mai - 19:30


Southerlyn accumulait les patiens qui venaient le trouver pour des problèmes bénins, il espérait presque tomber sur un cas rarissime qui lui mettrait un peu de piments sans son quotidien. Mais lorsque l'infirmière lui dit que son prochain malade était un brûlé qui avait fait mumuse, semble-t-il, avec un chaudron -elle l'avait déduit selon la blessure caractéristique aux mains des grands alchimistes maladroits -, il comprit qu'il ne sortirait pas de sa monotonie.

Qu'importe ! Il alla trouver le patient dans la salle, se dirigea vers lui, et un flash lumineux éblouit son esprit : Eilendior Slytersin ! Cet Eilendior qui lui avait permis de se shooter avec des potions illicites lors de sa scolarité à Dumstrang, et de ce mauvais moment de sa vie avait découlé tout le reste !


* Haaaaaa ! *

songea Iedike, interloquée de retrouver un de ses vieux amis. Il n'avait... rien contre Eilendior... Mais ce garçon avait toujours eu une mauvaise influence sur lui. Iedike avait un côté si naïf, qu'il se laissait facilement mené par le bout du nez, et Eilendior avait toujours fait montre d'un esprit particulièrement aiguisé et malin.

*Fuyons ! Il va me porter la poisse ! Et puis je n'ai pas trop envie de l'affronter, il symbolise tout ce que j'ai pu rater dans ma vie ! *


* Chochotte... *
résonna la pensée de son "double".

* Que veux-tu qu'il t'arrive ? Tu penses qu'il te reconnaîtra avec ces cheveux de couleur différente et ces énormes binocles ? Comment pourrait-il imaginer que le ridicule petit Iedike est devenu un médecin au tempérament de tigre ?! Je vais m'en occuper, moi ! *

Southerlyn était ravi, ho oui ! Il l'était : cette rencontre, ces retrouvailles à sens unique, étaient une aubaine pour remplir sa laborieuse journée. Et si Iedike tremblait de peur, l'irascible et rancunier docteur allait s'amuser comme un petit fou.

"Bonjour, jeune homme... Veuillez me suivre."

dit-il en tournant les talons. Ainsi, il cacha à Eilendior son sourire narquois. Il l'entraîna jusqu'à la salle de consultation, et fermant la porte derrière eux :

"Racontez moi donc ce qui vous est arrivé..."

*Nyarf ! Nyarf ! *


Sa voix était un mélange de fermeté et de douceur, une parfaite illustration de l'eau qui dort et qui cache la tempête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilendior Slytersin
Ordre des Secrets
Ordre des Secrets
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans, en exil
Année d'étude ou Emploi: Expert en potions au Service des Usages Abusifs de la Magie
Gallions:
510/100000  (510/100000)
MessageSujet: Re: La honte du Potionmaster (PV Iedike)   Ven 30 Mai - 21:27

Eilendior commençait sérieusement à s'impatienter. Cela faisait.. Hum... Deux heures qu'il attendait? Au bas mot... si ce n'était pas plus. Trop obnubilé par la douleur lancinate qui lui irradiait la main, il n'avait pas pris la peine de chronométrer à la minute près, il devait l'avouer. Comment ça, il exagérait quelque peu? Comment ça une petite brulure de ce genre était bien bénigne? Qu'en savez-vous d'abord? Sans compter que pour un maître des potions tel que lui avait besoin de ses mains... pour les potions cela va sans dire.

Bref, il commençait à se lasser d'attendre et d'attendre encore, et s'apprêtait même à aller faire comprendre son point de vue de façon fort peu aimable au bureau des réclamations, si tant est qu'il en existait un, quand, ENFIN, un médicomage s'approcha de lui. Quoique... médicomage, c'était vite dit. Ca? Un médicomage? Quel était donc cet accoutrement encore? Le jeune homme qui venait de s'adresser à lui avait une allure... disons étrange, pour garder un vocabulaire politiquement correct, avec cette tignasse qui ressemblait plus à une perruque qu'autre chose, et avec ces drôles de lunettes lui mangeant tout le visage, cachant aux yeux de tous des prunelles qui auraient peut-être pu être des plus intéressantes. Non, vraiment... Ce jeune homme était soit fou, soit n'avait aucun goût. Et à vrai dire, Eilendior préféra opter pour la deuxième solution, trop peu rassuré quant à sa propre santé qu'il allait devoir confier à cet énergumène. Mais dans quel monde vivait-on? Acceptait-on de tels comportements dans ce qui était le plus grand hopital de toute l'Angleterre?

Et cette façon de vous apostropher et de vous donner des ordres... toutefois Eilendior, bien qu'un air passablement peu agréable, obtempéra. Mieux valait ne pas offusquer le dit médicomage dès le début. Sait-on jamais... Et ne disait-on pas de ne pas contrarier les fous? Il serait toujorus temps, si la suite se gâtait, de fuir à toutes jambes ou de réclamer un médicomage digne de ce nom. Mais au vu du temps d'attente... Non, autant voir ce que cela pouvait bien donner.

Il suivit donc, aussi docilement qu'il en était capable, et s'assit sur le siège qui semblait lui tendre les bras, bien que le médicomage lui faisant face ne l'avait nullement inviter à s'asseoir. Après tout, il était souffrant et gravement blessé, non? Il ne pouvait rester debout...


- Ce qu'il m'est arrivé? Répéta Eilendior, sans même prendre la peine de rendre son "bonjour" au jeune homme, le dédain et le mécontentement suintant de chacun de ses mots. Mais il me semble l'avoir déjà indiqué à l'accueil, non? Et au vu de mes blessures, cela semble évident?

Hum.. Lui qui disait ne pas vouloir mettre en colère le médicomage, peut-être ne s'y prenait-il pas de la meilleure façon..

- Mais, soit, puisqu'il vous semble nécessaire de le ré-entendre, tenta-t-il d'adoucir son propre ton. Et bien un de mes nouveaux chaudrons a explosé, suite à une malencontreuse et déplorable malfaçon.

Se disant, il tendit ses deux mains, toutes deux brûlées assez profondément, même si pas de façon irréparable. Du moins l'espérait-il. Son regard toutefois défiait l'autre jeune homme de se moquer de lui... Oui, il savait, merlin merci, inutile de lui rappeler sa mégarde digne du plus imbécile des débutants!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La honte du Potionmaster (PV Iedike)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La honte du Potionmaster (PV Iedike)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'etudiant haitien typique est une honte nationale:
» J'ai honte
» Avez -vous honte parfois ?
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» réveil en retard ou l'art d'avoir la honte (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: