Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gourmandise quand tu nous tien....[Aether]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gourmandise quand tu nous tien....[Aether]   Dim 30 Mar - 21:09

"Il n'est point de raison pour Peeves, plus sa blague est bête, plus il aime."

dit laconiquement Aether. Il est vrai qu'on ne pouvait écrire une thèse logique sur le comportement de l'esprit frappeur, il était une source d'ennuis intarissables et sans tracé formel. Mais la discussion tournait davantage autour du bal et des tenus, et le jeune homme souligna le soin que Judicaelle prenait à se renseigner, même si elle y mettait beaucoup d'ironie, elle aurait très bien pu lui tourner le dos et filer avec un "ciao !" lointain.

"Très bien, je passerai les voir pour te dire cela."

dit-il avec une voix douce et rayonnante : Judicaelle restait toujours aussi mordante. Mais il ne rentra pas dans son jeu pour ne pas la faire passer de l'ironie à l'attaque frontale, le bal était pour bientôt et une gifle sur son auguste figure briserait tous ses projets. Il ne saurait se montrer avec un visage difforme.

Et décidemment, elle lisait dans ses pensées, il ne laissa rien paraître mais à l'intérieur il lâcha un Thôô ! à la Homer Simpson. Précisons que cette comparaison est le fait de la narratrice : Aether n'a jamais vu ce dessin animé de... moldus ! Yeuk ! Doigté et diplomatie seraient les maîtres mots, les pointes cyniques de Judicaelle étaient des perches tendues pour qu'il se fasse battre, et sa lucidité pouvait faire peur : notamment lorsqu'elle parla d'anonymat. Cela lui sut presque mal parce qu'il avait l'impression que lui, le sang pur si pur, passait pour un goujat opportuniste et sans scrupule.
Oui, il était ainsi, mais il ne fallait pas le dire, voyons ! Il devait rattraper la sauce avant qu'elle ne colle à la poele...


"Ha, mais si tu as le moindre problème, c'est à moi qu'elles auront affaire, je n'aime pas mettre mes concitoyens dans l'embarras, c'est contraire à l'éthique d'un bel homme !"

* Scrogneugneu ! Et j'en suis, pardis ! *

Et puis anonymat, anonymat, seul les chiens enterraient leurs os après usage... Drôle d'expression au fait... Suspect

"Ho, je suis plutôt content d'être à Serpentard, je n'aurais rien eu de particulier là-bas. " ajouta-t-il d'un air guilleret.

C'est là qu'ensuite elle s'était rapprochée pour lui lancer un petit regard le perçant à jour. Il pinça ses lèvres une seconde, l'air de dire : "Hoooo, mais heeeu !" Quel dommage n'empêche... On ne pouvait pas avoir le bras de la crémière pour une soirée et... le reste quoi ! Enfin... Elle commençait à s'éloigner, et il acquiesça à ses paroles :


"Je te donnerai mon avis."

Il était temps de rentrer à Poudlard pour que lui-même se prépare à choisir sa tenue parmi toutes celles qu'il possédait, et ce ne serait pas une mince affaire pour un jeune homme aussi délicat.
Revenir en haut Aller en bas
Judicaelle Löwenstein
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 16 ans, un frère jumeaux nommé Raphael
Année d'étude ou Emploi: 6ème année
Gallions:
500/100000  (500/100000)
MessageSujet: Re: Gourmandise quand tu nous tien....[Aether]   Lun 31 Mar - 3:20

"Alors ça promet avec lui…" dit-elle sur un ton dépité.

Au fur et à mesure qu’ils parlaient de la soirée, Judicaelle à force d’insinuations ô combien cyniques, arrivait petit à petit à obtenir quelques informations, histoire de pouvoir cerner quelque peu le jeune homme en vue de cette soirée. Cela lui donnait une petite idée sur la marche à suivre pour le bal. La jeune femme esquissa un sourire lorsqu’il répondit qu’il viendrait jeter un œil sur ses tenues et donner son avis. Elle ne savait pas si elle visait juste lorsqu’elle émettait des suppositions et autres hypothèses sur la façon de penser du jeune homme, mais elle guettait tout de même le moindre changement d’expression. Cependant il lui arrivait peut-être de se tromper, mais de là à ce qu’il s’en défende ou acquiesce…

"Oui, je vois… pour ton image de gentleman je suppose ?..." lâcha t-elle en continuant de marcher, mais lentement cependant.

"Tu n’étais peut-être pas assez couard, rusé et sournois pour y entrer…" lâcha t-elle l’air de rien.

La jeune femme perçut le mouvement de pincement de lèvres du Serdaigle, ce qui eut le don de la faire sourire. Cela l’amusait d’agir de la sorte avec lui. La nordique stoppa sa marche, se retourna et posa son regard sur le jeune homme.

"Passes devant" lui dit-elle gentiment, avec un sourire.

"Je te suis" ajouta t-elle en se rapprochant de lui et en marchant à ses côtés.

[Fin du topic et c’est à toi d’ouvrir le prochain héhéhé What a Face ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gourmandise quand tu nous tien....[Aether]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [RP ouvert] Insomnie quand tu nous tiens!
» 07. Jalousie, quand tu nous tiens...
» Tristesse, quand tu nous guettes [Deino Silcen] [Fini]
» Quand aurons- nous de vrais dirigeants a la tete du pays?
» Guitare, quand tu nous tiens ! {PV Evan}[Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: