Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plus de larmes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jillian Sheppard
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans
Année d'étude ou Emploi: Première année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Plus de larmes...   Dim 2 Mar - 17:58

Le parc de Poudlard était encore plongé dans l'obscurité lorsqu'une petite ombre se glissa jusqu'au terrain de Quidditch, grimpant dans les tribunes, silencieuse. En ces journées d'hiver, le soleil se levait tard et se couchait tôt, aussi Jillian était censé se trouver dans la Grande Salle avec ses camarades pour le petit déjeuner. Les cours commenceraient d'ici peu...

Le jeune Poufsouffle, d'ordinaire jovial, recherchait pourtant la solitude loin de ses camarades. Ainsi installé dans le froid matinal, emmitoufflé dans sa cape, il laissait son regard errer sur les deux lettres qu'il tenait entre ses doigts gêlés. Encore et encore, il relisait les mêmes mots, sans s'attarder sur leur sens, imaginant les personnes qui les avait écrit. Il voyait nettement sa mère hésitant devant la feuille de parchemin, Sebastian penché par-dessus son épaule. Cette lettre n'avait pas du être facile à écrire pour elle et ils avaient sans doute réfléchi pendant des heures, tournant et retournant les phrases pour qu'elles soient plus faciles à lire, avaler, assimiler, comprendre, admettre...

La gorge de Jillian se serra un peu plus lorsqu'il laissa tomber la lettre sur le gradin d'en dessous, s'intéressant à la deuxième. Celle-ci était couverte d'une écriture brouillonne, rapide, mais bien plus poignante. Nul doute possible, Justin Sheppard avait écrit ces mots comme ils lui venaient, sincères, venant du plus profond de son coeur. Il avait penché un peu de son âme sur ce parchemin et parlait ainsi pour la première fois à son fils. Sans chercher à enjoliver la vérité ni à dissimuler sa douleur, sans grandes déclarations semblables à celles que lui avait adressé sa mère. Oui, cette lettre là resterait à jamais gravé dans la mémoire du jeune garçon car pour la première fois il se sentait vraiment proche de son père. Il avait l'impression de redécouvrir cet homme qu'il avait cru froid et distant mais qui était en réalité sensible et blessé...

Des larmes emplirent les yeux de Jillian et ses mains se crispèrent sur le parchemin qu'il avait lu tellement de fois depuis qu'il l'avait reçu, le jour précédent. Les mots qu'il connaissait par coeur flottaient maintenant devant ses yeux et sonnaient à ses oreilles comme autant de mensonges et d'hypocrisies. Car ce n'étaient pas les confidences paternelles qu'il retenait mais bien les révélations maternelles derrière lesquels il sentait presque comme une trahison l'influence de Sebastian.

Citation :
"Tu sais, j'ai vraiment aimé ton père. J'ai été heureuse avec lui, toutes ces années. J'ai rencontré Sebastian le jour de notre mariage et je n'ai compris que trop tard ce qu'il représentait pour moi. Malgré tout, je ne regrette pas de t'avoir donné un foyer heureux pendant toutes ces années. Je sais que c'est dur, Jillian, mais ce que tu dois comprendre c'est que malgré toute l'affection que je porte à ton père, je n'ai jamais cessé d'aimer Sebastian. Un jour, tu comprendras peut-être ce que je veux dire. Ton oncle est l'homme de ma vie et je nous rendais tous malheureux en refusant cette évidence...
Je pense avoir fait ce qui était le mieux pour tout le monde, mon fils. Je me doute que cette séparation sera difficile à vivre pour toi, mais je t'assure que rien ne changera pour toi. Tu pourras toujours voir ton père, ton oncle et moi. Je t'aime, Jillian. Je serai toujours là, jusqu'à la fin.
Leyla Sheppard"

Voilà au moins quelque chose qui ne changerait pas, ce nom de famille. Après son divorce, Leyla se dépêcherait sans doute de se remarier avec Sebastian. Elle s'était simplement trompé de frère, mais rien ne changerait, bien sûr...

Les reproches tournaient dans la tête de Jillian tandis que les larmes roulaient à présent sur ses joues. Bien sûr qu'il se sentait trahi, bien sûr qu'il les détestait tout les deux pour ce qu'ils faisaient subir à son père ! Il avait toujours été plus proche de Sebastian, son oncle, que de Justin, son père. Sebastian avait été là à sa naissance, Sebastian lui avait appris à voler, lui avait offert son premier balai, était venu lui souhaiter bonne chance sur le quai 9 3/4... Jillian comprenait mieux les choses, maintenant. Justin avait tellement été pris par son travail toutes ces années parce qu'il sentait au fond de lui que Leyla n'était pas heureuse. Ils avaient tous les trois déménagé depuis les Etats-Unis pour mettre un océan entre Sebastian et eux, pour tenter de sauver leur couple. Mais de toute évidence, ils avaient échoué et Justin n'avait pas pu rivaliser contre son frère, le grand joueur de Quidditch, beau et fort, intelligent et amusant. Il avait perdu sa femme. Jillian avait perdu sa confiance en sa mère et son oncle.

C'était tellement dur de voir sa famille se scinder ainsi... La veille, dans son dortoir, il avait sorti une photo du mariage de ses parents. On y voyait les deux nouveaux mariés souriants, heureux... Sa mère était tellement belle sur cette photo, avec cette robe et cette jolie fleur dans ses cheveux roux, elle paraissait tellement heureuse ! Mais Jillian pensait maintenant que c'était à cause de cet homme séduisant à leurs côtés, cet homme qu'il avait cru connaître, Sebastian... Sebastian était le témoin de Justin ce jour là, un Justin qui devait se sentir bien seul dans leur grande maison.

Une chose était certaine, si c'était cela, l'amour, il préférait ne jamais tomber amoureux. Jillian redressa la tête, tournant son regard mouillé vers les trois poteaux d'or à travers lesquels passaient les premiers rayons de soleil. Il faudrait bientôt qu'il aille en cours.


Dernière édition par Jillian Sheppard le Jeu 13 Mar - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaelle Löwenstein
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans, un frère jumeaux nommé Raphael
Année d'étude ou Emploi: 6ème année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Mar 4 Mar - 0:58

[Je peux ?^^]

Malgré le nombre d'élèves qui vadrouillaient dans la salle commune des Poufsouffle, Judicaelle avait remaqué que Jillian s'était éclipsé de la salle commune. Elle se demandait ce qu'il se passait pour lui pour qu'il parte avant le début des cours. Il n'avait pas l'air dans son assiette, comme s'il avait apprit une mauvaise nouvelle. La jeune fille se mordit la lèvre en le voyant partir. S'il n'était pas là pour le début des cours, il aurait des problèmes. Elle décida donc de le suivre, se demandat si elle pourrait faire quelque chose pour lui s'il s'avérait que ça n'allait pas du tout. La jeune Poufsouffle alla cependant, chercher sa cape et son écharpe dans son dortoir, au cas où il se rende dehors. Et, il s'avéra qu'elle avait eu raison. Car elle venait de le voir partir en direction du terrain de Quidditch.

Elle l'avait suivit à distance, histoire qu'il n'ait pas l'impression d'eêtre suivit. Il faisait froid dehors, le vent soufflait légèrement et le soleil ne s'était pas encore levé. Et surtout, les cours n'allaient pas tarder à commencer. Il était monté dans les gradins et s'était assit sur l'un des nombreux bancs.Il semblait avoir reçu du courrier, car il avait un parchemin entre les mains, du moins c'est ce qu'elle voyait de là où elle se trouvait en retrait. Un parchemin tomba à terre, il en avait un autre entre les mains. Il semblait si triste à première vue. Judicaelle finit par sortir de sa cachette et s'approcher lentement. Au fur et a mesure qu'elle avançait, elle vit des larmes sur ses joues.


"Jillian" dit-elle lentement.

"ça ne va pas ? Je peux faire quelque chose pour toi ?" demanda t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Sheppard
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans
Année d'étude ou Emploi: Première année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Jeu 13 Mar - 21:12

[Voui ^^]


Une voix féminine tira Jillian de ses pensées. Surpris, il détourna son regard du spectacle du soleil levant pour reporter son attention vers la jeune fille qui l'avait interpellé. Il reconnut sans mal Judicaëlle, une des filles de sa maison qui devait être en cinquième ou en sixième année. Jillian se redressa et passa une main sur son visage pour y effacer sommairement les traces de larmes. Il était un peu surpris de la voir là, croyant être passé inaperçu lorsqu'il avait quitté leur salle commune...

Qu'importe, il était content de voir que Judicaëlle avait pris la peine de venir le voir. Un peu de compagnie et surtout une oreille pour l'écouter ne serait pas de trop. Il était juste un peu honteux de s'être fait surprendre en position de "faiblesse" car il savait par expérience que certaines personnes n'hésitaient pas à tirer parti de la vulnérabilité des autres... Enfin, ces personnes là n'étaient plus là, et Judicaëlle ne lui voulait aucun mal. Au contraîre, elle semblait plutôt là pour l'aider.

Il se leva donc, rammassa sa lettre et fourra les parchemins dans ses poches. Puis il tourna vers la jeune fille un visage bouffi dont l'air déterminé était démenti par les larmes qui brillaient encore dans ses yeux. D'ailleurs, sa tentative pour reprendre une allure brave et impassible échoua lamentablement lorsqu'il s'exprima, un sanglot dans la voix.


"Si, ça va, Judicaëlle, mais, je...enfin, j'ai juste...des problèmes dans ma famille"

Il conclut ses mots en baissant le menton en un geste coupable, haussant les épaules pour minimiser la gravité de sa situation. Après tout, des centaines de parents divorçaient, n'est-ce pas ? Alors, pourquoi était-ce si dur...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaelle Löwenstein
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans, un frère jumeaux nommé Raphael
Année d'étude ou Emploi: 6ème année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Lun 24 Mar - 16:14

L’apparition de Judicaelle au terrain de Quiddich et ce dans les gradins avait eu le don de surprendre le jeune garçon. Se pinçant la lèvre inférieure avec ses dents alors que le Poufsouffle se relevait vivement en s’essuyant les yeux du revers de sa manche, Judicaelle fit un ou deux pas de plus dans la direction du jeune garçon. Elle se demandait si sa présence ne gênait pas Jillian. Elle le vit ramasser ses lèvres et les fourrer dans sa poche.

"Oh, je vois…" répondit-elle doucement à l’entente de ce qui chagrinait Jillian.

Judicaelle s’approcha encore, jusqu’à se retrouver devant Jillian. Elle se pencha quelque peu en avant, remontant le menton du jeune garçon de son index, afin qu’il la regarde dans les yeux.

"Même si je ne suis pas dans la même situation que toi, rien ne m’empêche d’imaginer ce que tu ressens à cet instant. Si tu veux en parler, il n’y a pas de soucis, je suis là." dit-elle en souriant, tout en lâchant lentement le menton du Poufsouffle.

"Peut-être que d’en parler un peu, tu te sentiras un peu mieux pour aujourd’hui" continua t-elle de sa voix douce.

La nordique finit par s’asseoir sur le banc et regarda le soleil qui commençait à se lever tout doucement, signalant que la journée de cours n’allait pas tarder à commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Sheppard
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans
Année d'étude ou Emploi: Première année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Lun 14 Avr - 18:12

Jillian répondit avec timidité au sourire de Judicaëlle, tout en remontant la tête sous la douce pression de son index. Il la regarda s'asseoire avec hésitation puis se laissa tomber à nouveau sur le banc. Bien sûr qu'elle avait raison, s'il ne disait pas ce qu'il avait sur le coeur, il risquait de ressasser cela pendant des heures...

A la simple idée de tout raconter à la jeune fille, il sentait sa gorge se resserrer. Heureusement, celle-ci lui facilitait la tache en gardant son regard fixé sur le soleil qui se levait. Il chercha ses mots un moment avant de commencer d'une voix un peu éraillée :


"J'ai appris que mes parents vont divorcer. Tu comprends, j'ai toujours pensé qu'ils étaient heureux... Et là, j'apprends que, depuis des années, ma mère ne faisait que faire semblant."

La fin de sa phrase contenait plus de colère que de tristesse. Maintenant que le premier choc était passé, la rancoeur du garçon envers sa mère allait croissante. Il ressentait ce divorce comme une véritable trahison ; en quittant Justin, c'était Jillian qu'elle abandonnait.

"Le pire c'est qu'elle le quitte pour mon oncle ! Mon propre oncle, qui était témoin à leur mariage... Il cachait bien son jeu ! Mais c'est la faute de maman... Pendant toutes ces années...ces mensonges..."

Non, sa mère était l'entière responsable. C'était elle qui n'avait pas su faire le bon choix, elle qui avait joué avec deux hommes pendant tout ce temps, elle qui s'interposait entre deux frères et qui changeait d'avis comme on change de chapeau. Jillian ne voyait pas la douleur que sa mère avait pu éprouver lorsqu'elle s'était rendu compte qu'elle s'était trompée, ni sa souffrance alors qu'elle avait tenté d'etouffer l'amour qu'elle éprouvait pour l'un au profit de la tendresse qu'elle avait pour l'autre.

"Et dire que j'en ai toujours voulu à mon père d'être si peu présent ! Je le comprends, maintenant."

La voix de Jillian finit dans un murmure. La colère se lisait dans le regard qu'il posait sur le terrain de Quidditch. Ce lieu lui évoquait son oncle, joueur de Quidditch, et lui rappelait des souvenirs qui de bons étaient désormais chargés de rancoeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaelle Löwenstein
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans, un frère jumeaux nommé Raphael
Année d'étude ou Emploi: 6ème année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Lun 14 Avr - 20:36

Ne pas fixer une personne lorsqu’elle a du mal à parler, à dire ce qu’elle a sur le cœur. Judicaelle savait ce que cela faisait, alors c’est pour cette raison qu’elle regardait au loin en direction du soleil levant. Jillian aurait donc peut-être plus de faciliter à lui exposer le problème qui le hante. Cela semblait assez dur à dire, puisqu’il semblait chercher ses mots. Puis il se lança. Cela avait un rapport avec sa famille, ses parents d’après ce qu’il disait. Un divorce ? Oh… c’était une chose dont les enfants avaient horreur, car cela séparait leur famille, le foyer où ils avaient grandis si heureux.

"Peut-être étaient-ils heureux pendant un temps, et que l’amour qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre se soit tari. Cela arrive parfois, même si l’on ne veut pas en entendre parler… Je ne suis pas dans la même situation que toi, cependant cela ne m’empêche pas de comprendre ce que tu ressens. Elle n’aimait peut-être pas ton père de la manière dont elle le devrait en temps normal, mais toi, elle t’a aimé et elle t’aime comme une mère le doit envers son fils. Mais s’ils ne s’étaient pas aimés ne serait qu’un peu, tu ne serais pas là en ce moment" lui dit-elle en le regardant d’un air doux.

"Mais j’avance des arguments sans vraiment savoir ce qu’il s’est vraiment passé, excuses-moi si je me trompe. Et je ne veux surtout pas te blesser, ce n’est pas du tout mon intention, je tiens à le préciser" ajouta t-elle d’un air confus.

Il semblait en colère, et c’était peut-être normal après tout. Sa mère était restée pendant toutes ces années avec son père, sans l’aimer comme elle le devait, en étant sa femme, son épouse. Il avait peut-être raison d’être en colère après sa mère. Mais cela ne changerait rien n’est-ce pas ?

"Pour ton oncle ? Oh… je vois pourquoi cela te fait mal. Il est vrai qu’en règle général, de ce que j’ai pu voir, ce n’est pas pour une personne de la même famille qu’un homme ou une femme qui la personne avec laquelle, il ou elle avait été marié(e), mais pour une personne étrangère à la famille."

Elle marque un temps de silence et reprit.

"Cependant, si tes parents s’étaient séparés dès ta naissance, et que ta mère se soit mise avec ton oncle, comment aurais-tu réagis ? Serais-tu en colère comme maintenant ? Tes parents, je pense, étaient en bons termes non ? Il ne devait pas y avoir de disputes ou autres, enfin je ne sais pas moi, je ne peux qu’imaginer." dit-elle en posant ses mains sur ses genoux.

"J’espère ne pas dire trop de sottises et ne pas te blesser, je me sentirais mal si c’était le cas…" lança t-elle d’une petite voix.

"En tout cas, ne sois pas si en colère, mais si tu pense qu’elle le mérite, car malheureusement cela ne résout rien. Et je ne sais pas s’il y a quelque chose à faire dans ces cas-là…" ajouta la jeune femme en posant délicatement une main sur l’épaule du jeune garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Sheppard
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans
Année d'étude ou Emploi: Première année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Dim 20 Avr - 13:46

Si les larmes du garçon s'étaient taries, un tourbillon de sentiments contraires s'opposaient en lui. Les paroles de Judicaëlle étaient rassurantes et il aurait voulu se laisser séduire par cette idée, que ses parents s'étaient aimés et avaient été heureux ensemble... Mais rien n'était moins sûr et cela lui faisait mal de l'admettre. Pourtant, les craintes de la jeune femme étaient infondées, ce qu'il s'empressa de lui signifier en tournant vers elle un visage reconnaissant.

"Non, je t'assure que tu ne me blesses pas, au contraire. Ca me fait du bien d'en parler... Tu sais, j'aimerai ne pas être en colère contre maman et mon oncle, car ils sont les personnes auquelles je tiens le plus au monde, depuis toujours ! Pendant longtemps, j'ai trouvé que Sebastian faisait un meilleur père que papa..."

Piteusement, il baissa la tête, jouant avec ses mains. Là était le coeur du problème, également. Sa colère n'était pas seulement tournée contre ses ainés mais aussi contre lui-même, qui avait été aveugle et bien trop naïf, il s'en rendait compte à présent.

"Je m'en veux, si tu savais à quel point... Je pense que si je n'avais pas été là, papa et maman se seraient séparés il y a des années. En fait, si je n'étais pas né, j'aurais épargné des problèmes à tout le monde !"

Il exprimait ces pensées au fur et à mesure qu'elles lui venaient, ammenant un nouveau lot d'angoisses et d'interrogations. Une idée effrayante vint à son esprit, et si ses parents n'avaient jamais voulu de lui ? Et s'il n'avait été qu'un "accident" avec lequel la famille Sheppard avait dû s'arranger ?

Sa gorge se serra à nouveau et il se tourna légèrement vers la Poufsouffle, désireux d'exprimer ce qu'il ressentait.


"Je ne suis pas égoïste au point de vouloir les garder tous les trois près de moi, malheureux... Mais j'ai du mal à ne pas leur en vouloir, alors que je ne devrais pas ! Je veux dire...des tas de couples divorcent, ce n'est pas nouveau. J'étais tellement persuadé que tout allait bien dans ma famille, que rien ne changerait jamais ! J'aurais dû me rendre compte que j'étais le seul à être heureux... Plus j'y repense, plus je me souviens de détails qui auraient dû me mettre sur la voie. J'ai reproché si longtemps à mon père de ne pas être un bon père que je me sens coupable, aujourd'hui, maintenant que je sais pourquoi il était distant et pourquoi nous avons déménagé. Je suis si triste pour lui !"

La présence de Judicaëlle était un réconfort mais en cet instant, le jeune Poufsouffle aurait tout donné pour pouvoir serrer son père très fort dans ses bras. Il avait tellement de choses à lui dire, d'excuses à lui faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaelle Löwenstein
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans, un frère jumeaux nommé Raphael
Année d'étude ou Emploi: 6ème année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Jeu 24 Avr - 16:06

La jeune nordique ne savait pas vraiment si elle avait bien parlé, si ses paroles pouvaient réconforter le jeune Poufsouffle. Mais elle le lui avait dis, qu’elle parlait peut-être sans savoir, sans être à sa place pour ressentir la moindre parcelle de tristesse ou de haine. Elle fût rassurée lorsque Jillian lui dit que ses paroles n’étaient pas blessantes. Judicaelle était heureuse d’entendre que cela faisait du bien au jeune homme de parler de ce qui le blessait, qui lui faisait mal. Puis il baissa la tête, Judicaelle le regarda faire silencieusement.
Entendre les paroles qui sortaient de la bouche du jeune garçon, cela rendait quelque peu triste la jeune femme. Comment pouvait-il dire ces choses-là ? Il ne le devait pas ! On voyait là, les questions existentielles que beaucoup d’autres personnes pouvaient se poser. Judicaelle serra les poings, puis dans un élan, elle prit le bras du jeune homme et l’attira contre elle. Elle passa sa main dans les cheveux du jeune garçon dont la tête reposait contre son buste.


"Ne dis pas ces choses-là Jillian, elles sont complètement fausses ! Tes parents ont choisis de rester ensemble pour toi, et toi seul, leur fils. Crois-tu qu’ils seraient heureux de t’entendre dire toutes ces horreurs ? Je ne pense pas. C’est pour toi qu’ils sont restés ensemble. Si tu n’étais pas né, comment ceux qui t’aiment auraient fais ? Tes parents et ton oncle t’aiment, ne l’oublie pas." dit-elle en le gardant contre elle.

"Et je t’interdis d’avoir ce genre de pensées… et tu n’as pas à t’en vouloir pour tout ceci..." ajouta t-elle avec une petite voix triste.

"C’est normal de leur en vouloir, parce qu’ils t’on caché tout ceci. Mais ne les déteste pas alors qu’eux t’aiment. Le divorce, c’est un fardeau que tout le monde peut être à même de porter. Ce n’est pas de ta faute, ce n’est pas vraiment leur faute non plus. Le Destin vous a joué un bien mauvais tour, comme il le joue également pour d’autres familles…" dit-elle en le relâchant doucement.

Elle n’avait pu retenir ce geste qui pourrait passer pour un geste maternel. L’envie de le prendre dans ses bras pour le consoler avait été trop forte, et elle espérait que Jillian ne lui en veuille pas pour ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Sheppard
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans
Année d'étude ou Emploi: Première année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Mar 29 Avr - 19:29

Avec surprise, Jillian se laissa attirer par Judicaëlle qui le serra contre elle, en une étreinte destinée à le consoler. D'abord un peu gêné, il se détendit rapidemment et laissa sa tête reposer contre le torse de la jeune fille, qui passa une main maternelle entre ses cheveux. Sans mot dire, Jillian écouta ses paroles qui avaient le don de le consoler, car elles énonçaient une vérité qu'il avait besoin d'entendre.

Des larmes coulèrent à nouveau à travers les yeux fermés du jeune garçon, qui les essuya d'un geste de la main lorsque Judicaëlle le relâcha. Il prit le temps de se remettre de ses émotions avant de répondre, d'une petite voix :


"J'espère simplement que ma famille restera unie, malgré cela. Je comprends maintenant pourquoi ils voulaient que je reste à Poudlard aux dernières vacances... Ils me manquent..."

Le petit garçon n'avait jamais été séparé de sa famille plus de quelques jours avant de partir pour Poudlard. Il se plaisait beaucoup ici, mais il était timide et n'était pas du genre à se confier facilement. A cet instant, il en avait vraiment besoin.

"Cela me fait du bien, tout ce que tu me dit... Merci, Judicaëlle. Je crois que j'avais vraiment besoin d'en parler avec quelqu'un..."
Il poussa un petit soupir et fit un petit sourire un peu timide à la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaelle Löwenstein
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans, un frère jumeaux nommé Raphael
Année d'étude ou Emploi: 6ème année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Ven 2 Mai - 1:11

Il ne s’était pas débattu lorsqu’elle l’avait attiré à elle, le prenant dans ses bras pour le réconforter. Peut-être était-ce à cause de l’acte soudain, ou peut-être que cela ne l’avait pas dérangé et qu’il en avait eu besoin sans s’en rendre compte. Tout était possible après tout non ? Elle l’avait sentit se détendre alors qu’elle avait passé sa main dans les cheveux du jeune garçon. En même temps, c’était l’âge du jeune Poufsouffle qui l’avait un peu poussée à agir de la sorte. Un garçon se son âge à elle, peut-être qu’elle n’aurait pas agit de cette manière. Un élan maternel peut-être l’avait-elle conduit à se comporter ainsi avec Jillian ?

Alors qu’elle avait relâché son étreinte, elle le vit essuyer rapidement ses yeux, comme pour cacher les larmes qui avaient coulées. Judicaelle eut un léger sourire en le voyant faire. Il prit ensuite sur lui et sa voix se fit entendre, toute petite.

"Peut-être, en tout cas il faut l’espérer, et je l’espère pour toi Jillian. Ils te manquent, mais tu pourras bientôt les revoir, ne t’inquiètes pas" lui dit-elle doucement.

"Alors j’en suis heureuse, moi qui pensais ne pas trouver les mots qu’il fallait pour te réconforter…" continua t-elle avec un grand sourire.

"Si tu veux, je peux devenir ta confidente, tu peux me parler quand cela ne va pas. Tu te sentiras plus léger ensuite et cela ira mieux. C’est à toi de voir, mais sache que je serai toujours là si tu as besoin "

Son sourire s’élargit en en voyant un petit sur les lèvres du jeune Poufsouffle.

"Pardon de t'avoir prit comme ça dans mes bras" se précipita t-elle de dire "Cela m'a échappé, j'espère ne pas t'avoir trop surpris"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian Sheppard
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 26
Date d'inscription : 31/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 11 ans
Année d'étude ou Emploi: Première année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Jeu 8 Mai - 10:38

Le sourire du garçon s'accentua devant celui de Judicaëlle. Ses paroles étaient douces et réconfortantes, ce dont il avait besoin. Il était content d'avoir maintenant quelqu'un à qui se confier, quelqu'un qui puisse à la fois le comprendre tout en se montrant plus maternel que ses amis de dortoir. Lorsqu'elle s'excusa, il s'empressa de la rassurer :

"Non, ne t'inquiète pas... C'est vrai que j'ai été surpris mais c'était très...enfin, c'était exactement ce qu'il fallait"

Il hésita un instant et ajouta, un peu timide :

"D'ailleurs, je ne sais pas trop si je pourrais t'aider à mon tour mais si jamais toi aussi tu as besoin de te confier... N'hésite pas à venir me voir ! Je ne pourrais peut-être pas t'aider mais je pourrais toujours t'écouter."

Après tout, aussi jeune qu'il était, Jillian était tout à fait capable d'écouter. Si Judicaëlle devait avoir des préoccupations d'adolescente qu'il ne pourrait sans doute pas toujours comprendre, il pouvait quand même être là pour elle et lui donner son avis.

"On a toujours besoin d'un plus petit que soi !" conclut-il avec un sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Judicaelle Löwenstein
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans, un frère jumeaux nommé Raphael
Année d'étude ou Emploi: 6ème année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Plus de larmes...   Mer 14 Mai - 20:04

Finalement, elle était rassurée de voir que son geste n’avait pas dérangé le jeune garçon et que dans un sens, il en avait eu besoin et que cela l’avait même aidé à se calmer. Elle était plutôt satisfaite d’avoir aidé Jillian, lui qui se disait que ce qui se passait chez lui était un peu de sa faute. Ce qui n’était pas du tout le cas aux yeux de la Poufsouffle. Il ne devait pas s’accuser de tout, il n’y était pour rien.

"Ce n’est pas grave si un jour tu ne peux pas m’aider" dit-elle en souriant.

"Le fait d’essayer, comme je l’ais fais pour toi sera déjà beaucoup. Ne t’inquiètes pas, s’il y a quelque chose qui me chagrine et que j’ai besoin d’en parler, je viendrais vers toi. Savoir écouter peut grandement aider, plus que les actions. Cela enlève un poids sur le cœur et la conscience."

Judicaelle se mit à rire quelque peu à la dernière réplique du jeune garçon. Elle trouvait cette interprétation très drôle. Levant le regard vers le ciel, elle se leva.

"Bien, maintenant il faut retourner au hall, les cours ne vont pas tarder, et normalement on n’a pas le droit d’être ici à cette heure-ci il me semble. " dit-elle à Jillian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus de larmes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus de larmes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cries aveugles et les larmes sourdes d'une enfant [Cassie]
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Le Voleur de Larmes
» Quand Coulent les Larmes du Rossignol [Rang C][Pv: Natsume Homura]
» Bien que le temps puisse sécher les larmes de mes yeux, le temps ne t'effacera pas de mon cœur || LIAM ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: