Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un remède contre les songes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un remède contre les songes ?   Mer 20 Fév - 18:13

Le réveil avait été pour le moins difficile ce lundi matin, encore une fois, désagréable.
Comme la veille, l'avant-veille et toute la semaine précédente, il s'était éveillé au sein de draps trempés de sueur, son corps totalement enchevêtrés parmi les linges humides. Ces camarades, déjà levés, l'avaient salué avec embarras pour les plus sympathiques, les autres lui avaient adréssé des regards noirs. Il balbutia un "salut" tremblant de confusion avant de s'extirper de sa prison, se dirigeant avec hâte vers la douche...
Thomas, son plus proche camarade de chambrée, lui avait révélé la veille lors d'une promenade dans le parc qu'il bougeait énormément dans son sommeil et balbutiait d'incompréhensibles paroles, qu'il lui arrivait de crier, de sangloter même. Ces aveux avaient fait rougir le timide anglais jusqu'aux oreilles, faisant de son quotidien un véritable malaise. La nuit il n'osait s'endormir, presque mortifié par l'angoisse de ses cauchemards et la peur du regard des autres garçons.

Le cours de botanique se passerait bien de ces médiocres talents aujourd'hui. Il s'attarda plus que de coutume sous le jet d'eau tiède, son esprit étant encore peuplé des spectres qui le hantaient la nuit. Ce matin, il n'avait guère d'appétit, épuisé comme il était il devinait déjà toute la peine qu'il aurait à supporter la terrible cacophonie de la Grande Salle, sans compter la gêne que lui octroyait ses exploits nocturnes. Il décida donc de rejoindre directement l'infirmerie. S'étant habillé à la va-vite, sa tenue plus que jamais négligée et débraillée ne faisait qu'aggraver sa mine détestable.

N'ayant jamais rencontré l'infirmière, il eut un bref moment d'hésitation avant de frapper timidement à la porte. Il avait saisi la poignée avec une grande douceur, aussi lorsqu'il referma la porte derrière lui, avec tout autant de soins, son arrivée était-elle passée presque inaperçue. Il se tint quelques instants au sein de la blanche salle, laissant ses yeux se promener sur le neigeux paysage que lui offraient les lieux.

D'une taille légère et peu élancée Peter était un petit garçon fluet, voire malingre. Il n'avait en effet rien d'un sportif et sa musculature, n'ayons pas peur des mots, était tout à fait insoupçonnable sous son ample chemise blanche et bouffante. Ce matin, il paraissait vraiment négligé, comme sorti d'une tempête ou d'une bagarre, quoi qu'il se dégageât de son apparence débraillée, en dépit de toute logique, une certaine élégance. Sa chemise, dont le col était ouvert, n'était pas rentrée dans son pantalon et le noeud de sa cravate était dénoué avec désinvolture (savait-il seulement le faire...). Châtain clair, il n'avait pas coiffé ses courts cheveux les ayant laissé figés en une bataille désordonnée, à moins qu'il ne les eût justement coiffés ainsi... Ses yeux marrons tirant sur le vert éclairaient son fin visage aux rares et discrètes tâches de rousseur d'un regard rêveur et attendrissant, ce qui masquait à un oeil peu attentif ses larges cernes. Son doux sourire, timide et innocent était celui du paisible rêveur, il ne cachait pas, néanmoins, combien les traits de son visage étaient tirés.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Ven 22 Fév - 14:02

Un quartier de pomme à la main, Meredith marchait dans les couloirs en fredonnant une petite chanson. C'était une matinée comme les autres et l'infirmière s'était réveillée avec une bonne humeur tranquille. La porte de l'infirmerie était fermée et Meredith prit le temps de l'ouvrir en grand, comme à son habitude. C'était une façon pour elle de rappeler aux élèves parfois récalcitrants qu'ils étaient les bienvenus ici... Tiens ! Quand on parle du loup-garou...

Un petit garçon se tenait là, observant les lieux. Meredith enfourna son dernier morceau de pomme avec peu d'élégance et se dirigea vers le garçon, qu'elle ne se rappelait pas avoir déjà vu. Il était trop menu pour que le doute soit permis, il s'agissait là d'un première année, de Serdaigle si l'on en croyait son blason. Affichant un sourire accueillant sur ses lèvres fines, la jeune femme se présenta à lui.


"Bonjour, je suis Meredith Teylor, l'infirmière. Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?"

Elle le détailla du regard, essayant de se souvenir de son nom. La Répartition était lointaine et ce petit gars débraillé ne lui évoquait rien. Cependant, il suffisait de voir ses cheveux chatains désordonnés, ses traits tirés et les cernes qui soulignaient des yeux rêveurs pour comprendre qu'il n'était pas au mieux de sa forme.


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Ven 22 Fév - 16:06

Noyé dans cet océan de blanc Peter avait comme crevé sa bulle pour s'abriter dans une autre, plus large, légèrement ouatée et immaculée. Le temps semblait s'être suspendu, l'abandonnant à sa solitaire quiétude, l'immergeant totalement dans la mer sans flots de son être. Sans flots ? Non, l'onde lisse et limpide ne faisait que masquer la tempête qui l'avait agi toutes ces nuits, en profondeur le trouble demeurait, latent.
Le corbeau croissa, crevant de son bec d'obsidienne la bulle fragile du jeune anglais. Il était précisemment cette tâche sombre qu'il combattait en vain et fuyait, cette dissonnance qui malmenait sa mélodieuse vie, l'ombre qui hantait ses nuits.

Immobile, il surveillait l'oiseau de mauvais augure d'un oeil inquiet, formulant la muette prière de voir apparaître l'infirmière quand la porte s'ouvrit.
*Sauvé...*soupira Peter en son for intérieur, l'air de la pièce lui paraissant soudainement plus frais.
La jeune femme lui fit bonne impression et pour cause, elle n'avait strictement rien à voir avec les vieilles infirmières auxquelles il avait eu affaire lors de ces rares visites à l'hôpital. Elle était jeune et plutôt jolie, ses yeux noirs légèrement cernés de crayon riant de bonne humeur. Sa peau particulièrement blanche contrastait avec sa chevelure corbeau, retenue par une queue de cheval dont quelques mèches follâtres s'échappaient, ainsi qu'avec ses fines lèvres de rouge soulignées. Elle ressemblait un peu à une statue de porcelaine, ou à une de ces femmes des temps passés qui cultivait leur teint de neige, critère de beauté, en se préservant du soleil.


"Bonjour, je suis Meredith Teylor, l'infirmière. Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?"

Peter sortit les mains de ses poches pour les cacher aussitôt derrière son dos, regardant l'infirmière sans vraiment la regarder, il répondit de sa voix fluette.

"Bonjour madame Teylor, je m'appelle Peter."

Il hésita un instant, baissant la tête pour contempler quelques secondes ces chaussures mal lacées, avant de poursuivre avec honte et timidité.

"Je ne veux plus dormir..."

L'aveu semblait hautement sincère, ce qui ne le rendait que plus déroutant. Le petit sorcier n'osait relever la tête, de peur d'y voir le moindre sourire amusé ou moqueur sur les lèvres de son aînée.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Ven 22 Fév - 18:28

Du coin de l'oeil, Meredith nota la nervosité apparente du jeune garçon, baissant la tête, ne sachant que faire de ses mains. Peter, puisque tel était son nom, sembla hésiter avant d'avouer d'une petite voix qu'il ne voulait plus dormir. Les fins sourcils de Meredith battirent des records de hauteur, signes de sa surprise. Peut-être avait-elle mal entendu, peut-être que Peter ne pouvait pas dormir ?
Mais non, elle était presque certaine de ce qu'elle avait entendu. D'un geste autoritaire de la main, elle fit taire son corbeau qui semblait décidément bien bavard. Le sombre volatile, vexé, s'envola de son perchoir et s'engouffra par la porte ouverte, allant hanter ailleurs. Puis, toujours un peu déconcertée, elle désigna une chaise à son visiteur en s'installant.
"Alors, Peter" commença-t-elle d'une voix qu'elle voulut rassurante "assieds-toi et expliques-moi pourquoi tu ne veux pas dormir."
Bien que déconcertée, Meredith attendit patiemment que le garçon s'installe et se décide. Il lui paraissait timide, un peu honteux même, mais l'infirmière savait d'expérience que le simple fait de venir parler à un adulte de ses problèmes pouvait être un gros effort pour les plus jeunes. C'est pourquoi elle s'armait chaque matin d'une bonne dose de patience et de compréhension.


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Ven 22 Fév - 20:18

Peter se dirigea avec nonchalance vers le fauteuil que lui désignait la jeune femme, puis une fois celle-ci installée, s'assit à son tour. Il avait posé ses fesses sur l'extrémité de l'assise, ne profitant ni du dossier ni des accoudoirs, autrement dit d'aucun confort; de même, ses bras croisés et ses jambes serrées témoignaient de son malaise intérieur, lequel se traduisait dans sa posture.
L'enfant n'était pas seulement timide mais timoré, la crainte de mal faire, de décevoir ou de prêter à rire se lisait dans ses yeux émeraudes. L'envol du corbeau le décrispa un peu cependant, de même que le sourire patient de Meredith.

Il leva les yeux sur l'infirmière, prenant soin de ne pas croiser son regard trop longuement. Elle ne semblait pas inquiète... l'avait-elle pris au sérieux ? Allait-elle l'expédier en cours avec quelques réprimandes ? Ou lui prêterait-elle une oreille attentive ?
Le silence devenu pesant rappela au jeune anglais qu'elle lui avait posé une question.


*Pourquoi est-ce que je ne veux pas dormir ?*

Comment avouer l'enfer de ses nuits, cette lutte terrible qui lui arrachait des délires verbaux, des cris et des larmes. Le sommeil était devenu un monstre, chaque soir, un combat, si bien qu'il en était venu à craindre l'heure du coucher. Il appréhendait la venue de Morphée avec angoisse, de même qu'il redoutait son réveil. Chaque matin avait pris, depuis quelques jours, un tour infernal. Excédés par ses folies nocturnes ses camarades de chambrée lui avaient adressé quelques muets reproches, il devinait leur énervement et savait que la situation finirait par s'envenimer. De surcroît, se réveiller prisonnier au sein de draps humides était insupportable...

Il balbutia alors, sans grande conviction:


"C'est à cause de mes rêves madame."

Conscient de la médiocrité de sa réponse, il hésitait pourtant à poursuivre. Son regard se porta sur la porte béante de l'infirmerie, il fit malgrè lui une grimace avant d'ajouter, à voix basse.

"Thomas m'a dit que je parle la nuit, que je crie aussi... Une fois, il m'a entendu pleurer. Les autres en ont marre, je ne veux pas me fâcher avec eux."

L'infirmière put alors mesurer l'importance que pouvait prendre la camaraderie pour les plus jeunes, la chambrée devenant en quelque sorte une seconde famille. Pour Peter, il était davantage important de préserver les liens d'amitié qu'il avait tissé que de retrouver le sommeil. Son sacrifice, plutôt naïf, était néanmoins sincère et précisait un peu plus à quel genre de garçon la jeune infirmière avait affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Ven 22 Fév - 21:26

Décidément, ce jeune Serdaigle semblait bien mal à l'aise. Il était désormais assis sur le bout de sa chaise, ses bras croisés, la tête toujours baissée. Jusqu'au moment où, alors que le silence s'instaurait entre les deux sorciers, il lança un regard incertain vers l'infirmière. Ses yeux bruns croisèrent quelques instants les iris émeraudes de Peter qui finit par détourner les yeux, réfléchissant apparemment à sa réponse.
Celle-ci vint sous la forme de quelques mots, trop vague encore pour que Meredith cerne le problème. Elle attendit donc que Peter précise, ce qu'il finit par faire. Néanmoins, son regard en direction de la porte ne lui avait pas échappé. Il y avait peu de chances pour que quelqu'un entende les confidences du garçon, mais Meredith se leva tout de même pour fermer la porte avant de revenir se poster en face de Peter.
Ainsi, ses nuits agitées posaient problème à ses camarades... Elle commençait à cerner le problème, ainsi que la gène de Peter. Ses bonnes relations avec ses amis comptaient certainement au moins autant pour lui que la qualité de ses nuits.
"Thomas t'as dit que tes nuits étaient agitées... est-ce que tu t'en serais rendu compte sans lui ? Est-ce que tu as conscience de faire des mauvais rêves, des cauchemars, est-ce que tu te réveilles parfois au milieu de la nuit ? Et depuis combien de temps est-ce que cela dure?"


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Sam 23 Fév - 1:02

Peter remercia l'infirmière d'un timide sourire lorsqu'elle se leva fermer la porte, ce dernier étant particulièrement attaché à ce que ses confidences ne transpirent de ces murs.

"Thomas t'as dit que tes nuits étaient agitées... est-ce que tu t'en serais rendu compte sans lui ? Est-ce que tu as conscience de faire des mauvais rêves, des cauchemars, est-ce que tu te réveilles parfois au milieu de la nuit ? Et depuis combien de temps est-ce que cela dure?"

Le jeune anglais tortillait ses doigts, manifestement, il préférait passer sous silence quelques détails...
Mais s'il voulait obtenir un remède contre le sommeil, il lui fallait être coopératif et plus verbeux que de coutume.


"Je ne savais pas que je faisais toutes ces choses pendant que je dormais, mais j'avais deviné qu'il se passait quelque chose de bizarre. Parce que... quand je me réveillais j'étais tout emmêlé dans mes draps, puis tout transpiré aussi. Et les autres me regardaient bizarrement, de plus en plus bizarrement."

Il marqua une pause, réfléchissant un instant.

"Hum... je dirais que ça dure depuis une dizaine de jours, mais peut-être un peu plus. Au début je constatais juste que je dormais moins parce que j'étais plus fatigué. Depuis que Thomas m'a révélé ce que vous savez, je m'efforce de ne plus dormir, parce que je ne veux pas me fâcher avec les copains puis ça me fait honte aussi."

Restait à éclaircir les ténèbres de ses nuits, à mettre des mots sur les étranges visions qui le hantaient, à rendre compte des songes monstrueux qui le possédaient. Or, rien ne demeurait plus flou à l'esprit du jeune anglais... Etait-ce ce que Freud nommait le refoulement qui l'empêchait, à son réveil, de se souvenir précisemment de ces rêves ?
Seuls demeuraient au matin le malaise, le sentiment de torture et la peur. A y réfléchir, c'était comme si on avait violé son esprit, une sensation qu'il n'oserait néanmoins confier à l'infirmière.

Embarrassé, il acheva de répondre:


"Je ne me réveille pas au milieu de la nuit, jamais. Je ne me souviens pas non plus de mes rêves, ou juste de tout petits éléments. Depuis quelques jours, c'est pire. En fait, c'est le matin que je me rend compte que j'ai passé une mauvaise nuit, je me réveille et j'ai...peur et... mal."

L'apprenti sorcier avait répondu avec des mots d'enfants, des idées simples, qui ne faisaient que souligner sa jeunesse et sa fragilité, son innocence aussi.
A la fin de sa réponse, sa voix s'était quelque peu éraillée, tremblait presque. A mesure qu'il mettait des mots sur ses problèmes, qu'il y réfléchissait, il prenait conscience de la gravité de son mal. Dans ses yeux se lisait soudainement l'effroi, une terreur qui n'avait désormais plus rien à voir avec le simple souci de préserver des liens de camaraderie.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Dim 24 Fév - 0:11

Meredith écoutait attentivement Peter, le laissant prendre son temps sans l'interrompre. Il choisissait ses mots, ne sachant peut-être comment exprimer ce qu'il ressentait, apparemment embarrassé par ces confidences, mais continuant malgré tout. De son côté, l'infirmière répertoriait mentalement ce qu'elle savait à propos des troubles du sommeil et autres insomnies. Elle fut un peu étonnée par la rapidité avec laquelle étaient survenus ses troubles chez le jeune garçon mais ne remit pas un instant en cause leur intensité.
La peur qui se lisait clairement sur son visage suffisait à la convaincre. De même, cette façon ingénue qu'il avait de décrire ses réveils auraient pu émouvoir le plus endurci des hommes. Ainsi, le coeur un peu trop tendre de la jeune femme se serra dans sa poitrine. Lorsque Peter se tut, elle hocha la tête et lui fit signe de l'attendre, se relevant à nouveau. Elle avait dans l'idée de jeter un coup d'oeil au dossier de Peter pour voir s'il n'y avait aucun précédent susceptible d'expliquer ce qui lui arrivait. Elle partit donc dans la pièce attenante à l'infirmerie et en revint quelques minutes plus tard, victorieuse.
Meredith se rassit et ouvrit le dossier, le parcourant rapidement des yeux.
"J'ai là le dossier que tes parents ont remplis lors de ton inscription à Poudlard... Je vois qu'ils sont tous les deux moldus..."
Ce détail avait-il son importance ? Peut-être, l'arrivée au château et le fait qu'il cottoie la magie au quotidien pouvant expliquer certaines réactions, pourtant l'année était déjà à moitié passée... Mais le regard de la jeune femme fut attiré par quelques mots, une expression de surprise se peignant sur son visage.
"Don de voyance ?" s'exclama-t-elle, redressant la tête pour fixer Peter, "est-ce que tu peux m'expliquer cela ?"
Surtout, ne pas paraître dubitative. La jeune femme était très circonspecte concernant la divination et tout ce qui s'en rapprochait, tout en reconnaissant pourtant l'existence de véritables voyants. De plus, si don de voyance il y avait, cela était certainement la clef du mystère...


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Mar 26 Fév - 19:06

Le trouble de Meredith n'échappa pas au jeune sorcier qui se mordilla la lèvre inférieure, craignant le diagnostic de la muette infirmière.

Lorsque, sans la moindre explication, celle-ci se leva pour disparaître dans une pièce attenante, il sentit qu'il était proche d'éclater en sanglots. La fatigue le rendait très fragile, ces derniers jours ses nerfs lui avaient causé bien des ennuis. Prenant une grande inspiration, il refoula les quelques larmes qui chatouillaient sa rétine et chassa de ses esprits les horribles maladies, plus ou moins fantaisistes, qu'ils avaient soudainement imaginées.
Cherchant à se mettre à l'aise, il quitta ses chaussures puis se réfugia dans le fond du fauteuil, s'asseyant en tailleur. Il patienta en s'abandonnant à la contemplation du paysage, son regard perdu par delà la fenêtre.

Enfin l'infirmière revint, il l'interrogea d'un regard inquiet.


"J'ai là le dossier que tes parents ont remplis lors de ton inscription à Poudlard... Je vois qu'ils sont tous les deux moldus..."

Peter acquiesça d'un signe de tête. Il ne voyait pas, néanmoins, en quoi son dossier médical pourrait renseigner l'infirmière sur son mal. Il n'avait même pas eu la varicelle...

"Don de voyance ?!" s'exclama-t-elle soudain, redressant la tête pour braquer ses yeux noirs et accusateurs sur lui, "est-ce que tu peux m'expliquer cela ?"

Peter se revit alors plusieurs années en arrière, face à son psychologue, lorsque personne ne soupçonnait qu'il était doué d'extraordinaires capacités magiques, qu'on le prenait pour un menteur, peut-être même un fou. Il se tassa davantage dans le fauteuil, son geste de recul, voire de défense, traduisant le sentiment d'être attaqué.
Il répondit de sa petite voix fluette, sans oser soutenir le regard de son interlocutrice:


"C'est pas des rêves de toute façon."
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Sam 1 Mar - 17:31

Meredith fronça les sourcils en voyant la réaction du jeune garçon. De quoi avait-il peur ? Peut-être qu'elle y avait été un peu fort, sous le coup de la surprise, lorsqu'elle lui avait posé cette question. Pourtant, son intention n'avait pas été de le brusqer ni de l'accuser de quoi que ce soit, au contraire. Seulement, les véritables voyants étaient tellements rares qu'elle ne pouvait s'empêcher de garder une certaine réserve lorsque le sujet était abordé.

Elle réfréna un petit soupir en voyant le jeune garçon tassé dans son fauteuil et renfrogné. L'infirmière eut envie de se donner des baffes devant son manque de tact. Bon, il s'agissait maintenant d'avoir sa confiance pour essayer d'y voir plus clair. La dernière phrase de Peter était peu précise mais il avouait ainsi qu'il avait bien eu quelque chose se rapprochant de visions dans le passé. Voilà qui était délicat, Meredith n'y connaissait pas grand chose...mais elle savait à qui s'adresser.


"L'art de la voyance s'appelle la divination, comme tu le sais peut-être. Les visions peuvent s'exprimer sous différentes formes, dont au moyen de rêves... Il est possible que tu vois des choses pendant ton sommeil et que tu ne t'en souviennes plus ensuite. Je ne voudrais pas te dire de bêtises, c'est pour cela que j'ai besoin que tu me dises précisément quel est ce don de voyance mentionné dans ton dossier."

Elle avait parlé d'une voix ferme mais plus douce, ne voulant pas le brusquer ni avoir l'air de l'accuser. L'infirmière voulait surtout comprendre, peut-être que les nuits agitées du garçon n'avaient rien à voir avec un quelconque don de voyance, mais peut-être que si. Avant toute chose, elle devait le déterminer.


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Sam 1 Mar - 19:56

Peter demeurait sur la défensive, preuve d'un passé où son don avait rencontré le plus grand des scepticismes. Néanmoins, il savait que l'infirmière pourrait se livrer à un examen bien différent de celui qu'il avait subi lors de ses trop nombreuses séances de psychologue. Il avait mal réagi et s'en rendait compte, l'univers moldu et sa science était à mille lieux de Poudlard. Il adressa un regard coupable à Meredith...

"L'art de la voyance s'appelle la divination, comme tu le sais peut-être. Les visions peuvent s'exprimer sous différentes formes, dont au moyen de rêves... Il est possible que tu vois des choses pendant ton sommeil et que tu ne t'en souviennes plus ensuite. Je ne voudrais pas te dire de bêtises, c'est pour cela que j'ai besoin que tu me dises précisément quel est ce don de voyance mentionné dans ton dossier."

Les mots de Miss Teylor le rassurrèrent, préfigurant une explication magique à ses troubles nocturnes; ainsi les visions pouvaient également se manifester au cours des songes. La nouvelle, cependant, le désola quelque peu, son don prenait l'ascendant sur lui, à nouveau, étouffant ses instants de liberté. Pire encore, il atteignait son acmé lors des nuits, autrement dit lorsqu'il n'était plus maître de son esprit, lorsque tout échappait à son contrôle.

Il prit le temps de la réflexion avant de répondre, en bon Serdaigle il se voulait, naturellement, précis et réfléchi.

"J'ai ce don depuis toujours, enfin je crois. Euh, j'ai lu deux trois livres à la bibliothèque sur la divination et on dirait que ce que je fais, c'est différent. En fait, j'ai pas besoin de boules de cristal, des étoiles, des feuilles de thé et tout ça. Les images se...dessinent toutes seules, elles peuvent apparaître à tout moment, comme quelque chose qui surgit sans prévenir. Alors ça peut être dans la fumée de cigarette par exemple, ou dans la mousse du dentifrice, ou même rien du tout."

Il marqua une pause, essayant d'évaluer la réaction de son interlocutrice, puis il poursuivit.

"Depuis que je suis à Poudlard, y en a plus et tant mieux. C'est bien mieux comme ça, de ne rien savoir, d'avoir des surprises, de découvrir. C'est une... liberté, vous comprenez ? Parce que ces visions, c'est un peu comme une maladie. Ma maladie, hein ?"

A l'écouter parler, on comprenait que le jeune anglais, dans toute la naïveté et l'innocente que berçait l'enfance, avait beaucoup réfléchi sur son don et qu'il en avait tiré son propre diagnostic. Etait-il possible qu'il eût refoulé toutes ses visions ? Que ces mauvais rêves traduisent un conflit psychique déchirant ?
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Mer 12 Mar - 16:50

Meredith écouta Peter parler en jouant machinalement avec sa baguette magique, sans quitter le jeune garçon du regard. Elle était soulagée d'avoir réussi à le mettre suffisamment en confiance pour qu'il lui explique ce qui était mentionné comme un "don de voyance" dans son dossier médical. Son explication précise ne l'étonna pas outre mesure car elle savait que les véritables voyants pouvaient avoir des visions à n'importe quel moment et que celles-ci ne se manifestaient pas toujours de la même manière.

Cependant, si Peter n'avait jamais eu de rêves prémonitoires jusqu'à présent, pourquoi est-ce ceux-ci se déclanchaient maintenant ? Meredith ouvrit la bouche pour amorcer une réponse, mais le garçon la devança. Un petit sourire un peu triste apparut sur le visage de la jeune femme à ces dires. Oui, Meredith comprenait ce sentiment de liberté que ressentait Peter, de normalité peut-être. Au milieu de ces camarades de Poudlard, sans visions étranges mais pratiquant la magie au quotidien, il avait dû se sentir à sa place.

Pour autant, elle n'était pas d'accord avec les dernières paroles du jeune garçon, ce qu'elle s'empressa de lui signifier.


"Je comprends que ces visions soient pesantes pour toi, d'autant plus si tu ne les comprends pas... Mais je ne crois pas que ce soit une maladie. Au contraîre, c'est un don, un pouvoir, rare et dont tu aurais sûrement préféré te passer mais qui peut vraiment être utile... Même s'il est, c'est vrai, plus agréable de vivre avec la surprise, certaines personnes réussissent très bien à vivre avec des visions. D'ailleurs..."
Elle marqua une pause, arrêtant la une plaidoierie qu'elle savait peu convainquante, et attira un morceau de parchemin vierge et un stylo d'un coup de baguette.

"Je ne suis pas la mieux placée pour te parler de tout cela, tu sais. Puisque la voyance n'est effectivement pas une maladie mais un art, je vais demander à Mlle Hellsoft de passer nous voir. C'est elle qui enseigne la divination à partir de la troisième année et sera certainement mieux renseignée que moi."

Meredith regarda l'heure et remarqua que les cours n'étaient pas encore commencés. Chloé, professeur de divination, devait encore être en train de prendre son déjeuner. Meredith inscrivit quelques phrases sur son parchemin, le plia et lui donna une impulsion d'un mouvement du poignet. Telles les notes de service qui abondent dans les bureaux du Ministère, le parchemin partit en quête de Chloé. Meredith aurait pu prescrire une potion sans sommeil à Peter mais elle préférait avoir l'avis de sa collègue, doutant qu'une potion soit la solution.


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Hellsoft
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 14
Age : 26
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux:
Année d'étude ou Emploi:
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Dim 16 Mar - 14:31

Chloé arriva à l'infirmerie de bonne humeur. Elle était en train de déjeuner en compagnie d'elle-ne-savait-déjà-plus-quel-collègue, qui lui parlait d'un sujet aussi intéressant que la couleur des chaussettes du bibliothécaire, qui changeaient d'ailleurs de couleur suite à la plaisanterie d'un élève... Bref. Toujours est-il qu'elle s'ennuyait à mourir lorsqu'un petit parchemin vint voleter devant ses yeux. Elle s'en était saisie, avait vu le mot de l'infirmière et s'était immédiatement levée de sa chaise, marmonnant un "désolée" inaudible à son collègue.

Elle avait fait rapidement le chemin qui allait de la grande salle à l'infirmerie, et entra d'un pas tout aussi rapide dans la pièce. Chloé chercha l'infirmière du regard, et trouva Meredith en compagnie d'un jeune garçon de Serdaigle, Peter Lentz si le parchemin était juste. La jeune femme s'approcha et salua les deux personnes.

"Bonjour à vous deux." Une pause. "J'ai cru comprendre qu'on avait besoin de mes compétences en matière de divination si tôt de bon matin. Ce n'est pas trop grave j'éspère?"

Chloé jeta un coup d'oeil inquiet à l'élève, puis à l'infirmière. Le mot qu'elle lui avait envoyé était assez pauvre en informations. Pour dire quelque chose, elle avait besoin d'en savoir plus. La professeur se fit la réflexion que si le petit Lentz était effectivement voyant, Poudlard venait de doubler ses effectifs en la matière. Car Barbara Trelawney, son amie de toujours ici, possédait le troisième oeil bien qu'elle le nie, elle en était persuadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Lun 24 Mar - 23:40

Meredith ne le comprenait pas, personne ne le comprenait.
Mais la jeune infirmière avait au moins le mérite de le reconnaître, ce qui soulagea Peter qui déjà se voyait échapper à une discussion pseudo-psychologique. Il avait horreur d'écouter des éloges sur son don, d'entendre qu'il s'agissait d'une chance, du signe d'un très grand destin puisqu'il vivait ce dernier comme une malédiction, une maladie même.

Aussi allait-il rencontrer le professeur de divination de Poudlard, Mme Hellsoft. Le nom de cette dernière arracha un sourire anxieux au petit garçon qui voyait littéralement se profiler devant lui, pour les longues minutes à venir, ce doux enfer...
Il se ramassa un peu plus dans le fauteuil, genoux resserrés contre sa frêle poitrine. A nouveau, il se sentait différent, un sentiment qu'il n'avait plus eu depuis longtemps, un sentiment qui l'avait abandonné lorsqu'il avait appris qu'il était sorcier. Pourquoi le destin s'acharnait-il à lui jeter à la face son originalité, à lui qui n'aspirer qu'à se fondre dans la masse, à être comme tout le monde et personne ?

Il attendit la nouvelle intervenante dans un mutisme presque boudeur.
Lorsque cette dernière entra dans la pièce, il la détailla des pieds à la tête d'un regard inquiet mais n'arriva pas à qualifier l'impression que le professeur suscita chez lui. Une chose était sûre, son malaise avait cru.


"Bonjour," répondit-il timidement, par pure politesse. Le jeune anglais ne semblait pas du genre extraverti et bon camarade, il attendait que la séance d'examination se poursuive, en patient docile.
Revenir en haut Aller en bas
Meredith Teylor
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 26
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 28 ans
Année d'étude ou Emploi: Infirmière
Gallions:
999/100000  (999/100000)
MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   Ven 28 Mar - 20:22

Meredith vit avec un pincement de coeur le jeune garçon resserer ses genoux contre sa poitrine, se refermant un peu plus sur lui même. Elle aurait voulu lui dire qu'une simple potion sans rêve suffirait à lui faire retrouver un sommeil paisible et qu'il était aussi "normal" que n'importe quel sorcier de onze ans pouvait l'être... Mais tout cela, elle ne le savait pas, et Meredith ne voulait faire naître de faux espoirs chez Peter, connaissant le pouvoir destructeur des désillusions. Elle vit ainsi le souvenir d'une petite fille toute aussi frêle que le Serdaigle qui était venue la voir, tout pleine d'espoir, il y a quelques temps de cela... Et qui était partie déçue.

Alors que Chloé entrait d'un pas assuré dans l'infirmerie, Meredith chassa le souvenir de Celia de son esprit et répondit par un sourire au bonjour du professeur de divination. Les deux femmes ne se connaissaient que peu, leurs contacts se limitant à quelques conversations au cours des repas à la Grande Salle. Le professeur Hellsoft avait l'air d'être un peu excentrique, mais gentille, et Meredith espérait fortement qu'elle pourrait les aider.


"Bonjour Chloé, nous avons effectivement besoin de vos lumières mais rien de grave, ne vous inquiétez-pas... Asseyez-vous donc"

Meredith désigna une chaise qui prenait la poussière un peu plus loin et lui fit signe de venir les rejoindre. Lorsque ce fut fait, elle expliqua la situation en quelques mots :

"Peter me dit que ces compagnons de dortoirs se plaignent depuis quelques jours car son sommeil est agité. Il ne se rappelle pas faire de rêves mais il se pourrait que cela soit lié à un don de voyance... C'est pourquoi je vous ai fait appeler. Peter vous expliquera certainement mieux que moi."


Why you just won't leave my mind ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un remède contre les songes ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un remède contre les songes ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le meilleur remède contre l'anémie c'est le sang~ [ Pv Calista]
» "Les amis sont un remède contre un coeur blessé"
» Tactique gobelins contre nains
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: