Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Dim 27 Avr - 16:22

Appuyée contre le tronc d'un arbre dont les branches basses frolaient la surface de l'eau, Meredith était plongée dans la lecture d'un roman moldu. Elle s'était installé là après avoir fait un tour dans le parc, en passant par la Forêt Interdite et par les serres pour y prendre quelques plantes pour ses potions... Désireuse de passer un moment au calme après une journée riche en adolescents malades, angoissés ou ensorcellés, elle profitait de cette douce soirée de printemps.

Car le printemps avait fini par arriver à Poudlard, et avec lui un réchauffement du climat qui était plus que bienvenue. Meredith avait toujours été frileuse. Un jour, peut-être, irait-elle habiter dans le sud, à la mer ? Enfin, ce genre de décisions ne dépendait plus uniquement d'elle, maintenant... Alors que cette pensée se formait dans son esprit, elle posa son livre à côté d'elle, renonçant définitivement à sa lecture. Depuis peu, elle délaissait ses livres et passait moins de temps à la bibliothèque, pour en passer un peu plus avec Scott. Elle était très heureuse ainsi mais elle devait avouer que des instants de solitude n'étaient pas pour lui déplaire...

C'est pourquoi elle s'était exilée ce soir, cherchant calme et tranquilité après une journée particulièrement agitée. L'infirmière éteignit sa baguette qui cessa aussitôt d'éclairer les environs, puis se redressa et s'étira de tout son long. Son livre et ses plantes à la main, elle fit quelques pas, une grimace sur le visage lorsqu'elle constata qu'elle était restée trop longtemps dans la même position. Elle avait des fourmis dans la jambe. Sautillant le long du lac, elle leva la tête pour observer les étoiles. Ah, que ses cours d'Astronomie étaient lointains...! C'était à peine si elle reconnaissait la Grande Ours.

Fredonnant l'air d'une de ses chansons favorites, la tête penchée en arrière, elle n'entendit pas quelqu'un arriver derrière elle.


Why you just won't leave my mind ?


Dernière édition par Meredith Teylor le Sam 8 Nov - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Orphelin ?
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Vol et Affiliés
Gallions:
2000/100000  (2000/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Dim 27 Avr - 18:57

La journée de ce printemps avait été agréable pour Scott. Le cours de vol dispensé dans la matinée s’était bien déroulé et les élèves se débrouillaient avec aisance et facilité. Et il était certain que tous seraient bientôt des as du balai, du moins pour ceux qui en ferait une utilisation régulière ou même intensive. Avec la fin de l’année qui approchait, savoir que ses élèves, ou du moins la plupart, pouvaient s’envoler avec facilité le rassurait sur ses compétences. Au moins, il parvenait à transmettre ce qu’il savait aux autres, enfin, pour un professeur, le contraire aurait été un comble !

Mais si la journée s’était bien passée, il n’y avait qu’une chose que Scott attendait depuis un petit moment maintenant. A dire vrai, du matin jusqu’au soir ses pensées étaient souvent tournées vers l’objet de son cœur, Meredith. Pris de passion pour l’infirmière de Poudlard, ses pensées divaguaient rarement loin de son amante. Parfois pris de l’idée d’aller la voir à l’infirmerie ou bien de l’embrasser à l’abri de quelques recoins sombres des couloirs, il n’avait pourtant pas eu l’occasion de la voir de la journée…

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il ne l’avait pas aperçu, ni dans les couloirs, ni dans la Grande Salle, ni dans n’importe quelle pièce du château, ni nulle part en réalité… La journée terminée, il avait décidé de partir en quête de sa bien-aimée, qui, visiblement se cachait à ses yeux. Animé par l’idée de retourner tout le château pour la retrouver, Scott avait attendu la fin du repas dans la Grande Salle pour continuer ses recherches. Finalement, ses pas l’avait mené près du Lac, le seul endroit où il n’était pas allé chercher avec la Forêt Maudite. Mais sa logique lui disait que son amante n’avait surement pas eu l’idée saugrenue d’aller y faire un tour en plein milieu de la nuit.

Et, effectivement, se fut non pas dans la forêt, mais bien près du lac qu’il aperçut cette silhouette qu’il connaissait tant. S’approchant doucement, en faisant le moins de bruit possible, le professeur de vol s’avança, vérifiant par la même occasion qu’il ne s’était pas trompé. Mais nul doute, il ne pouvait pas se méprendre sur cette silhouette gracieuse dont il connaissait presque tous les détails. La tête tournée vers les étoiles, elle semblait admirer la voute céleste éclairée de milliards de faibles lueurs. Levant les yeux lui aussi, il ne put constater que la beauté de ce spectacle si ordinaire mais pourtant si appréciable. Puis, détournant le regard, il s’approcha encore un peu, jusqu’à poser avec rapidité ses mains sur les épaules de son amante et de pousser un si court, mais si surprenant : « BOUH ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Jeu 1 Mai - 14:01

Cette étoile brillait particulièrement... A quelle distance se trouvait-elle ? L'espace était-il vraiment infini ? Etaient-ils seuls dans l'univers ? Les petits hommes verts existaient-ils réellement, ou bien étaient-ils le produit de l'imagination des moldus ? Autant de questions existencielles que l'on peut se poser lorsqu'on regarde les étoiles, seule, dans le parc de Poudlard...
Mais Meredith n'était pas seule...


« BOUH ! »

"AAAaaah !" hurla Meredith lorsque deux mains se posèrent sur ses épaules.
Sans prendre le temps de réfléchir, n'écoutant que son courage, elle se retourna et brandit sa baguette magique, lançant une série de sorts destinés à mettre son agresseur hors d'état de nuire.


"Stupefix ! Levicorpus ! Aguamenti !"
Meredith ne reconnut le professeur de vol que lorsqu'il se retrouva suspendu dans les airs par les chevilles, immobile et complètement trempé. L'infirmière resta stupéfaite quelques secondes, avant de comprendre ce qui venait de se passer.

"Scott ! C'est toi..."
Agitant sa baguette, elle s'empressa de lever les sortilèges :
"Enervatum, Liberacorpus."
Le jeune homme tomba au sol sous le regard désolé et amusé de son amante, secouée par un grand éclat de rire. Non, elle ne se moquait pas de lui...Mais la scène était trop risible, elle qui aurait dû compatir et s'excuser ne pouvait s'empêcher d'en rire.

"Désolée...mais tu m'as fait peur, aussi, c'est ta faute..."
Evidemment, voyons. C'était toujours la faute des hommes.
"Tu es tout mouillé maintenant... C'est ce qu'on appelle l'aroseur arrosé !"

Le fou rire de Meredith s'amplifia mais elle tendit quand même la main à son amant pour l'aider à se relever.
"Tu ne m'en veux pas, hein, dis ?" dit-elle avec un petit sourire en coin, les yeux brillants.


Why you just won't leave my mind ?


Dernière édition par Meredith Teylor le Jeu 8 Mai - 10:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Orphelin ?
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Vol et Affiliés
Gallions:
2000/100000  (2000/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Lun 5 Mai - 19:16

S’il avait su… S’il avait sur ce qui l’attendait en faisant cette petite farce… Et bien, il l’aurait fait avec encore plus d’envie et de cœur à l’ouvrage. Pourtant, si l’entendre hurler de peur le fit rire, la suite le surprit d’autant plus qu’il ne se serait jamais attendu à une telle contre-attaque. N’ayant même pas le temps de se saisir de sa baguette et éventuellement contrer l’un des sortilèges lancés contre lui, Scott se retrouva dans une situation bien cocasse, immobilisé, retenu en l’air par la cheville et, comble de tout, complètement trempé. Heureusement pour lui, l’experte en immobilisation le reconnut et s’empressa de le délivrer. Ainsi, après une chute plutôt rude, il leva son regard vers son amante, qui, déjà, riait aux éclats.

Effectivement, il y avait de quoi rire, l’arroseur arrosé, il connaissait, et l’avait déjà vécu, mais au sens propre, c’était la première fois… Elle prétexta que tout était de sa faute, ce qui était partiellement vrai, mais bon. A genoux, les mains posées sur le sol, Scott se remettait avec rapidité de la surprise et aperçut la main tendue par Meredith. Observant les reflets lumineux du ciel sur l’eau, la vengeance s’imposa d’elle-même dans son esprit. Et alors qu’elle lui demandait s’il ne lui en voulait pas, intérieurement Scott se dit qu’il n’y avait aucune raison d’en vouloir à quelqu’un, surtout lorsqu’il y avait encore un moyen d’arroser le véritable arroseur.

Prenant la main de l’infirmière, un grand sourire aux coins des lèvres, il se releva et d’un mouvement rapide, prit la jeune femme par la taille avant de maitriser, avec douceur, les mains de cette dernière et ainsi éviter toute riposte magique. Il n’y avait aucun doute, Meredith devait avoir deviné ce qui allait lui arriver. Mais bon… La nuit n’était pas très très fraiche et un peu d’eau ne pouvait que faire du bien. Alors, doucement, maitrisant l’ancienne Serdaigle, il s’avança petit à petit dans l’eau. (De toute façon, mouillé pour mouillé…) et après quelques pas, il déchargea son « fardeau » en le jetant dans l’eau calme et lisse du lac.

Le « plouf » qui en suivit fut des plus réussi, mais ce qui fut le plus impressionnant, ce fut de voir la jeune infirmière remonter à la surface, elle aussi complètement trempée. Ah il était beau l’exemple donné par le corps professoral ! Mais après tout, pouvait-on réellement en vouloir à deux personnes de s’amuser alors que leur journée de travail était terminée ? Pas si sûr… En tout cas, une chose, elle, était sûre, c’était que Scott venait de retrouver son caractère d’enfant pas tout à fait sage… Visiblement amusé et satisfait de sa vengeance il posa un regard brillant sur sa compagne et finit par dire :


« - Maintenant je ne t’en veux plus. »

Une phrase noyée dans ce sourire qu’il arborait toujours et en toute situation. Et alors qu’il tendait à son tour une main « secourable » vers sa bien-aimée, il rajouta :

« - En tout cas, tu es très prompte à la baguette… Je n’ai même pas eu le temps de la saisir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Jeu 8 Mai - 11:04

Alors que Scott saisissait sa main secourable, Meredith se demandait avec une once d'appréhension ce que cachait son sourire. Lorsqu'il l'entraîna vers le lac, l'infirmière comprit quel était son sort et tenta d'y échapper. En vain, bien sûr, car le jeune homme avait prit soin de la tenir loin de sa baguette. Usant de sa dernière arme, Meredith battit des cils et murmura, légèrement paniquée :

"Non, Scott, tu ne vas pas faire ça, n'est-ce pas mon amour ? Mon maquillage va couler..."

Cet argument pitoyable ne dissuada évidemment pas Scott de la jeter dans l'eau qui était au moins à moins trente degrés, estima Meredith. Trempée et frigorifiée, la jeune femme saisit la main de Scott avec un regard faussement furibond. Elle se serra dans ses bras pour se réchauffer lorsqu'elle se rappela qu'il était aussi mouillé qu'elle, par sa faute. Amsuée malgré cette vengeance rafraichissante et méritée, elle commenta :

"Je suis sûre que l'eau était moins froide quand le Titanic à sombré. Oui, je suis prompte de la baguette quand je me fais attaquer par les professeurs-garou qui hantent le parc..."

Un petit sourire aux lèvres, elle attrapa sa baguette qui par miracle n'avait pas glissé de sa poche pendant son naufrage. Elle la fit tourner entre ses doigts en la couvant d'un regard affectueux. D'ordinaire, elle n'était pas du genre à s'en servir à la moindre occasion, mais comme tous les sorciers elle n'aimait pas être séparée d'elle et n'hésita pas à s'en servir en cas de "danger"...

"Loin de moi l'idée de vouloir rompre le charme de ce bain improvisé, mais j'ai vraiment froid"

Oui, Meredith était frileuse, et enceinte par-dessus le marché, il fallait qu'elle prenne soin d'elle... Frissonant, elle entraîna son amant vers la rive. En son for intérieur, elle songea qu'il était heureux que le couvre feu soit passé. Elle espérait que nul élève en goguette ne les surprenne cette fois, car quel bon exemple donneraient-ils !


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Orphelin ?
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Vol et Affiliés
Gallions:
2000/100000  (2000/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Dim 18 Mai - 18:49

Scott avait bien sur ignoré le dernier argument de Meredith. Après tout, cela constituait même un avantage, elle était tout aussi belle avec ou sans maquillage, alors autant continuer dans ce prologue au bain de minuit. C’est ainsi qu’il n’hésita donc pas à la jeter dans le lac, dans une eau fraîche, mais pas excessivement froide. Pourtant, il devait savoir que les femmes étaient souvent frileuses, et Meredith avait du avoir bien froid puisque lorsqu’elle s’était saisit de sa main, son premier réflexe fut de se jeter dans ses bras pour se réchauffer, hélas, il n’était pas possible de le faire puisque ce dernier était également mouillé de par l’étonnante rapidité d’action dont elle avait fait preuve quelques instants plus tôt.

Il eut d’ailleurs un sourire des plus amusés lorsque la jeune femme se rendit compte que lui aussi était trempé jusqu’aux os et remarqua que l’eau devait surement être plus froide qu’elle ne l’était pour les passagers du Titanic. Cette remarque était bien sûr exagérée, car l’eau était plutôt bonne, du moins, pour Scott. Il la regarda prendre sa baguette dans les mains et lui confirmer qu’elle n’était pas trop mauvaise pour lancer rapidement, et bien, une petite série de sorts visant à désarçonner son éventuel agresseur. Il fut également amusé par la notion de « professeur-garou » et ne manqua pas de le faire savoir :


« - Je ne savais pas que j’étais si poilu ! »

Il eut un petit rire relativement discret, et se laissa entrainer à la suite de son amante alors que celle-ci précisait qu’elle avait vraiment froid, et ce, même si pour cela il fallait interrompre ce petit prélude à un bain de minuit. Toujours souriant, il s’installa sur le bord de la berge en se laissant tomber dans l’herbe proche. Même mouillé, l’air ambiant n’était pas très frais et c’était même plutôt agréable. Il contempla légèrement les étoiles avant de se retourner à nouveau vers la jeune infirmière qui était décidemment toujours aussi rayonnante et belle. Voila quelques jours maintenant qu’il savait qu’elle attendait un enfant de lui. Elle avait beaucoup douté de sa réaction, et à dire vrai, il ne se voyait pas père tout de suite, mais les choses en avaient voulu autrement. Il aurait été idiot de fuir ce qu’il aurait de toute façon voulu devenir plus tard, et avoir un enfant avec Meredith, fonder une famille, quelque chose de fort avec elle, était ce à quoi il aspirait depuis le soir où il l’avait embrassé.

Pourtant, ce soir là, il avait désiré lui demander quelque chose. Il ne l’avait pas fait parce qu’il n’avait pas jugé nécessaire de le faire. Mais ce soir, c’était peut-être l’occasion rêvée, enfin, il le verrait, il connaissait de toute façon la réponse, du moins, il le pensait, mais c’était surtout pour officialiser ses sentiments. Et alors que le silence s’imposait doucement, il finit par dire :


« - Au fait, que faisais-tu ici ? Je t’ai cherchée partout… Tu avais besoin d’être seule ? Je te dérange peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Lun 26 Mai - 23:11

Un sourire malicieux se forma sur les lèvres de Meredith à la réaction de Scott. Elle n'avait bien évidemment rien voulu insinuer concernant la pilosité du professeur avec sa remarque, mais cette interprétation était tout aussi amusante... Jetant un rapide coup d'oeil à la lune qui était loin d'être pleine, Meredith commenta avec un sourire :

"Que tu as de grandes dents !"

Ayant autant de mal à imaginer Scott en grand méchant loup qu'elle en petit chaperon rouge, elle se laissa tomber sans inquiétude aux côtés du jeune homme. Toute mouillée qu'elle était, elle ne songea pourtant point à se sécher d'un coup de baguette. La jeune femme n'avait donc pas tellement froid... Mais il fallait dire qu'il était toujours agréable de se plaindre en charmante compagnie. Assise en tailleur, la tête renversée vers le ciel, elle contemplait l'étendue étoilée en secouant ses mèches brunes détrempées. Un petit sourire insouciant flottait sur son visage alors qu'elle se demandait combien de nuits comme celle-là elle pourrait voir depuis le parc du château.

La venue au monde de leur enfant changerait peut-être certaines choses dans leurs vies, et Meredith ne savait pas si elle serait toujours infrmière à Poudlard. Après tout, cela signifiait qu'elle devait être au château la majorité de l'année, et peut-être qu'elle ne pourrait pas y élever son bébé. Peu lui importait réellement, de toute manière, car le bonheur que lui procurerait la maternité compenserait largement la perte de son emploi. Avec ses qualifications, la jeune femme pourrait se faire engager à Sainte Mangouste si elle le souhaitait... D'un autre côté, elle aimait ce lieu où elle gardait certains de ses plus beaux souvenirs...

Enfin ! Pour l'heure, la jeune femme profitait du calme et de la douceur de cette soirée, avec l'homme qui partagerait sa vie. D'ailleurs, celui-ci finit par briser le silence qui s'était instauré entre eux. Quand il lui dit qu'il l'avait cherché partout, elle tourna vers lui un regard interrogateur. Scott semblait...soucieux, ou du moins préoccupé. Bien sûr il ne la dérangeait absolument pas. Comblant l'espace qui les séparait, Meredith posa doucement sa tête contre le torse du jeune homme.


"Tu ne me déranges pas, j'avais simplement envie de me ballader... Mais je suis très heureuse que tu sois avec moi ! Tu me cherchais pour quelque chose en particulier ?"


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Orphelin ?
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Vol et Affiliés
Gallions:
2000/100000  (2000/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Mar 27 Mai - 15:01

L’idée de poursuivre ce petit jeu sur le thème du petit chaperon rouge et du grand méchant loup lui traversa l’esprit mais il n’en fit rien. Si l’envie l’avait démangé de rétorquer que c’était pour mieux la croquer, il l’écarta d’un sourire évocateur et se laissa tomber dans l’herbe, ses vêtements produisant un étrange bruit de succion de part la quantité d’eau qui s’était introduite en eux par la délicatesse toute relative dont avait fait preuve, à son attention, son amante. Heureusement que l’hiver était parti depuis de longs mois car la fraîcheur de la soirée, si elle était plus que la bienvenue pour lui, ne l’aurait pas été si le froid et la neige auraient été de la partie eux aussi.

Couché sur l’herbe grasse et moelleuse, il avait tourné la tête sur le côté, délaissant les étoiles pour regarder avec passion la jeune infirmière qui avait obtenu le sésame de son cœur depuis quelques mois à présent. Une femme qui portait en son sein un enfant de lui… Une chose incroyable, à laquelle il avait déjà pensé, mais qu’il n’aurait jamais imaginé arriver aussi vite. Après tout, il était encore « jeune »… Mais il était hors de question de se séparer d’elle et, qui plus est, rien ne s’opposait à ce qu’ils puissent élever leur enfant tranquillement. Scott possédait les biens de sa famille, modeste mais pas pauvre, et Meredith et lui gagnaient un salaire tout à fait convenable de part leur travail à Poudlard. Le plus difficile serait peut-être de trouver un logement sur Londres ou ses environs. Scott n’avait qu’un pied à terre aux Etats-Unis, à Boston,, mais il ne savait pas si Meredith possédait un quelconque bien immobilier. Mais après tout pourquoi s’en inquiéter à présent ? Peut-être parce que c’était nécessaire… Il y avait encore un peu le temps mais il fallait y songer, peut-être devrait-il aborder le sujet un jour prochain, il n’avait pas l’envie de commencer à parler de cela ce soir…

Ses yeux contemplant à nouveau les étoiles, il soupira en silence et se concentra à nouveau sur la réalité de cette soirée sur le bord du lac, avec son amante. Sa question ne souffrait d’aucun sous-entendus et il comprendrait très bien si elle lui avouait avoir besoin de moments de solitude, bien qu’il savait qu’il n’arrivait pas à passer plus d’une journée sans elle. Il l’entendit se rapprocher de lui et frémit doucement lorsqu’elle posa la tête contre son torse. Passant une main sur sa nuque, il l’écouta répondre. Un sourire se forma sur ses lèvres et il se contenta de dire :


« - Tu sais très bien que je ne te cherchais que pour te jeter dans le lac ! »


C’était bien sur entièrement faux mais il n’avait pas pu résister, après tout, il avait toujours été comme çà.

« - Non, je te cherchai juste parce que j’avais envie d’être avec toi. Je ne crois pas avoir d’autres raisons. Quoique… »

Après tout ce moment en valait bien un autre, c’était même peut-être plus romantique. Il sembla fouiller dans sa poche du côté opposé à Meredith et en sortit un petite boîte, ou plus précisément un petit écrin. Et alors qu’il le tendait devant le visage de l’infirmière, il rajouta, les yeux tournés vers les étoiles :

« - Je voulais te demander si tu souhaitais m’épouser… Une question farfelue n’est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Mar 27 Mai - 20:19

Loin de se douter de la question qu'elle ne considèrerait pas comme farfelue que Scott allait lui poser, Meredith savourait simplement le contact du jeune homme. Paupières closes, elle se contenta de sourire lorsqu'il lui répondit, calant sa respiration sur la sienne. Ainsi confortablement installée, elle aurait presque pu s'endormir... Du moins, si Scott n'avait pas attiré son attention. Finalement, peut-être allait-il enfin lui dire pourquoi il l'avait "cherchée partout" ! Meredith n'avait pas été entièrement convaincue par son explications, bien qu'elle soit plaisante.

Sans doute le professeur de vol avait-il effectivement eu envie de sa présence, rien d'étonnnant à cela d'ailleurs... Sans doute aussi cette petite boîte qu'il agitait devant son visage y était-il pour quelque chose. L'ayant senti s'agiter, Meredith avait rouvert les yeux pour voir cette boîte qu'il lui tendait. Intriguée, elle entrouvrit la bouche pour lui demander ce que c'était quand il la devança. Sur le ton de la conversation, sans même la regarder, il lui posa cette question qui était tellement inattendue qu'elle pensa l'avoir rêvée. Elle resta figée trois bonnes secondes, les yeux écarquillés, en oubliant même de respirer. C'était, ni plus ni moins, une demande en mariage ! En bonne et due forme, avec le lac, les étoiles, la bague et la question...

Cette question que toutes les jeunes filles rêvent d'entendre un jour ou l'autre et qui ne vient pourtant pas toujours de la bonne personne au bon moment. Une question que Meredith ne s'attendait absolument pas à entendre, ce qui était relativement surprenant. Après tout, ne venait-elle pas de lui annoncer qu'ils allaient avoir un enfant ? C'était une preuve d'amour et un engagement puissant. D'ailleurs, Meredith n'imaginait pas sa vie avec un autre homme. Depuis qu'ils avaient échangé leur premier baiser quelques mois plus tôt, son amour n'avait fait que croître. C'était la bonne personne. C'était le bon moment. La réponse n'était qu'une formalité, mais la question était, du moins pour la jeune femme, loin d'être farfelue...

Meredith resta un moment qui paru certainement très long sans bouger, le souffle court, le temps de se remettre de sa surprise. Puis ses lèvres se relevèrent en un petit sourire et elle murmura :

"Oui, oui je veux t'épouser..."
Doucement, elle saisit l'écrin et l'ouvrit, le coeur battant à tout rompre.


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Orphelin ?
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Vol et Affiliés
Gallions:
2000/100000  (2000/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Dim 1 Juin - 17:24

Dans le petit écrin, une bague, bien sûr. De très bonne facture, même si elle paraissait on ne peut plus simple du premier coup d’œil. Il s’agissait d’un fin anneau d’or sur lequel était chassé un diamant ni trop gros, ni trop petit. La bague n’était pas tape à l’œil et pouvait passer inaperçue. C’était ce que voulait Scott, une bague, preuve de ses fiançailles mais qui n’avait rien d’une chose lourde et encombrante que l’on ne voudrait pas porter. Signe qu’il ne voulait pas être encombrant pour elle mais juste quelque chose de toujours présent que l’on ne subit pas.

Alors que la réponse de son amante se faisant entendre, il se redressa pour voir sa future femme ouvrir l’écrin. Il y a plusieurs semaines, il n’aurait jamais eu l’idée de la demander en mariage, mais le temps aidant, il avait compris que c’était avec elle que se ferait sa vie. Ses soucis s’occultaient toujours lorsqu’elle était là, et rien d’autre ne comptait qu’elle. Quand elle n’était pas là, ses pensées étaient tournées vers elle, se demandant ce qu’elle faisait, si elle pensait à lui. Bien sur, lorsque leur « séparation » se faisait trop longue et insupportable, il partait à sa recherche, comme cette nuit, que ce soit pour lui parler ou simplement lui voler un baiser. Depuis qu’elle lui avait annoncé qu’elle attendait un enfant de lui, il savait qu’il avait eu raison, qu’il ne pourrait vivre sans elle. Il s’était alors décidé, il était parti en catimini à Londres et s’était arrangé pour trouver cette bague qu’il trouvait belle de part sa simplicité.

Il prit délicatement l’écrin des mains de son amante avant d’en extraire la bague et, en saisissant doucement la main gauche de l’infirmière, il la passa doucement autour de l’annulaire, scellant ainsi cette demande farfelue faite à l’improviste. Elle était farfelue pour lui car il était certain que la question était superflue, que tous deux savaient ce que serait le futur entre eux deux. Lentement alors, il se pencha vers elle et l’embrassa doucement. Puis, une fois l’étreinte passée, il se laissa à nouveau tomber dans l’herbe, se surprenant à frissonner, mais une chose était sûre, ce n’était pas le froid…


« - Si on m’avait dit un jour que je demanderai quelqu’un en mariage, je crois que j’aurai bien rigolé. Pourtant c’est arrivé… La vie s’amuse parfois à nous jouer de drôle de tours… Mais je dois reconnaître que je suis heureux qu’elle m’ait joué celui-là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Mer 4 Juin - 18:10

"Moi aussi"

Le murmure de Meredith se perdit dans la nuit tandis qu'elle portait sa main devant ses yeux. A son annulaire brillait désormais une bague, belle par sa simplicité et son élégance. Scott avait eu très bon goût et la jeune femme allongée à ses côtés ne se lassait pas de l'admirer...

"Elle est parfaite"

Détournant le regard de l'objet, Meredith se tourna vers son futur époux, un grand sourire illuminant son visage. Certes, ces fiancailles n'étaient pas inattendues étant donné le tour qu'avait pris leur relation dernièrement. Pourtant, l'infirmière savait que Scott n'avait pas fait cette demande à la légère. Ils étaient, l'un comme l'autre, conscients du fait qu'ils allaient passer le restant de leur vie ensemble, qu'ils allaient former une famille. Le mariage avait une forte valeur symbolique mais c'était également une façon d'officialiser leur relation aux yeux du monde ainsi qu'une promesse l'un envers l'autre. C'était enfin une bonne manière pour chasser définitivement les doutes qui avaient assailli Meredith lorsqu'elle avait appris qu'elle était enceinte...

Ils s'aimaient l'un et l'autre et c'était la seule chose importante.


"Tu es parfait, et je t'aime" enchaîna Meredith d'un ton mi-sérieux, mi-malicieux.

Se redressant, elle se pencha sur le jeune homme jusqu'à ce que leurs deux fronts se touchent, plongeant son regard dans les yeux d'ambre de Scott.


"La vie est pleine de surprise" dit-elle dans un souffle.

Elle se rappelait avoir déjà prononcé ces mots des mois auparavant, le soir d'Halloween. Une soirée si particulière, où ils avaient évoqué tour à tour souvenirs douloureux puis plus heureux... Ce soir là, ils s'étaient trouvés autour d'un chocolat chaud et d'une partie d'échecs. "Je veux vivre avec toi" avait-il dit. "Cette nuit, et toutes les autres", avait-elle répondu, comme une promesse.

Réduisant à néant le court espace qui les séparait, elle frôla les lèvres de l'homme de sa vie en un baiser pleins de tendresse.


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Orphelin ?
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Vol et Affiliés
Gallions:
2000/100000  (2000/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Lun 1 Sep - 12:45

La tranquillité du lac était apaisante, enfin généralement, c’est là qu’il cherchait une sorte de calme lorsqu’il était assailli par les doutes de la vie. Ce soir, le lac formait une sorte d’écrin, la bulle dont il avait besoin pour se retrouver seul avec la femme de sa vie, celle qui lui avait ouvert les yeux, qui avait su dompter sa nature, sans en changer une seule parcelle. Ce soir, il avait osé faire le pas qu’il aurait voulu faire plus tôt mais il n’avait jamais pu aller jusqu’au bout, aussi incroyable pour lui qui ne reculait généralement devant rien… Ce soir, bercé par l’idée qu’elle aussi l’aimait vraiment, par la preuve vivante de ce bébé qu’elle portait, il s’était promis de ne plus reculer. Ce soir, il avait enfin réalisé ce qui lui tenait le plus à cœur.

Sorti de ses pensées par la douce voix de Meredith qui trouvait la bague parfaite, il afficha un large sourire, comme ceux qu’il n’avait que pour elle et rajouta :


« - Mais son éclat ne vaut rien à côté du tien. »

Oui il aimait ces instants de tranquillité avec Meredith et souvent il repensait à cette première nuit qu’ils avaient passé ensemble, autour d’une table d’échec et un chocolat chaud. Une soirée d’Halloween comme il n’aurait jamais imaginé en passer une… Lorsqu’elle lui répondit qu’il était « parfait » et qu’elle l’aimait, il sourit encore, avec cette fois-ci une lueur dans le regard qui en disait long sur le malicieux qu’il était :

« - Parfait… Ca sonne bien ! Pour un gâteau, pas pour moi ! Ou alors l’amour rend effectivement aveugle ! N’as-tu pas vu tout mes défauts ? J’en suis bourré de la tête aux pieds ! »

Bien sur, il plaisantait. Enfin, il disait la vérité concernant le fait qu’il n’était pas parfait, et qu’il avait effectivement certains défauts, comme, notamment, celui d’avoir une fâcheuse et irrépressible envie de monter sur son balai lors de conditions climatiques incongrues. L’épisode de la salle des professeurs avec Walter se rappela à lui et lui arracha un nouveau sourire.

Lorsque la jeune femme se redressa pour poser son front contre le siens, il posa délicatement ses mains sur les hanches de l’infirmière, ne perdant pas une miette du regard amoureux, tout autant que lui, de la jeune femme. « La vie est pleine de surprises » avait-elle alors dit. Il ne pouvait qu’être d’accord.


« - Et quelles surpri… »

Il n’eut pas le temps de terminer que la jeune femme l’embrassa tendrement, un baiser qu’il lui rendit avec autant d’amour. Lorsque leurs lèvres décidèrent enfin de se séparer, Scott ne put s’empêcher de plaisanter, si ça ce n’était pas un défaut !

« - Tu sais que c’est malpoli de couper la parole aux gens ? Même de cette manière ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Sam 8 Nov - 15:37

Un petit rire s'échappa des lèvres de Meredith qui s'éloigna de Scott et s'assit en tailleur.

"Oh, mais tu es le seul que je me permets d'interrompre de cette manière. Les autres je les laisse parler jusqu'au bout en faisant semblant de les écouter. Je prends mon air d'infirmière concernée et compatissante...Mais quand je suis avec toi, va savoir pourquoi, j'ai souvent envie de..."

Sans terminer sa phrase, elle déposa un petit baiser sur la joue du jeune homme.

"Ce sont sans doute tes défauts qui me font cet effet là."

Meredith tira la langue en un geste puéril digne d'une élève de première année. Depuis qu'elle était avec Scott, elle avait tendance à agir comme une gamine, incroyablement joyeuse et sautillante par moments ou bien triste et la mine basse lorsqu'elle ne l'avait pas vu pendant longtemps. Son image d'infirmière sérieuse et studieuse en avait peut-être pris un coup mais qu'importe, Meredith se sentait heureuse, vivante. Après tout, cette soirée resterait probablement ancrée dans sa mémoire, contrairement à toutes ces heures qu'elle avait passé seule à bouquiner dans chambre...

La jeune femme était plus sociable, avait gagné en confiance en soi et son reflet ne lui faisait plus de commentaires désobligeants lorsqu'elle se regardait dans un miroir... Bref, le changement était plutôt positif...


"Tu sais," commença-t-elle sur un ton mi-sérieux, mi-rêveur, "je pensais à quelque chose. En fait, comme souvent en ce moment, cela concerne l'avenir...notre avenir. Vu qu'on passe la plupart de nos nuits ensemble au château et que nous allons nous marier, on pourrait vivre ensemble en dehors de Poudlard, pendant les vacances. Je ne sais pas si tu as un appartement mais la fin de l'année va arriver vite..."

Meredith fit une courte pause puis reprit, posant les questions au fur et à mesure qu'elles lui venaient à l'esprit.

"Et à propos du mariage..." elle s'interrompit, un sourire aux lèvres, car elle ne s'était pas encore habitué à cette idée. "Tu penses qu'il vaut mieux le faire avant ou après que j'ai accouché ? Sachant que c'est prévu début septembre, d'ailleurs il faudra certainement que je prenne un congé maternité, et..."

Plongeant son regard dans celui de son fiancé, elle lui adressa un petit sourire d'excuse.

"Je suis désolée, je sais que ce n'est sans doute pas le bon moment pour parler de tout cela. Mais il faudra le faire et je voudrais...savoir comment tu envisages les choses."


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Hawkins
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans - Orphelin ?
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Vol et Affiliés
Gallions:
2000/100000  (2000/100000)
MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   Ven 14 Nov - 18:34

La soirée filait, aussi insouciante qu’elles avaient l’habitude de l’être lorsqu’ils se retrouvaient tous les deux seuls, dans une intimité plus que bienvenue alors qu’ils avaient passés la journée éloignés l’un de l’autre. Scott n’était pas du genre à se laisser aller, mais il devait admettre que, parfois, les journées étaient longues et il se languissait de retrouver celle qui occupait la plus grande place dans son cœur. Bien sûr, en espiègle qu’il était, il ne se privait pas d’aller voir l’infirmière pour un nième bobo ou accompagnant un ou une première année victime d’une malencontreuse, mais bienvenue, chute de son balai. Généralement, ils ne pouvaient, dans ces cas-là, rien faire ou dire, et ils se contentaient d’échanger des regards discrets mais lourd de sens pour l’un comme pour l’autre. Parfois, la situation laissait le temps et la place pour un baiser volé, prémisse d’une soirée comme les autres mais pourtant si unique à chaque fois.

Entendre son rire, la voir heureuse, voila tout ce qui importait aux yeux de Scott, la seule chose qui valait la peine de vivre les jours qui se suivaient, la seule qui faisait de sa vie à lui un véritable paradis. Alors qu’elle s’installait non loin de lui, il se redressa et s’installa lui aussi en tailleur, juste derrière elle. Il eut un sourire espiègle quand elle lui avoua qu’il était le seul qu’elle osait interrompre de cette manière. Quiconque les aurait vu et entendu ne douterait absolument pas de ce qui se passait entre eux deux. Et même s’il avait caché cette relation aux yeux du monde pendant de nombreux mois, l’arrivée de leur enfant ne pourrait pas passer inaperçu trop longtemps et beaucoup ne douterait plus des rumeurs qui circulaient déjà abondamment sur eux dans le Château.

Interrompu dans ses pensées par un baiser délicatement posé sur sa joue, il posa un regard heureux sur la jeune femme qui se tenait devant lui et qui, maintenant, lui tirait la langue en un geste très amusant. Tout sourire, il se contenta de répondre par le même geste, parce qu’il n’avait pas envie de réfléchir et parce qu’entre eux, ils étaient naturels, pas de secrets, pas de dissimulation, Scott était un gamin dans l’âme et elle le savait bien.


« - Et bien alors, je suis très fier de mes défauts ! Même si je l’ai toujours été ! »

L’étincelle de joie brillant au fond de ses yeux, Scott admirait l’infirmière devant lui. Il ne pouvait pas s’empêcher de la regarder encore et encore, de redécouvrir sa beauté, même dans l’obscurité de la nuit, à peine éclairée par la lueur blafarde de la lune. Il sortit de sa contemplation alors qu’elle évoquait leur avenir. Cette phrase sonnait bizarrement mais dans le bon sens, dans la mesure où c’était la première fois qu’il faisait des plans pour le futur et avec quelqu’un qui plus est. Meredith n’avait pas tort, il y avait beaucoup de choses à faire, à organiser et y réfléchir à l’avance n’était pas plus mal. Scott n’était pas du genre à organiser mais plutôt à agir sur un coup de tête, mais là, il fallait agir autrement.

« - Ne t’excuses pas, c’est tout à fait normal et ce moment n’est pas pire qu’un autre pour en parler. »

Il s’approcha de la jeune femme, s’installa derrière elle et l’enlaça au niveau de la taille avant de poser sa tête sur son épaule.

« - J’ai un appartement à Londres, il est assez grand et je pense que nous pourrions y vivre tous les deux si tu le souhaites, bien sûr, si tu as d’autres propositions, je suis à l’écoute. Pour le mariage, je ne sais pas vraiment… Qu’en penses-tu toi ? Tu voudrais le faire avant ou après ? Pour le reste, nous trouverons des solutions, j’en suis certain. »

Il conclut en posant un tendre baiser dans le coup de sa fiancée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ceux qui errent ne sont pas perdus... [Scott]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niriel Lúinwë • Tout ceux qui errent ne sont pas perdus •
» Niriel Lúinwë • Tout ceux qui errent ne sont pas perdus •
» Ellenroh ? Tout ce qui est or ne brille pas. Tout ceux qui errent ne sont pas perdus.
» CEUX QUI ERRENT NE SONT PAS PERDUS ? eresys&edwyn
» ? Les races

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: