Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le temps des réflexions [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le temps des réflexions [libre]   Dim 13 Avr - 22:03

Ses pas lassés et fatigués l'emmenèrent jusqu'au tombeau de marbre blanc du défunt plus grand sorcier de tous les temps: Albus Dumbledore, elle ne savait pas vraiment comment mais dés que sa fin des cours pour aujourd'hui, Tsubaki était sorti de la salle commune des gryffondors sans vraiment savoir pourquoi, elle avait besoin subitement envie de respirer et rester à l'intérieur de Poudlard lui donnait l'impression de suffoquer, ses pas un après un l'emmenèrent directement vers le parc près du tombeau.
Il était vrai que c'était un endroit tranquille et apaisant, les sorciers avaient vraiment judicieusement choisi l'endroit où reposerait éternellement ce sorcier qui avait tant donné.

Arrivée à destination, elle laissa tomber son sac qu'elle avait pris avec elle sans vraiment trop y penser et s'affala sur l'herbe fraîche du parc, son esprit vagabondant on ne sait où, les cours de cette année était sans doute plus compliqués et le temps libre lui manquait horriblement, mais le travail lui faisait oublier ses problèmes actuels qui venaient la frapper de plein fouet dés qu'elle recevait une lettre de recommandation ou de réprimandes de sa mère, heureusement pour Tsubaki que sa mère ne soit pas une sorcière sinon ça aurait été des beuglantes dont elle ne pourrait s'échapper.


Elle aurait aimé en ce moment trouver une personne dans ce vaste château qui pourrait comprendre ses problèmes et ce qu'elle ressentait intérieurement, elle aurait tant aimé avoir quelqu'un auprès d'elle qui l'écouterait attentivement et serait capable de la comprendre et de l'aider à trouver une solution à tout ce qui lui triturait l'esprit et l'embrouillait légèrement, mais il semblerait que c'était trop demander, peut être que s'assoir au pied de la tombe d'Albus Dumbledore lui apporterait conseil et confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Sam 19 Avr - 1:48

Quand on attend la venue de quelqu'un qu'on ne connaît pas, on attend souvent qu'un ange tombe du ciel, juste à ses pied et qu'on puisse le recueillir, phénomène de transfert basique, on soigne ses problèmes en soignant l'autre. Et bien souvent aussi, on a juste droit à un être humain qui franchit une porte pour vous tomber dessus. Encore plus commun, on attend, et personne ne vient. Ou quelqu'un passe, passe devant les larmes ou le mal-être d'un semblable sans en tenir compte ou s'en rendre compte. Tout est normal, le monde est sain.

Pour cette fois néanmoins, "l'ange" si l'on peut l'appeler ainsi, avait prit la voie conventionnelle, et bien que le vol, le style et la trajectoire furent magnifiques. L'équilibre d'Ael sur un balai était fantastique et être porté aux quatre vents le satisfaisait toujours autant. Mais dieu sait pourquoi, le retour aux choses bassement terre-à-terre du sol lui posait toujours un problème, au moins moral. Et, ne manquant pas aux traditions bien établies dans son historique de vol, l'atterrissage fut habituel et bien qu'à son grand soulagement ses pieds touchent le sol en premier, la position finale étalée sur le sol rendait bien compte de son désir constant de rester avec ses amis nuages. Après un "Ouch !" audible et quelques secondes dans la poussière, il se releva la robe de sorcier toute salle et les cheveux en bataille. Ses yeux cernés de maquillage noir, la cicatrice et l'oeil de chat n'étaient pour l'instant que cachés à la seule personne présente (qu'il n'avait d'ailleurs pas encore remarquée) que par le fait qu'il lui tournait le dos. Il avait un anneau discret à l'oreille et une chaîne autour du cou, et il bénissait la présence d'esprit qui lui avait permit de ne pas mettre l'anneau à la lèvre relié par une chaine à celui de l'oreille. Il retira sa robe sans aucune gêne pour la tapoter et la secouer histoire d'ôter la poussière. Il se retrouvait ainsi avec un jean taille basse un peu large et une chemise blanche qui faisait des plis rentrée dans le pantalon. Les plis épousaient la dynamique, s'il en existait une ailleurs que sur ses bras, et les formes de son corp. Il poussa un soupir. Qu'allait-il bien pouvoir faire, il fallait bien qu'il réussisse son atterrissage. Il regardait le ciel dans le calme de l'endroit, et semblait surtout n'avoir absolument pas remarqué qu'il n'était pas seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Sam 19 Avr - 15:44

Amy avait décidé de prendre un peu l’air, elle avait dormi une grande partie de la matinée, normale puisqu’elle donnait ses cours pendant une partie de la nuit. Après le déjeuner, elle avait décidé de faire un peu de lèche-vitrine à Pré-au-lard, pour se détendre un peu. Le début d’année n’avait pas été si difficile que ça et elle ne s’attendait évidemment pas à ce que tous ces élèves soient ravis d’avoir à se lever la nuit pour suivre le cours d’Astronomie. Mais bon, a peu près tout le monde avait manifesté, si ce n’est de l’intérêt, de la bonne volonté, aussi était-elle assez satisfaite.
En arrivant à la petite ville de sorcier, elle s’était mis à regarder ce que proposaient les magasins. Sa détente et sa bonne humeur n’avaient été que de courte durée. Elle avait en effet aperçu l’une de ses affiches remplies de mensonges de "l’Ordre des Secrets". Amy en avait entendu parler, on lui avait également dit que ces petites choses étaient difficiles à retirer. Tout de même elle n’aurait jamais pensé qu’il en reste, d’ailleurs elle était d’avis que cet "Ordre" n’était fait que de gens ignorants, qui ne savait absolument pas de quoi il parlait ! Connaissaient-ils seulement l’existence du point de vu moldu ? Sûrement que non, pour écrire des choses pareilles !

Bref, elle était rentrée à Poudlard de mauvaise humeur, elle s’était installée dans la tour d’Astronomie avec Sisteron et n’en avait plus bouger de l’après-midi, essayant de se concentré sur la préparation de ses cours et d’oublier ces stupides affiches.

Le bavardage des élèves à la fin des cours la ramena quelque peu à la réalité, déjà la fin d’après-midi ! Sisteron la regarda, exprimant son désir de ses dégourdir un peu les pattes. Pourquoi pas après tout …

C’est ainsi qu’Amy se retrouva dans le parc, Sisteron avait besoin de temps à autre de contact avec la nature, bien que dans son logement, il ait une pièce entière décorer de morceaux de bois, mis dans tout les sens, rien ne valait la véritable nature ! Dans la forêt, Amy se méfiait tout de même et ne le laissait jamais seul, on ne savait pas quel prédateur pouvait traîner dans les parage et comme son animale n’était pas plus gros qu’un chat il aurait sûrement du mal à se défendre seul.
Bref d’habitude, elle allait plutôt au bord du lac, ais cette fois, elle avait choisit un coin pas très loin du tombeau du directeur Albus Dumbledore. Elle ne l’avait pas connu, mais savait que à sa façon, Minerva perpétrait sa vision des chose en ce qui concernait le fonctionnement de Poudlard. Elle se demandait ce qu’il aurait fait face à cette menace, même minime de "l’Ordre des Secrets". Amy se dit qu’il aurait certainement été contre, et se demanda comment il s’y serait pris pour les contrer.

De son emplacement, appuyée sur l’arbre dans lequel était Sisteron, elle pu voir la jeune fille arriver et s’asseoir visiblement dans le but de réfléchir, puis le garçon réussir un atterrissage pour le moins …raté. Elle se redressa inquiète pour le jeune homme, mais celui-ci se remit sur ses pied, visiblement, il n’avait rien. Elle ne pouvait laissé son animal tout seul alors, elle resta en retrait des deux jeune gens, les observant, pour le moment.
Leur situation reflétait bien la situation actuelle selon elle. Le garçon lui tournant le dos, il n’avait pas remarquer qu’il n’était pas seul et la jeune fille n’avait pour l’instant, rien fait pour faire savoir sa présence … peut-être avait-elle été surprise de cette arrivée pour le moins inhabituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Sam 19 Avr - 22:17

Tsubaki poussa un profond soupir avant de relever la tête vers les nuages en fermant les yeux, cela l'aidait à mieux se relaxer et à mieux réflechir, même si selon sa nourrice "Elle réflechissait beaucoup trop pour une jeune fille de 16 ans", elle sourit à l'évocation de la vieille femme qui l'avait élevée et qui était sans doute en train de s'occuper de son petit frère Tsukasa, le bruit d'un balai survoletant le ciel la fit sortir de ses pensées, elle l'entrouvrit ses yeux pour voir Ael McNamara en train de voltiger librement dans les nuages, elle resta ainsi à le regarder faire en silence, ce qu'elle aurait aimé pouvoir elle aussi en faire de même, mais avec le vertige et une affreuse et insurmontable peur des hauteurs, ce n'était pas évident d'utiliser à balai à moins de voler dessus à 5 ou disons 6 centimètre du sol.

Le vol et la maitrise étaient impressionants, néanmoins on ne pouvait pas en dire autant pour l'atterissage qui fut assez douloureux selon Tsubaki mais le jeune homme se releva facilement et commença à épousseter sa robe de sorcier qu'il enleva, il semblait ne pas s'être apercevoir de sa présence, il semblait surtout songeur en regardant le bleu du ciel et le blanc des nuages, Tsubaki se demandait quelle démarche suivre, l'interpeller et essayer d'engager la discussion bien qu'Ael n'était pas du genre très bavard, ou bien rester silencieuse jusqu'à ce qu'il la remarque de lui même.
Et pourtant, elle ne put se contenir, elle voulait tellement parler à quelqu'un même si c'est our des futilités, elle espérait seulement qu'elle ne ferait pas de gaffe en essayant de dicuter, maladroite comme elle était, elle toussota bruyamment puis s'exclama:


- Heu... Joli vol sauf pour l'atterissage, j'espère que tu ne t'es pas fait mal au moins.

le début de conversation n'était peut-être pas très approprié mais Tsubaki tentait le tout pour le tout, cependant elle n'avait pas du tout senti la présence de leur professeur d'astronomie qui observait la scène depuis un moment déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Sam 19 Avr - 22:57

Ael époussetait sa robe de sorcier lorsqu'il entendit un toussotement et une voix qui blâmait son blâmable atterrissage, puis vérifier son état physique. Il rabaissa les yeux vers le sol et ne vit personne devant lui. Mince ? Il n'était pas un descendant de Jeanne d'Arc pourtant... elle était française pas écossaise, puis ce serait malsain comme mélange... Un frisson parcouru son échine, soit on l'avait suivit, soit il était maudit. Il se retourna, et vit une jeune fille aux cheveux longs et noirs qui n'avait pas l'air super bien dans sa peau. Mince les deux... enfin.. peut-être pas. En tous cas, Ael bénissait la présence d'esprit qu'il avait eu de mettre une chemise sous sa robe ce jour-là, il aurait été torse nu, comme si souvent, qu'on l'aurait accusé d'atteinte à la pudeur. Tsubaki pouvait désormais avoir pleinement conscience de l'oeil de chat qui était posé sur elle, qui n'était pas commun sur un être humain. Un problème persistait quand à la file en question. Il l'avait déjà vue quelque part, avait sûrement entendu son nom. Maintenant le retrouver entre les nuages de fumée qui s'agitait dans sa tête, c'était autre chose. Procédons par élimination... c'est une fille, donc pas un nom d'homme ou alors la crédibilité des choses de la nature baisserait beaucoup ans l'esprit d'Ael. Elle n'était pas Elsa, il l'aurait, quand même reconnue, sûrement pas Célia non plus. Mais qui ? Elle n'avait pas l'air écossaise, ni même anglaise. Sûrement un nom exotique... Non... non il ne se souvenait plus du tout du nom. Il s'était gratté la tête et avait eu un air pensif pendant sa réflexion en regardant la jeune fille. Le résultat étant que certains auraient pu croire qu'il cherchait la réponse à la question de la jeune fille.

Non... non ça va je ne me suis pas fait mal. Enfin, pas vraiment... certes, mon mental en prend un coup... se déplacer sur le sol... Il fit la moue. Enfin... tu vois quoi...

Un mince sourire se retrouva sur son visage. Pas un franc sourire plein de bonheur, juste un sourire gentil et timide. Mais... euh... c'est la nouvelle destination à la mode pour les moments de détente la tombe de Dumbledore ? Non parce que... il y a mieux...

Bien qu'il ait parfois des mouvances un peu gothique, il n'était pas non plus au point de tripper sur le fait de se relaxer devant une tombe. Il préférait largement son lit, où n'importe où avec un balai ou une basse en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Dim 20 Avr - 1:03

[Vous avez été pendant six ans dans la même classe et tu ne te souviens pas de son nom ! Pas bien Razz ]

Amy continuait d’observer les deux jeune gens, elle ne pensait pas les connaître pas, ils étaient donc au moins en sixième année. Elle souffla, se rappelant comment elle était à leur âge, invisible et pleine de colère. Son cœur se serra en pensant à toutes ses années où elle lui en avait voulu pour rien, maintenant il était mort, elle espérait juste qu’où qu’il soit, il savait qu’elle ne lui en voulait plus et qu’elle savait la vérité maintenant.
Cela lui rappela -on se demande bien pourquoi- les affiches dans Pré-au-lard, c’était si facile de haïr et ça l’était encore bien plus d’accuser les autres des malchances de sa vie ! Tous ceux là, qui faisaient parti de l’Ordre des Secrets, encore des fanatiques, des excentriques dangereux pour la paix et la stabilité. Des gens qui refusaient de regarder la réalité en face, qui agissaient en égoïste, après tout le secret était gardé pour le bien de tous, quoi qu’en pensent ces idiots.

Mais eux étaient bien loin de tout cela, le garçon semblait presque gêné que quelqu’un ait assisté à sa chute … enfin, non, ce n’était pas vraiment une chute, c’était plutôt un atterrissage hasardeux, dirons-nous. Et les deux jeunes commencèrent à discuter, comme si de rien était, cela redonna le sourire à Amy, Poudlard était à l’abris, elle en était sûre.
Sa présence n’avait pas été perçue, enfin à ce qu’elle pouvait en juger, et c’était bien ainsi. Elle ne voulait pas déranger les deux élèves, se connaissaient-ils ? De là où elle était, la professeur d’Astronomie avait pu voir leurs lèvres bougées mais elle était trop loin pour pouvoir entendre ce qui se disait.

Une branche craqua, elle leva les yeux, pour voir, s’assurer que Sisteron allait bien. Visiblement, la réponse était oui, il allait doucement, explorant l’arbre prudemment. Elle se retourna, pour regarder les alentours, mais elle voyait aucune menace, malgré tout, elle se tenait sur ses garde. S’appuyant de nouveau sur l’arbre, puisque son inquiétude pour le garçon était levée, elle croisa les bras, tenant à la main sa baguette. C’était juste au cas où, elle ne tenait pas à perdre son compagnon et elle aimait à penser que celui-ci n’aimerait pas finir dans l’estomac d’une sale bestiole.

Son attention revint au deux jeunes gens et à leur discussion. De quoi pouvait-il bien parlé ? De la pluie et du beau temps ? Des cours ? D’Albus Dumbledore ? De quidditch ?
Est-ce qu’elle aurait donné cher pour le savoir, non, pas vraiment, seulement un peu de curiosité…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Lun 21 Avr - 21:51

Tsubaki commença à rire doucement, il en avait fallu du temps pour qu'Ael se rendre compte de sa présence, et encore beaucoup plus pour qu'il lui réponde, son oeil de chat ne l'avait pas du tout surpris, cela faisait à peu près six années qu'elle étudiait à Poudlard et qu'elle avait connu le monde de la magie, plus rien ne pouvait la surprendre, sans compter qu'elle avait déjà connu Ael en cours plusieurs fois, encore fallait il qu'il se souvienne d'elle, ils ne se croisaient que très rarement dans les couloirs ou les salles de classe, sans compter que dû au visage d'Ael et au temps qu'il l ui avait fallu pour enfin ouvrir la bouche, il devait sûrement se demander qui elle était.

- Tu dois faire attention à tes atterissages, qui sait ce qui pourrait se produire.

Ce dernier lui demanda pourquoi elle était près de la tombe d'Albus Dumbledore, il était vrai que rester près d'un cadavre qui reposait dans ce tombeau blanc serait vu comme bizarre, mais comme pas "magie", cette place apportait à Tsubaki la paix intérieure, chaque fois qu'elle avait un problème qu'elle n'arrivait pas à résoudre, c'était à cet endroit qu'elle se réfugiait pour se concentrer et réfléchir.
Après un bout de silence, elle lui répondit:

- Je ne saurais pas te l'expliquer mais il n'y a qu'ici que j'arrive à résoudre la plupart de mes problèmes, peut être que la sagesse d'Albus Dumbledore règne dans l'air qui entoure sa tombe, et que une parcelle de sa sagesse nous aide, qui sait.

Elle avait bien sûr dit ça sur le ton de l'amusement, mais au fond d'elle, elle le pensait un peu.
Elle commença à sourire de plus belle et dit:

- Au fait, si tu n'arrives pas à te souvenir de moi, je m'appelle Tsubaki, et je suis dans la même année que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Mar 22 Avr - 8:10

Ael eut un petit sourire gêné. Pour le nom et pour les atterrissages. Tsubaki. Il fallait qu'il s'en souvienne où elle risquait de mal le prendre. Elle était dans son année, c'est pour ça qu'il était persuadé de l'avoir déjà vu quelque part.

Ah! C'est gentil de le rappeler... Je suis un peu tête en l'air je dois l'avouer, puis les cours c'est pas ma grande passion...

Il leva la tête vers le ciel, une brise caressant ses cheveux, un petit sourire mince se dessina sur son visage. Dans un même mouvement il jeta sa robe de sorcier sur son épaule comme un manteau. Les chaines faisaient un mince bruit en se soumettant à la brise. Il se détendit un peu en voyant passer un nuage. Il avait une forme de tête de chat et Ael lâcha un petit rire contenu par ses lèvres qui eut pour effet de lui faire baisser la tête et d'étendre son sourire.

Je sais que mes atterrissages sont un peu hasardeux mais... je vais peut-être être atrapeur des poufsouffles alors il faut bien que je m'y habitue. De toutes façons, il ne me prennent pas pour mes atterrissages. Puis... le vent du vol est trop agréable pour que j'arrête dans profiter sous prétexte que je ne sais pas bien atterrir... C'est vrai qu'il est tranquille cet endroit.

Il s'arrêta de parler un petit peu. Mais si tu y viens pour régler tes problèmes... Il marqua une autre pause etfit un geste de la main comme si la chose coulait de source en aisant se rejoindre son index et son majeur qui pointait vers les sol... C'est que... TU dois avoir un problème... Je dérange peut-être..? Il avait dit ça timidement, avec une toute petite voix et un air désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Lun 5 Mai - 15:31

Amy ne prêtait plus attention au deux élèves, elle regardait Sisteron qui s'était aventuré dans un coin qui n'inspirait pas trop confiance à sa maîtresse. Elle avait beau savoir qu'il ne faisait jamais rien de dangereux et que la branche sur laquelle il était devait être assez solide pour supporter son animal, elle ne pouvait s'empêcher d'être inquiète.Elle avait décroisé ses bras et n'était plus appuyer contre l'arbre. La jeune femme avait reculé de quelques pas, peut-être son mouvement avait-il été perçu par les deux autres... Qu'importe tout son attention allait vers son compagnon à quatre pattes. Sa baguette était levé comme si elle s'apprêtait à jeter un sort... Ce qu'elle était sur le point de faire à tous moment, en entendent la branche céder un peu plus à chaque pas de Sisteron. Amy se tenait prête à amortir la chute de celui-ci, après tout elle ne l'avait pas sauvé de la mort pour lui laisser faire une chute stupide qu'elle pouvait facilement éviter !

Alors qu'elle ne s'y attendait pas, Sitéron prit son envol pour atterrir tranquillement sur une autre branche. La seule a avoir eu peur fut Amy. Elle avait couvert sa bouche de sa main pour éviter de crier et avait lever sa baguette... Mais comme à chaque fois, rien de s'était passé, dans les arbres, Sisteron était comme chez lui et il avait déjà pris ses marques ici, donc, elle devait arrêter de s'inquiéter. Elle détourna les yeux, en secouant la tête, elle se trouvait si stupide de s'inquiéter ainsi ! Mais c'était plus fort qu'elle, Sisteron était un lien qui l'unissait à son père et elle ne savait pas si elle pourrait s'en remettre si jamais elle devait le perdre.

Son attention se reporta sur les enfants près du tombeau. Elle aussi lorsqu'elle était élève était souvent venu ici, essayant d'être seule, pour pouvoir parler au plus grand directeur de Poudlard de tous les temps... selon beaucoup en tous cas. Elle lui expliquait beaucoup de chose, mais finalement elle se dit avec le recul qu'elle aurait peut-être du en parler à quelqu'un de vivants, qui puissent lui répondre, lui donner sa visions des choses. Mais à cette âge, c'est difficile de se confier à un professeur ou autres adultes, elle souffla, peut-être devrait-elle aller voir si on avait besoin d'elle ? Elle n'arrivait toujours pas entendre ce que se disaient les élèves, mais visiblement, ce n'était pas une dispute. Amy décida donc d'attendre, après tout elle pouvait bien laisser Sisteron vadrouiller encore un peu, avant d'aller s'occuper de problèmes qui n'avaient pas du tout l'air d'être urgent.

Un craquement la tira de ses pensées, cette fois ci le brut venait de derrière elle, Amy se retourna mais rien... Pourtant elle n'avait pas rêver ! Elle décida de rester sur ses garde, scrutant les alentours, au sol comme dans les airs ! On ne pouvait jamais savoir d'où venait la menace... enfin, la menace était plus pour Sisteron que pour elle ou les jeunes gens.

[Si vous voulez voir ce qu'est Sisteron, ma signature fait lien vers ma fiche ... Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Jeu 22 Mai - 20:24

Tsubaki sourit doucement à Ael, il pouvait peuy-être être tête en l'air mais il avait l'air d'être quelqu'un de bien et de drôle, celui ci lui demanda s'il la dérangeait ou quelque chose comme cela, elle sourit de plus belle, pas un sourire moqueur ou autre non un sourire rassurant montrant clairement que NON, il ne la dérangeait pas du tout.
D'une voix peu claironnante, elle lui répondit:

- Non, ne t'inquiètes pas, tu ne me déranges pas, au contraire, après tout cet endroit est public, tu as autant le droit de t'y retrouver que moi, de toute façon il faudrait que je m'en aille, je dois retrouver des amis avant d'entrer au prochain cour.

Elle se releva de sa place, épousseta sa robe de sorcier, ramassa ses livres et affairs et d'un signe de la main, elle dit au revoir à Ael avant de se diriger vers le châteaunon loin du tombeau, elle arrivait près de l'arbre sur lequel l'animal du professeur Lansher gambdait, elle entendit du bruit et c'est ce qui la fit se retourner vers la source pour y retrouver Amy lansher, son professeur en Astronomie surveillant son animal.
D'un ton calme, elle salua poliment son professeur:

- Bonjour professeur Lansher, ravie de vous voir, dîtes à votre animal de faire attention là-haut, qui sait ce qui se cahce entre ces branches.

Et elle termina son chemin vers le château comme elle avait fait le chemin inverse il y a quelque temps.
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Mer 28 Mai - 23:14

(HRP : Je met à profit ta proposition que ta bestiole se dirige vers Ael pour relancer le rp en modifiant un peu ta proposition si ça ne convient pas fais le moi savoir, mais j'ai voulu continuer dans la lignée absurde.)

Ael vit Tsubaki partir. Mince... Il l'avait vraiment dérangée. En partant elle vit la professeur d'astronomie qui jouait dans les arbres. Ael la remarqua de fait puis son regard fut plus attiré par le simili-chat qui accompagnait la professeur comme d'habitude, enfin il lui semblait. La bestiole jouait de manière plutôt dangereuse dans les arbres. Et Ael s'approcha un peu. Il regarda la bestiole en levant la tête, son balai et sa robe trainant par terre. En lâchant un "Oooooooh !" plus que représentatif du personnage qu'était Ael. Il aimait bien les étoiles, le fait qu'il soit un peu perdu dedans y jouait peut-être. Sa gêne d'avoir gêné Tsubaki s'était totalement envolée. Et il était subjugué par l'animal. Animal qui dans un élan de grâce et d'intelligence sauta et atterrit à plat ventre sur le visage d'Ael dont le temps de latence venait d'atteindre les deux minutes voire plus et la seule réaction plus ou moins remarquable dans l'immédiat fut un "Mince..." étouffé par les poils et le corps encore sur sa bouche. Il en lâcha son balai et sa robe et tenta de se saisir de la bestiole qu'il n'avait pas eu le temps de reconnaître formellement alors qu'elle s'écrasait mollement sur sa figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Ven 4 Juil - 0:14

Amy surveillait son animal avec tellement de concentration qu’elle n’avait même pas entendu Tsubaki approcher et la professeur sursauta presque lorsque celle-ci lui adressa la parole. Alors même qu’elle se voulait plus sur ses gardes, elle n’avait même pas fait attention aux bruits qu’avait faits l’adolescente en venant vers elle… On va dire qu’elle avait identifié la provenance des bruits et qu’elle n’avait pas jugé que c’était une menace. Elle sourit acquiescant silencieusement pour toute réponse aux propos de la demoiselle.
"Bonne journée !" eut-elle à peine le temps de souffler à la Griffondor qui déjà s’éloignait. Elle secoua la tête, en se demandant ce qui pouvait faire que cette jeune fille soit si pressée. Lorsqu’elle tourna de nouveaux la tête elle vit le jeune homme s’approcher d’elle, ça ne la gênait pas de discuter un peu avec lui, après tout elle n’était pas pressée comme l’adolescente !

Amy le connaissait un peu il faisait partie des élèves qui avaient continué l’astronomie pour les ASPIC. Bon, un brin de discussion ne pouvait pas lui faire de mal et puis en plus vu ses horaires, elle n’avait pas encore eu l’occasion de rencontrer beaucoup d’élèves en dehors des cours et des repas dans la Grande Salle. Elle se demanda si elle pouvait plaisanter sur l’atterrissage raté mais non catastrophique de tout à l’heure ou si le jeune homme prendrait ça mal. Finalement elle décida qu’il était peut-être mieux de ne rien dire, après tout, elle avait une certaine tendance à mal tourner les choses et risquait de vexer Ael sans le vouloir. Elle affichait toujours un sourire un peu mélancolique en se demandant pourquoi le tombeau servait de lieu de réflexion à tellement d’élèves. Peut-être espéraient-ils tous en silence que dans la quiétude de cet endroit, Dumbledore leur prodigue quelques conseils. Mais ne vous méprenez, cette interrogation n’était pas pour se moquer des gens qui venaient se recueillir ici, après tout Amy n’avait pas échappé à la règle !

Alors que l’adolescent arrivait un craquement se fit entendre dans les hauteurs de l’arbre. Amy tendit sa baguette et jeta un simple Lumos, en général cela suffisait à faire fuir les bêtes qui auraient pu s’en prendre à Cisteron. Elle regarda un peu à travers les branches une fois l’éclair de lumière dissipé, mais ne distingua rien. Elle n’était pas inquiète, elle avait vu son animal se laisser tomber à terre, du moins le pensait-elle. Par contre, elle espérait qu’Ael n’avait pas été trop aveuglé par le sort qu’elle venait de jeter.

Mais finalement il n’en était rien puisque que le jeune homme avait gentiment, mais aussi sûrement involontairement servit de piste d’atterrissage pour le dendralogus. Décidemment, Ael n’avait pas de chance avec les atterrissages aujourd’hui ! Amy se retint de rire tout en retirant doucement Cisteron du visage de l’élève. Elle affichait tout de même un sourire amusé, la situation avait tout de même quelque chose de comique.
"Je suis vraiment désolée, il fait des choses stupides lorsqu’il a peur." Puis une pensée lui vint, absurde lorsqu’on connaissait l’animal qui l’accompagnait, mais qui pouvait être exacte vu qu’ici très peu de gens savaient ce qu’était un kangourou arboricole.
"Ne t’inquiète pas, il n’est pas méchant du tout ! C’est un ange qui est végétarien." Mais oui, après tout, le jeune homme avait vu bête inconnue lui sauter dessus, Cisteron avait beaucoup de chance qu’Ael ne soit pas très prompt à sortir sa baguette…
"C’est gentil de ne pas avoir jeter de sort et ne pas avoir transformer Cisteron en confettis."
L’animal était toujours dans ses bras et Amy le caressait doucement. Et voilà, à cause de ce garnement, la discussion qui s’annonçait paisible avait tourné en excuses ! Enfin, elle ne voyait pas Ael comme quelqu’un qui s’emporte facilement mais après tout qui pouvait savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Ven 4 Juil - 9:05

Ael s'était retrouvé avec une BPNI (Boule de poils non identifiée) sur le nez. Bon... il avait failli sortir sa baguette et l'envoyer valser, mais la bestiole ne semblait pas avoir d'envie agressives. La bestiole s'était juste lâchée. Ne sachant pas de quoi il s'agissait, Ael était resté strictement immobile. Le professeur finit par s'occuper de son animal qu'Ael put enfin voir. Une charmante bestiole à l'air tout gentil, tout mignon. Un petit kangourou arboricole. Il regarda le professeur avec un sourire calme et sincère.

Merci de l'avoir enlevé. Je l'aurais fait moi-même plus vite si j'avais pu mieux l'identifier. Mais je me doute que ce n'est pas dangereux. Si j'aime l'étude des créatures magiques, c'est parce que j'aime bien les créatures de ce onde dans leur ensemble... Votre dendrolague est très mignon et il n'avait pas l'aura d'un animal qui attaque lorsqu'il a fait ce saut.

Ael souriait bêtement comme si ce qu'il venait de dire était tout à fait normal et compréhensible. Par contre son sourire disparu à la dernière phrase du professeur. Sortir sa baguette ? Pour réagir à un influx inconnu et non inquiétant, il aurait été un bien piètre magicien s'il avait fait ça. Mais cela lui faiait se poser une question, et avec un air pensif totalement en contradiction avec son précédent sourire il la posa

Mais... les magiciens sont vraiment sensés sortir leur baguette dès que quelque chose qui dépasse leurs connaissances se présente ? Non parce qu'il semble qu'ils fassent tous ça. C'est peut-être pour ça que je suis un piètre magicien.

Il errait toujours dans ses pensées en disant ça. Quand soudain...

Mince ! Vous êtes prof ! Je suis pas en uniforme ! Euh... ma robe ! Où est-elle ?

Il se tourna et se retourna ne la voyant ni derrière, ni devant, ni en haut, ni sur les côtés il regarda vers le sol pour la trouver et se baissa vite fait pour commencer à l'épousseter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Ven 4 Juil - 12:30

Amy imagina Cisteron avec un air méchant, montrant les dents, un peu à la manière d’un chien, mais imaginer son animal dans cette posture la fit rire. Ael avait raison, la petite bestiole, qui se faisait toujours câliner dans les bras de sa maîtresse n’avait pas eu et n’aurait probablement jamais l’aura d’un animal qui attaque. Tout de même cela avait fait un peu bizarre à Amy lorsque le garçon avait commencer à parler de créatures magiques, le dendralogus était connu des moldus… enfin heureusement qu’elle n’avait pas interrompu la phrase, puisque effectivement, Ael le savait ! Malgré le fait que le Poufsouffle accepte visiblement ses excuses, elle adressa un regard fâché à Cisteron, il était inconscient d’avoir sauté comme ça dans le vide, ou peut-être avait-il fait exprès d’atterrir sur le jeune homme ? Voulait-il s’en faire un ami ? Cisteron ne répondrait sûrement pas à sa question, pour l’instant le petit animal paraissait tranquille et apaisé dans ses bras.

Par contre visiblement, Ael n’avait pas trop apprécié l’histoire de la baguette… pourquoi diable, c’était naturel pour beaucoup de sorciers de considérer cette chose comme une partie d’eux. Naturellement, il fallait éviter de la montrer dans les endroit où les moldus allaient mais sinon, la magie était très utile !
"Je suis d’accord, que cela ne résous pas tous les problèmes. Mais un sorcier doit tout de même avoir le réflexe de s’en servir assez vite en cas de besoin."
Et puis elle n’était pas du tout d’accord avec les dernières paroles du jeune homme.
"Et tu n’es pas un si piètre sorcier que ça puisque tu sais voir lorsqu’il n’est pas utile de sortir ta baguette ! Et ça c’est une grande qualité chez un sorcier."
Pour avoir été dans cette maison, Amy savait que les Poufsouffle n’étaient, en général, pas des fanatiques de duel et ne sortaient pas leur baguette à la moindre remarque. Elle trouvait qu’Ael faisait honneur à sa maison en régissant de cette façon. Si elle avait pu elle lui aurait mis des points, mais n’était-ce pas du favoritisme ? Dans le doute elle préféra s’abstenir.

Puis d’un seul coup, il eut comme un vent de panique… tout ça à cause d’une robe de sorcier et parce qu’elle était professeur !
"Non, ce n’est pas la peine tu peux rester en civil, on n’est pas en cours. Donc tout va bien. Et puis je crois que ta robe a un peu souffert de ton atterrissage de tout à l’heure." Si elle souriait lorsqu’elle avait prononcé les mots, elle se mordit la lèvre à la fin de sa phrase. Elle avait pourtant dis qu’elle ne parlerait de cet atterrissage ! Cela lui avait échapper, mais peut-être que l’adolescent ne l’avait pas entendu, enfin il y avait peu de chance même si le jeune homme semblait assez tête en l’air.

Il ne restait plus qu’à espérer qu’il ne le prenne pas mal. Vite, un autre sujet… un autre sujet… oui, mais voilà, ce n’était pas le fort d’Amy de trouver des sujets de conversation alors là dans l’urgence, ça frôlait l’impossible ! D’un seul coup une certaine tension s’était installée, du au fait qu’Amy se sentait mal à l’aise d’avoir évoqué l’événement passé. En même temps, elle était peut-être le seule à ressentir cette gêne. Malgré tout elle ne baissa pas le regard, cela aurait été un manque de confiance en elle et d’autorité et quoiqu’il arrive, elle ne pouvait se permettre cela face à un élève.
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Ven 4 Juil - 21:01

Ael soupira, il n'avait pas besoin de remettre sa robe et son professeur semblait finalement penser qu'un bon sorcier savait quand sortir sa baguette. Il regarda sa robe et la jeta sur son épaule ramassant son balai. Le professeur semblait gênée. Peut-être le fait de le voir en civil...

Non ne vous inquiétez pas. L'atterrissage c'est... comment dire... Bah, en fait, j'adore voler, il paraît que je me débrouille pas trop mal. Mais par contre, j'aime moins revenir sur le sol, donc ça doit être psychologique, après avoir volé un bon moment, j'ai du mal à me résoudre à redescendre et donc je le fais un peu violemment, mais... c'est pas grave, je suis habitué. Je corrigerais ça un jour, après être devenu le Hendrix de la basse !

Et là, l'évidence s'imposa à lui, peut-être ne connaissait-elle pas, en tant que sorcière, ce génie de la guitare du siècle passé.

... Mince je ne susi pas sûr que vous le connaissiez, la plupart des sorciers ne voient pas qui c'est... et... enfin... les gens me trouvent bizarre que je parle de musique en général... et...

Il se résigna, ce qu'il disait n'avait aucun sens. La dernière fois qu'il avait joué presque personne n'avait réagit, il aurait pu laisser les instruments animés classiques de l'école que cela n'aurait rien changé aux yeux des gens. Et il avait peur que, presque comme d'habitude la personne avec qui il parlait se détourne et ne passe son chemin. Du coup, il baissa la tête et observa le petit kangourou. Il regretta de ne pas avoir de banane à lui donner. L'animal aurait peut-être aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Dim 6 Juil - 12:21

[Je ne sais pas si tu sais mais Cisteron n'a rien à voir avec un petit kangourou.Ca ressemble à ça : image]

L’explication du jeune homme se tenait en ce qui ce qui concernait la raison de son atterrissage raté, visiblement c’était un habitué du fait. Donc il ne se vexait pas, tant mieux, décidemment, Ael était vraiment quelqu’un de bien, mais comment aurait-il pu en être autrement de la part d’un Poufsouffle !

Et, oui, Amy connaissait Hendrix, elle avait été élevée dans une famille moldue et elle gardait de forts liens avec l’autre monde. Aussi elle sourit, c’était assez rare de voir un sorcier s’intéresser à des choses de moldu. En général, ils considéraient que cela était une perte de temps, tout au plus manifestaient-ils une curiosité pour cela mais sans plus.

Et visiblement l’adolescent était du même avis qu’elle puisqu’il fit des excuses. Cela surpris Amy, après tout, il n’y avait pas de raison de s’excuser parce que les gens ne connaissaient rien du sujet dont on parlait. C’était à eux de faire preuve d’un peu de curiosité et de demander des détails supplémentaires, ne serait-ce que pour ne pas ‘mourir idiot’.

"Ne t’inquiète, pas, je connais Jimmy Hendrix. Enfin, sûrement moins que toi !" ajouta-t-elle avec un sourire.
Il était vrai que tout le monde était d’accord pour dire que c’était un grand guitariste. Amy n’était pas très musique, mais elle avait tout un même un minimum de culture générale et puis sa tante l’avait emmené à pas mal de concert quand elle était en Amérique. Même si elle le connaissait de nom, jamais elle n’aurait pu le reconnaître si elle l’avait croisé dans la rue, enfin façon de parler puisqu’il était mort.

"C’est rare de voir un sorcier s’intéresser à la musique moldue. Tu viens d’une famille de non-sorcier ?"
La question n’était pas discriminatoire, bien au contraire. Amy voulait juste en savoir un peu plus, elle aurait très bien pu consulter le dossier d’Ael un peu plus tard dans la journée. En fait elle l’avait déjà fait, en début d’année, mais comme l’origine des élèves lui était égale, elle n’y avait pas plus prêté attention que ça.
De toute façon, même si le jeune homme était d’une famille moldue cela ne changeait pas le fait que c’était étrange qu’il s’intéresse à la guitare. Beaucoup d’élèves, une fois dans le monde de la magie, s’y immergeait complètement et parfois rejetait même tout ce qui n’avait pas un lien avec leur nouvelle vie.

Amy trouvait cela stupide. D’accord, c’était nouveau et attrayant de changer de monde, d’avoir un secret, etc. Mais en même temps, on ne peut pas rejeter tout ce qu’on sait parce qu’on apprend des choses nouvelles.

Mais pour l’instant, elle reporta son attention sur l’élève qui se tenait à côté d’elle.
"Et tu prends des cours de guitare ou tu apprends tout seul ?"

Elle n’avait jamais eu la fibre musicale, et si elle était d’une patiente d’ange lorsqu’elle faisait ses cours, elle ne supportait que très peu les fausses notes, surtout lorsque c’était elle qui les faisait. Sa mère l’avait inscrit à un cours de violon lorsqu’elle était petite. Mais à chaque séance, Amy voulait que cela soit parfait du premier coup, le professeur avait beau lui répéter qu’il fallait qu’elle persévère, la fillette arrêta vite dans le but de ne pas casser les oreilles à tout le monde, en commençant par elle-même !

Une autre preuve du fait que la professeur n’avait pas plus d’affinité avec la musique que ça, était le fait qu’elle ne faisait aucunement la différence entre une guitare et une basse.
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Lun 7 Juil - 23:48

Ael sourit. Elle connaissait des musiciens moldus. Et dieu sait que les musiciens moldus sont plus nombreux et compétents que les sorciers. Il regarda son professeur. Une moldue, quelle "chance" et quel malheur à la fois. Les enfants de moldus n'avaient que rarement la vie facile. Il sourit, presque tendrement. Papa disait qu'il avait hérité son sourire de sa mère. Semblerait-il que ce fut un compliment.

Non, je ne suis pas d'une famille de non-sorciers, mon père est sorcier, basiquement et ma mère est vélane.

En disant cela, il leva un index puis l'autre pour chaque parent. Ses deux index se rapprochèrent et dans un mouvement souent associé à une certaine timidité il s'arquèrent avec seulement le bout qui se touchaient. Il reprit :

Oui. Je suis leur fils. Logique implacable.Bah j'ai pris quelques cours, mais j'ai beaucoup appris seul, j'ai eu... du temps avant d'entrer à Poudlard, beaucoup de temps.

Parler de cette période faisait remonter des souvenirs en lui mais il n'avait pas l'air d'en montrer quelque signe que ce soit. Il était serein et pourtant il repensait à au moins deux choses qui faisaient mal sans rien en montrer.

Mais je préfère la basse à la guitare, et qu'on ne me parle pas d'une cinq cordes ! La guitare c'est... pratique pour chanter quand on est seul. La basse c'est différent... Oui j'aime bien chanter aussi. On m'a laissé jouer pour la Saint Valentin, mais j'aurais peut-être pas dû...

La encore il repnsa à cette soirée... looseuse. Il fallait le dire. Son jeu était bon mais... il ne saurait trop se l'expliquer à lui même. Il souriait juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Jeu 24 Juil - 11:59

Drôle de famille que celle d’Ael, avoir une Vélane pour mère, voilà qui n’était pas commun. Pour sa part c’était un peu différent même si son père était sorcier, dans la mesure où il avait été absent de la maison familiale, cela faisait qu’elle avait grandi dans un environnement moldu, on pouvait donc dire qu’elle venait d’une famille moldue (même si elle tenait compte aujourd’hui de l’héritage que lui avait laissé son père).
Bref, tout cela n’avait pas grande importance, quoique maintenant, Amy essayait de discerner chez le jeune homme quelque chose de spéciale qui indiquerait sans l’ombre d’un doute que sa mère était Vélane. Pourtant, elle ne voyait rien, c’était sûrement parce qu’elle n’avait aucun point de comparaison, et oui, malgré tous ses voyages, elle n’avait jamais croisé de Vélanes, alors comment savoir ce qu’Ael avait hérité de sa mère et de ce qui n’était qu’un simple trait de caractère ? De toute façon, Amy n’était pas vraiment douée, pour ces choses là !

En tout cas, la gestuel du garçon la fit sourire, elle trouvait ça enfantin et décalé avec la maturité dont devrait normalement faire preuve un sixième année. Ce n’était pas quelque chose de mal selon la professeur, après tout, les sixièmes années avaient parfois tendance à oublier qu’ils avaient encore deux ans d’études et à devenir un peu prétentieux. Enfin, ce n’était pas le cas pour Ael, normale après tout, c’était un Poufsouffle ! Amy pensa que décidemment, c’était bien la meilleur des maisons, naturellement, elle essayait de rester objective durant ces cours, mais, pouvait-on réellement l’être dès lors que l’on avait été scolariser dans l’une ou l’autre ? Sûrement que non. Donc, elle essayait juste de faire au mieux, comme à son habitude.

Ael continua sur la musique, d’après ses dires, Amy cru comprendre qu’une guitare et une base ce n’était pas la même chose, et qu’il existait aussi quelque chose appelé une "cinq corde" ?
*Ben, ça doit se ressembler, un truc avec des cordes, avec la forme d’une guitare…*
Tout de même par curiosité, elle regarderait la différence… enfin, si elle arrivait à se rappeler ce qu’elle devait chercher.

Elle acquiesça aux paroles d’Ael, pour lui signifier qu’elle pensait qu’il devait avoir raison. Après tout, il avait l’air de bien maîtriser le sujet et même s’il se trompait qu’est-ce que cela pouvait-il bien faire ? Rien, donc, c’était son devoir de professeur de l’encourager à faire ce qu’il aime ! Et ce, même si le sujet de conversation n’était pas dans ses cordes.

Puis l’élève finit avec la soirée e la Saint Valentin, pourquoi diable pensait-il qu’il n’aurait pas du jouer ? Amy n’y avait pas assister parce qu’elle devait finir un article d’astronomie pour … bref, on s’en fiche, revenons à Ael.
"Pourquoi diable penses-tu que tu n’aurais pas du jouer ?"
Elle évita les écueils du style "je suis sûre que c’était génial", ou encore "tu as beaucoup de talent" dans la mesure où elle n’avait pas assister à la prestation, cela aurait été hypocrite de sa part.
Par contre, faire prendre conscience au jeune homme que quoiqu’il se soit passé, le fait qu’il ait osé jouer, faire ce qu’il aime devant du monde, c’était déjà quelque chose de méritant. Après tout, on ne pouvait pas tout avoir, il faut du temps, il avait le temps d’apprendre même en ce qui concernait le monde du spectacle.

Trouvant sûrement leur discussion ennuyeuse et que sa maîtresse faisait un peu moins attention à lui, Cisteron se dressa sur l’épaule d’Amy dans la vu d’atteindre la première branche de l’arbre sur laquelle il se hissa. Puis, il continua son ascension jusqu’à un endroit plaisant pour lui et s’assit en commençant à grignoter quelques feuilles.
Revenir en haut Aller en bas
Ael McNamara
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 28
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 17
Année d'étude ou Emploi: 7eme Année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   Ven 1 Aoû - 8:04

La professeur avait écouté les paroles d'un adolescent qui avait dû ressembler à un petit garçon l'espace de quelques secondes, les yeux brillants. Puis elle avait posé LA question. Toute la soirée re-défila dans la mémoire d'Ael, surtout le vide qu'Elsa avait créé en le laissant, en se détournant totalement de lui. Son expression légère et passionnée disparut. Partie, plus là. Plus rien. Un regard vide, il baissa la tête. Il essaya de mettre en ordre ce qui se passait dans sa tête. Vous avez déjà essayé de ranger le chaos ? Il ne releva pas la tête, il se retenait juste de pleurer.

Parce que c'est ce soir-là qu'Elsa m'a quitté. Je ne sais pas pourquoi... Je... je voulais lui faire plaisir en montant sur scène, lui montrer que c'était possible. Je suis plutôt timide et elle a un caractère un peu fort, alors je voulais qu'elle voit que je pouvais le faire. Mais... Les poings d'Ael se serrèrent dans le vide. Il n'avait rien d'un sportif la seule chose de "forte" chez lui c'était ses mains qui serraient un manche de basse et de guitare très souvent. Il releva la tête essayant d'esquisser un petit sourire un peu faux. Et doucement il dit : Je crois que je n'ai fait que la gêner. Nous nous aimions mais sûrement pas de la bonne façon... Peut-être qu'elle préférait que je reste une ombre...

Il rabaissa la tête marquant ainsi un blanc certain. Il respira, avec la bouche, pas bruyamment, juste avec la bouche. Ses lèvres semblaient articuler quelques mots. Puis...

Désolé, je ne sais pas pourquoi je vous raconte tout ça.

[HRP : Joyeux Anniversaire miss Lansher ^^ (enfin la joueuse)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps des réflexions [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps des réflexions [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps d'une reflexion ... [Libre]
» Le temps d'une balade [Libre]
» Un petit peu de temps libre [Privé Keris]
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Profite du beau temps ( Libre )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: