Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jonathan Moon

Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Moon
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 20/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans
Année d'étude ou Emploi: Sixième année
Gallions:
520/100000  (520/100000)
MessageSujet: Jonathan Moon   Ven 29 Fév - 16:39

Carte d'Identité

Nom : Moon
Prénom(s) : Jonathan
Âge : Seize ans
Jour et mois de naissance : 14 Avril
Etat civil : Célibataire
Adresse : Moon Manor, Cardiff, Angleterre

Famille
( cf. fiche de Sally Moon )

Famille : Jonathan est issu d'une très ancienne famille de Sang-Pur, les Moon. Elle a des liens de parentés plus ou moins proches avec énormément de familles Sang-Pur d'Europe, mais peu en Angleterre car cela ne fait que deux générations que sa famille s'y est installée. En effet, les Moon sont originaires de Norvège et seule la branche principale a émigré pour soutenir la cause de Lord Voldemort. Les Malefoy, les Black et les Lestranges ne sont que des compatriotes, ce qui permet aux filles de la famille d'avoir une palette de choix pour son futur mari, car ses parents sont très axés sur la tradition.
S'il y a un paradoxe dans la famille Moon, c'est bien ceci: dans un monde où après la chute de Voldemort tous se tournent vers un mélange des sangs, les Moons font exactement l'inverse: ils espèrent un retour à l'aristocratie Sang Pur et sont en relation étroite avec des familles européennes du même avis qu'eux.

Père : Arthur Moon travaille au Ministère, plus précisément au département des Mystères. Le fait d'avoir cet emploi et d'être issue de la fameuse famille Moon le rend imbu de lui-même ainsi que de sa famille. Il a des cheveux noirs coupés très courts et un regard bleu froid comme la glace. La quarantaine déjà bien entamée ne l'empêche pas d'avoir une carrure imposante. Il est grand et se tient toujours droit. Arthur exige toujours le meilleur de ses enfants et de sa femme. C'est un homme strict et froid qui néglige ses filles et son fils aîné.

Mère : Marina Moon est née Prewett. C'est la cousine au quatrième degré de Ron Weasley. Quelle honte d'avoir un lien avec la famille Weasley, aussi éloigné soit-il! Aussi Marina cache-t-elle soigneusement cette parenté. Hélas pour elle, sa fille est au courant. Quoiqu'il en soit, Marina est une femme de 38 ans, et on pourrait la définir en deux mots: cruche effacée. Marina admire son mari et l'approuve dans tout ce qu'il fait (même le fait qu'il la mette enceinte à répétition). Un seul sujet de dissension entre eux: leurs enfants. Il a été décidé que ce serait Arthur qui choisirait les noms de leurs fils et Marina ceux de leurs filles, et cette dernière à décidé qu'ils devraient tous finir par -y. Quoiqu'il en soit, sur ce point, Arthur et Marina sont des opposés: papa glace et maman poule. Mrs Moon est une femme de taille moyenne enrobée, le corps déformé par les grossesses, et est surtout... rousse. Très rousse. Tellement rousse qu'elle en devient blonde à l'intérieur. Elle n'a aucune initiative sauf lorsque cela concerne ses enfants chéris, et encore.

Frères et sœurs : "Marina à commencé à avoir des enfants très jeune! L'année de ses 17 ans naissait son premier enfant, Hilary. Hilary a donc aujourd'hui 22 ans, est mariée à un noble sang-pur tout à fait fréquentable répondant au nom de Marius Rockwood. La grande soeur de Jonathan est aussi enveloppée que sa mère, attend son troisième enfant et exerce le doux métier de femme au foyer.

Indrany, 20 ans, jeune femme énergique et maigre, aussi rousse que sa mère, finit ses études pour devenir médicomage. Elle n'est toujours pas mariée, à fait ses études à Serdaigle, à son grand désarroi ainsi que celui de ses parents. Cela dit, elle a toujours la fierté due à son rang et regarde les Sang-de-Bourbe de haut. De plus elle fréquente un Sang-Pur très renommé. Elle est donc en bon termes, malgré quelques anicroches, avec ses géniteurs, mais ceux-ci ont finalement accepté le fait qu'elle ne soit pas faite pour rester sagement à faire des enfants à la maison.

Katy et Holly Moon, 18 ans toutes les deux, jumelles. Encore des filles, au désespoir de leurs parents. Ces grandes brunes arrogantes et sûres d'elles, soudées comme les doigts de la main, font de parfaites Serpentard. Hélas pour Poudlard, ce qu'elles aiment, c'est descendre les autres! Elles ont fini leur scolarité, heureusement pour Jonathan qui se porte mieux sans leur aimable compagnie. Holly a déjà un fiancé et une belle maison en Écosse, tandis que Katy est encore au Manoir Moon a aider sa mère et à flirter avec n'importe qui lors des diverses réceptions auxquelles elle assiste.

Arthur Moon ne souhaitait plus d'enfant après avoir eut Jonathan. Il avait enfin son héritier. Hélas pour lui, il aimait tellement sa femme la nuit qu'il eut encore quatre enfants. Heureusement pour la famille qu'elle dispose de beaucoup de moyens. Arthur se félicita d'avoir d'autres fils lorsque Jonathan fut envoyé à Gryffondor.

Sally vint au monde deux ans après Jonathan. Jeune fille au caractère bien trempé, elle est sa soeur préférée. Elle est actuellement en quatrième année à Serpentard.

Lucas arriva un an après Sally. On le confondrait presque avec un Malefoy, de par les yeux. Heureusement qu'il est roux. C'est un garçon affable et très gentil en apparence, quoiqu’un peu trop Serpentard aux yeux de Jonathan.

Marina Moon eut un grand problème lorsqu'elle mis encore une fille au monde. Elle avait déjà utilisé beaucoup de prénoms en -y! Aussi se mit elle à transformer l'orthographe: sa fille blonde des blés se nomme Sophy, elle a 10 ans et est un vraie peste.

Le dernier - enfin - enfant des Moon est un garçon: Emile. Il est joufflu pour le moment mais ressemblera, selon les dires de la famille, énormément à son père. Ce petit bout de chou n'a que 4 ans et est ce qu'on appelle "un accident". Heureusement pour Holly, son âge commence à se faire sentir et il n'y a plus aucun risque qu'Emile ait un cadet.

Autres membres de la famille : Les Moon ont beaucoup de cousins dans tous les coins de la planète et les nommer prendrait trop de temps. Surtout qu'ils ne les voient pas souvent. Toutefois, on peut citer qu'ils ont des cousins germains en Norvège, leur pays d'origine.

Ethnologie

Description physique : Garçon de corpulence moyenne aux traits lisses et ordinaires, Jonathan ne sort pas du lot par un physique hors du commun. Pourtant, s’il aime se dire qu’il doit son petit succès auprès des filles à son caractère sociable, force lui est de constater que ses beaux yeux n’y sont pas pour rien. En effet, Jonathan a en commun avec sa sœur Sally une paire de yeux bleus qui, loin d’être froids comme ceux de leurs parents, sont vifs et expressifs. Ainsi, le regard de John’ est pour beaucoup dans ses conquêtes féminines. Son visage encadré de mèches brunes peut ainsi se révéler séduisant lorsqu’il daigne afficher un sourire charmeur. La plupart du temps, cependant, ses lèvres fines sont étirées en un sourire tranquille, accompagnant une attitude nonchalante. Jonathan n’est pas de ceux qui ne tiennent pas en place. Il peut en effet passer sans problème des heures sans bouger, qualité fort pratique en cours d’histoire. Ainsi, les séances de Quidditch suffisent à défouler ses trop pleins d’énergie, durant lesquels il arbore fièrement les couleurs de sa maison. Jonathan porte des vêtements sombres tout en aimant afficher ses couleurs, que ce soit par un blason ou une écharpe rouge et or. Il aime les vêtements moldus, plus pratiques selon lui, et allie confort et élégance. Pas d’extravagances cependant ; John’ a des goûts simples et ne passe pas des heures devant sa glace chaque matin. De toute manière, il aime trop dormir pour cela... Il est en effet un gros dormeur, le manque de sommeil s’inscrivant malheureusement sur son visage en lui donnant un air maladif peu seyant. Jonathan a une cicatrice sous le genou gauche, souvenir affectueux d’un cogneur particulièrement virulent.


Description morale et caractère : Comment la décision d’un simple chapeau peut-t-elle influencer le caractère de quelqu’un ? C’est pourtant le cas de Jonathan dont la répartition à Gryffondor détermina une rupture avec les idées de sa famille. Si les parents Moon semblaient ne jamais avoir entendu parler de la chute de Vous-Savez-Qui et avaient des idéaux dignes de mangemorts, le petit Jonathan décida vite que tous les sorciers étaient égaux quelles que soient leurs origines. Ainsi, la principale caractéristique de Jonathan est son ouverture d’esprit et sa tolérance. Jamais il ne jugera quelqu’un sans lui avoir laissé une chance, ce qui fait de lui un parfait confident. Oreille ouverte et attentive, Jonathan sent quand les gens ont besoin de parler ce qui a souvent fait de lui l’épaule sur laquelle on pleure.

En revanche, s’il sait trouver les mots propres à consoler quelqu’un, il n’est pas très bon médiateur en cas de conflit. En effet, Jonathan aime se faire sa propre opinion et se révèle un défenseur ou accusateur très virulent. Ceux qui l’ont énervé sauront le confirmer, Jonathan n’hésite pas à frapper là où cela fait mal. Ainsi, lorsqu’une personne franchit la limite et met Jonathan hors de lui, il est très difficile pour elle de regagner son respect. D’un caractère entier, il est capable d’aimer comme de haïr quelqu’un de manière inconditionnelle. Intuitif, il saura laisser sa raison de côté pour « foncer dans le tas » et n’hésitera pas à se placer en justicier pour voler au secours des victimes d’injustices.

Il aborde chaque jour avec le sourire et prend la vie comme elle vient, voyant le verre plutôt à moitié plein qu’à moitié vide. Au quotidien, il est facile à vivre et ouvert, plaisantant volontiers avec tout le monde. Son sens de l’humour est sa principale arme, un peu cynique parfois mais rarement méchant, il aime par-dessus tout taquiner sa petite sœur Sally qu’il s’est juré de protéger. Sa faiblesse est là, sa famille, et les gens qu’il aime comme ceux qui le détestent sont capables de le blesser profondément.

S’il est sûr de lui et d’un naturel confiant, il n’a pas d’idée précise de ce qu’il veut faire plus tard. Ses notes en cours sont acceptables avec peut-être un petit plus en métamorphose, et il se verrait bien embrasser une carrière où l’action serait au rendez-vous. Loin des problèmes de la politique ou de l’économie, Jonathan n’a pas d’ambition particulière si ce n’est de vivre une vie heureuse, avec suffisamment de rebondissements pour chasser l’ennui et suffisamment d’argent pour chasser sa famille... Fonder sa propre famille, il a encore le temps d’y penser, pour l’instant Jonathan ne connaît pas le grand amour. Sa fidélité est donc entièrement dédiée à ses amis, « A la vie, à la mort... »

Particularité : Il a l’habitude de chantonner les airs divers et variés qui lui passent par la tête. Son amour du chocolat est sans limite.


Scolarité & Informations Pratiques
Ecole : Sixième année
Baguette : 31 cm, érable, nerf de cœur de dragon,
Maison préférée : Gryffondor
Animal de compagnie : Une chatte noire répondant au nom de Coca.
Relations particulières : Jonathan s’entend bien avec les élèves de son dortoir et de son équipe de Quidditch, ainsi qu’avec sa petite sœur Sally. Son meilleur ami est à Poufsouffle et s’appelle Jasper Collins.

Hors Jeu
Vous, derrière votre PC :
Je suis Meredith, Jillian et Mayko.


Dernière édition par Jonathan Moon le Dim 9 Mar - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonathan Moon
Gryffondor
Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 27
Date d'inscription : 20/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans
Année d'étude ou Emploi: Sixième année
Gallions:
520/100000  (520/100000)
MessageSujet: Re: Jonathan Moon   Ven 29 Fév - 16:40

Passé
Votre histoire :

Jonathan ouvrit les yeux pour la première fois à trois heures du matin au beau milieu du mois d’avril alors qu’on l’attendait pour la fin mai. Le bébé était si peu pressé de venir au monde que cela inquiéta grandement Arthur Moon. Le père de famille craignait en effet de voir partir sa seule chance de voir naître un héritier mâle. A son grand soulagement, celui-ci finit par arriver, tout sourire. Ses grands yeux bleus eurent tôt fait d’attendrir le rude homme qui se prit d’affection pour lui, plaçant tous ses espoirs sur Jonathan. Ainsi, il fut longtemps le préféré de la fratrie, au mépris de ses quatre grandes sœurs et des petits nouveaux qui arrivaient après.

La concurrence était rude au Manoir Moon. Hilary, tout comme sa mère, chouchoutait Johnatan plus que tous les autres enfants. Indrany, lui accordait toujours autant d’attention qu’à une vieille chaussette défraîchie. Les jumelles, en revanche, lui en firent voir de toutes les couleurs. Katy et Holly, petites pestes avides de la reconnaissance de leur père, prirent en effet leur jeune frère en grippe. Comme l’éducation des enfants se faisait à la maison, Jonathan n’eut d’autre choix pour ne pas se renfermer sur lui-même que de se tourner vers sa petite sœur Sally, arrivée deux ans après lui. Jonathan et Sally s’entendaient à merveille et se serrèrent les coudes face à la tyrannie des jumelles. Après une enfance un peu étouffante dans une fratrie où la tranquillité n’était pas de mise, Jonathan reçut sa lettre pour Poudlard.

Poudlard, ou le commencement de la fin. Le Choixpeau avait à peine effleuré sa tête que le nom tant redouté avait résonné dans toute la Grande Salle, figeant ses entrailles. Cette nuit là, Jonathan ne put fermer l’œil de la nuit. C’était sans précédent dans sa famille, Jonathan n'avait pas été envoyé à Serpentard… Ce n’est qu’une maison, me direz-vous. Oui, mais voilà, le petit garçon avait entendu toute son enfance cette vérité absolue qui était que seuls les Traîtres à leur sang allaient ailleurs qu'à Serpentard. Maison méprisable et méprisée par les gens biens, convenables. Jonathan ne savait pas encore que sa famille était une des dernières à penser ainsi, que ces idées étaient dénoncées par l’ensemble de la communauté magique. Si la première année de Jonathan fut très dure à vivre pour lui, entre les beuglantes parentales et les mesquineries de ses sœurs à Serpentard, il entendit aussi parler pour la première fois de personnes comme Dumbledore ou Harry Potter, de l’Ordre du Phénix, de Vous-Savez-Qui. Il se fit des amis dans son dortoir et dans les autres maisons et comprit très vite que ses parents faisaient fausse route.

Ses vacances d’été resta comme la période la plus triste de toute sa vie. Ses parents le méprisaient avec tellement de conviction qu’ils parvinrent presque à le convaincre qu’il avait fait quelque chose de mal. Pendant deux mois, il resta enfermé dans sa chambre, supportant les humiliations de son mieux en public mais versant de nombreuses larmes en secret. Il ne comprit pas vraiment ce que ses parents lui reprochaient jusqu’à ce qu’il reçoive une lettre de Jasper, son meilleur ami qui était à Serdaigle et qu’il avait rencontré dans le Poudlard Express l’année précédente. Jasper était né-moldu, et Arthur refusa tout net de laisser entrer le hibou d’un « sang-de-bourbe » entrer dans sa si noble maison. Finalement, Jonathan apprit à se fermer aux critiques parentales. Une seule chose le blessait à présent, c’était cette peur qu’il voyait désormais dans les yeux de sa petite sœur.

Sa deuxième année se déroula plus calmement. Jonathan prenait ses marques à Poudlard, entra dans l’équipe de Quidditch de sa maison comme poursuiveur, consolida ses amitiés avec ses camarades. Après deux autres mois de vacances tout aussi désastreux, Sally fit également partie du voyage pour Poudlard. Dans le train, décidé à chasser toutes ces bêtises de l’esprit de sa sœur, Jonathan alla dans le compartiment de la jeune fille. Il lui dit qu’elle serait toujours sa petite sœur préférée, que son père se trompait, que non, il ne lui en voudrait pas si elle allait à Serpentard…

Serpentard, qui l’accueillit justement le soir même. Cette répartition fut à la fois une déception et un soulagement pour le jeune garçon. Déception, car il aurait aimé que Sally soit dans sa maison mais soulagement car il pensait qu’être à Serpentard lui épargnerait des ennuis… Hélas, il se trompait. Quelques imbéciles se moquèrent de la petite Moon lorsqu’elle allait parler avec son grand frère traître à son sang. Jonathan fit de son mieux pour que ses moqueries cessent et que Sally puisse avoir une première année plus tranquille que la sienne, sans grand succès. Ainsi, au lieu de passer outre et de se forger une carapace comme Jonathan l’avait fait, Sally réagit d’une façon peu surprenante étant donné son caractère explosif. Elle inonda le château de produits de Farces et Attrapes ce qui lui apporta plusieurs heures de retenue dans ses débuts. Jonathan n’essaya pas de l’en dissuader car il comprenait le besoin de vengeance de sa sœur. Lui-même n’avait-il pas judicieusement placé une bombabouse dans le bureau de son père le matin même de son départ pour Poudlard ?

Ainsi, cette année fut chaotique pour les deux jeunes gens et le retour à la maison pour les grandes vacances s’annonça d’autant plus difficile. Une fois de plus, Jonathan le passa enfermé dans sa chambre où il passa de nombreuses heures à revoir ses cours en écoutant de la musique, sortant de temps en temps aux alentours du Manoir pour se balader. Une fois, ses pas l’amenèrent si loin que la tentation de ne pas revenir fut forte. Mais il n’avait que treize ans et n’avait pas le droit d’utiliser sa baguette en dehors du château… Il revint donc à une heure tardive, une petite chose ronronnante dans les bras.
-Où étais-tu ? Qu’est-ce que c’est que ça ?! s’était exclamé sa mère lorsque la chose avait pointé sa tête hors des bras de Jonathan, ouvrant deux yeux verts.
Un coup d’œil autour de lui apprit au jeune garçon que seuls ses parents étaient encore debout.
-C’est mon chat. Elle s’appelle Coca !
Nulle provocation dans le ton de Jonathan mais peut-être du défi dans la façon qu’il avait de redresser le menton. Son père intervint alors de son habituelle voix autoritaire.
-Qu’est-ce que ça veut dire, cela, Coca ? Et qui t’as autorisé à avoir un chat ?
-Le Coca, c’est une boisson moldue. On peut amener son chat à Poudlard, et…
Jonathan s’interrompit, hésitant à poursuivre sa phrase. Sa mère était devenue très pâle dès la mention de « moldu » et son père s’était redressé de toute sa longueur, menaçant.
-Et ? Poursuis donc, mon garçon. Va jusqu’au fond de ta pensée, je croyais que le courage était une qualité essentielle dans ta maison !
Sans relever le mépris avec lequel son père avait dit le dernier mot, Jonathan termina :
-…et il me faut bien un ami dans cette maison…
A cet instant, il se félicita que Sally ne soit pas là pour l’entendre. Il ne voulait pas la mêler à tout ça. Alors que ses parents se taisaient, sans doute trop abasourdis et indignés, il leva la main et ses parents purent apercevoir une bouteille emplie d’un liquide sombre. Plus d’hésitation, il jouait là sa dernière carte. D’une voix où était chassée toute rancœur, il expliqua :
-Je vous en ai apporté, du Coca. Pour que vous gouttiez, c’est très bon.
Son père s’avança vers lui si vite qu’il ferma les yeux. La bouteille s’éclata contre le mur en un millier de petits morceaux de verre alors que le liquide pétillant coulait au sol. Courageusement, Jonathan écouta les longues vociférations de son père et les gémissements de sa mère, puis monta se coucher, son chat Coca fermement installé dans ses bras. Son ultime tentative de réconciliation avait échoué, sans grande surprise. Ce soir là, Jonathan eut les yeux vides de toute larme, il n’éprouvait plus que du mépris pour ces parents. Il se promit que le soir même de ses dix-sept ans, lorsqu’il serait déclaré majeur et responsable de ses actes devant la loi, il viendrait prendre ses dernières affaires au Manoir Moon et quitterait définitivement sa famille. Depuis, Jonathan ne vit plus que dans l’attente de ce jour.

Sa quatrième année apporta son lot de péripéties familiales au jeune homme qui affichait pourtant une superbe indifférence à l’égard des Moon, hormis envers Sally. Celle-ci reçut en effet en début d’année une beuglante en bonne et due forme de la part des parents, lui reprochant entre autres ses bonnes relations avec Jonathan. Ce dernier, indigné, fit des pieds et des mains pour que la Serpentard soit libérée des pensées archaïques familiales et fréquente des personnes qui en valent le coup. Il lui présenta son ami Fabian avec qui elle s’entendit bien et qui finit par lui avouer qu’il n’était pas Sang-pur. Sally en voulut longtemps à Jonathan et Fabian mais finit par revoir son jugement. La jeune fille est désormais libre de parler avec qui elle l’entend mais elle l’a payé au prix fort. Désormais, Arthur ne lui accorde aussi peu d’attention qu’à Jonathan, lequel s’est habitué à éviter sa famille lors des vacances.

John poursuit tranquillement ses études à Poudlard, ses résultats aux buses étant suffisants pour lui permettre de continuer les matières qu’il aime. Sa seule option est l’étude des moldus, peut-être une façon de plus de s’émanciper des fausses idées de sa famille. Il a eu plusieurs petites amies mais n’a encore jamais connu le grand amour. Il joue au Quidditch dans l’équipe de Gryffondor au poste de batteur qui s’est libéré et attend avec impatience sa majorité à la fin de l’année, où il quittera définitivement le manoir Moon.


Dernière édition par Jonathan Moon le Dim 9 Mar - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prismarella Wegging
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 1137
Age : 34
Date d'inscription : 31/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 39 ans - Célibataire
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Runes
Gallions:
2500/100000  (2500/100000)
MessageSujet: Re: Jonathan Moon   Sam 1 Mar - 23:56

Nous allons étudier ta fiche =)


~ 22 ans ne vous auront pas amochés ~
Enfin, presque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arestim.heavenforum.com/
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Jonathan Moon   Lun 10 Mar - 20:34

Voila un Gryffondor,
ou je ne m'y connais pas !
Et faites-moi confiance
sur ce coup-là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonathan Moon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonathan Moon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: