Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Habillage 17 heures, Jade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsuo Ferguson Takumi
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 31
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 13 ans, père Takumi Arashi, mère Cassandra Malory Ferguson
Année d'étude ou Emploi: deuxième année
Gallions:
2525/100000  (2525/100000)
MessageSujet: Habillage 17 heures, Jade   Lun 18 Fév - 0:43

Ca y est il avait fini avec Julia, peut être sa plus belle réalisation jusque là. Mais bon ce qui allait venir était d'un tout autre ordre, et en tant que pratiquant du kitsuke seul comptait la tâche qu'il devait accomplir. Il avait souvent entendu parler les personnes qui avaient habillé une femme avec ce kimono, il s'était renseigné, avait étudié, il savait qu'il avait les capacités pour pouvoir habiller quelqu'un avec ce kimono. Mais il n'avait jamais manipulé ce kimono.

Encore dix minutes avant l'heure, il avait le temps de se livrer au rituel préparatoire. Cet habit était sacré, une légende, et chaque fois que quelqu'un le revêtait ce devait être sous un rituel bien précis. Et même les habilleurs devaient pratiquer quelques gestes et se purifier avant de commencer l'habillage.

Matsuo posa l'étui au centre de la pièce et se mit à genoux. Récitant un prière il s'inclina quatre fois et frappa quatre fois dans ses mains, une fois pour l'Eau qui purifierait la personne la rendant digne de porter le vêtement, une fois pour l'Air qui accorderai sa grâce à la personne qui porterait le vêtement, une fois pour la Terre qui ferait en sorte d'accorder sa richesse et sa force de vie au porteur du vêtement, une fois pour le Feu qui apporterait sa force et sa beauté à la personne qui le porterait. Et un instant de prière après il frappa dans ses mains une cinquième fois et s'inclina jusqu'à ce que son front touche le sol, une cinquième fois pour le Vide, pour qu'il accepte de parer la personne que Matsuo avait jugé digne de pouvoir porter le kimono.

Puis il ouvrit l'étui. Ce dernier révéla un premier compartiment comportant une petite boite et quatre vêtements. Prenant la boîte et un des vêtement, Matsuo alla au niveau du bain, se déshabilla et y plongea entièrement. Ressortant la tête de l'eau il entama une nouvelle prière, ouvrit la boite, pris un sachet dont il vida le contenu dans l'eau, pris un pierre d'un aspect gris brillant et entreprit de se laver entièrement avec comme si il s'agissait d'un savon. Puis sortant de l'eau il s'essuya rapidement et enfila le vêtement, il s'agissait d'un pantalon large qui s'arrêtait au niveau des mollets, d'une simple veste croisée qu'il ferma avec une ceinture, et d'un bandeau qu'il noua autour de son front. Tout le vêtement était gris perle.

Retournant auprès de l'étui, il ouvrit un second compartiment. Celui ci contenait des encens qu'il disposa tout autour de la pièce, des huiles qu'il posa à côté du bain, et un sachet contenant une poudre grise et une perle qu'il jeta dans l'eau, et après avoir prononcé une formule elle se transforma en ce qui ressemblait à un bain de mercure, pour au fur et à mesure prendre les teintes iridescent d'une perle grise puis blanche, et pour devenir enfin totalement limpide, claire et pure. Il finit ensuite par allumer les encens, qui dégagèrent une senteur fraîche et ozonique, presque semblable à celle des embruns marins.

Puis il s'approcha une dernière fois de l'étui, s'agenouilla devant, s'inclina une nouvelle fois, et l'ouvrit entièrement. Il prit les sous vêtements et monta leur présentoir, et alla installer le tout à côté du bain. Il sortit alors un présentoir plus grand qu'il monta, y déposa au pied le nagajuban, et prononçant une dernière prière sortit le kimono et l'installa dessus. Se reculant un peu il prit le temps d'admirer le vêtement. La magie était encore dormante, mais il gardait les motifs qu'il avait pris pour la dernière personne qui l'avait porté. Sa mère, le jour de son mariage. Et la prochain personne qui le porterait serait elle aussi européenne, qui aurait cru que cette relique franchirait les frontières du Japon.

L'horloge le rappela à la réalité, 17h05, le rituel avait prit du temps et il avait du retard. Si ça se trouve elle était déjà là. Il sortit de la salle, habillé et fin prêt pour le rituel, un air sérieux sur le visage. Elle était là.

"Je t'en prie, entre."

Une fois qu'elle fut à l'intérieur il ferma la porte et alla se placer au niveau du kimono. Ce dernier arborait des grues, symbole de longue vie et de bonheur que l'on retrouve tout le temps sur les kimono de mariage. Prenant une des traines des manches il la tendit vers Jade, lui signifiant de toucher le vêtement. A ce moment il saurait, si le kimono ne bougeait pas... il ne voulait même pas y penser. Par contre si il réagissait, ça signifiera qu'il aurait réussi, et que Kuushinju aurait reconnu un nouveau porteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade St.John
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 35
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 14 ans
Année d'étude ou Emploi: Quatrième année
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Habillage 17 heures, Jade   Jeu 13 Mar - 2:20

L’idée de cette séance d’habillage était bien plus stressante qu’un simple rendez-vous. Jade savait, au fond d’elle, que cela avait vraiment quelque chose de solennel, et elle savait qu’il ne s’agissait pas de n’importe quel Kimono. Matsuo avait été clair et lui avait précisé qu’il avait fait venir ce Kimono spécialement pour Jade. Il y avait à cette idée une certaine pression qui rendait Jade un peu nerveuse.

Arrivée devant la Salle sur Demande, Jade croisa les bras et attendit… Une minute… Deux minutes… Trois minutes… Peut-être que finalement il avait changé d’avis, peut-être que finalement il avait décidé d’aller au bal avec une autre fille, peut-être qu’il… Peut-être qu’il ne viendrait pas.

Pourquoi douter ainsi ? Elle qui était en général si sûre d’elle-même. A croire que Matsuo la rendait vraiment différente. Finalement, la porte finit par s’ouvrir et elle vit un Matsuo bien différent de d’habitude. Les vêtements qu’il portait était très simple mais avait pourtant quelque chose de bien spécial que Jade ne pouvait définir. Elle esquissa un petit sourire et entra à l’intérieur de la Salle sur Demande. Elle fut suivi de très près par Matsuo.

Jade n’avait jamais pénétré à l’intérieur de cette salle mais d’après ce qu’elle en savait, elle prenait toujours la forme de ce dont on avait vraiment besoin et on ne pouvait pas y entrer si on n’en connaissait pas son contenu. Elle fut étonnée de l’atmosphère qui y régnait. L’odeur de l’encens mélangée à celle des huiles avait quelque chose de réellement envoûtant. Elle observa brièvement le bain dont l’eau était incroyablement limpide et se retourna finalement vers Matsuo.

Il était juste à côté d’un Kimono. A côté du fameux Kimono qu’il avait fait venir du Japon spécialement pour elle. Jade resta d’abord sans voix devant la beauté du vêtement. Il était d’une splendeur incroyable. Elle avait du mal à croire que Matsuo avait pu l’associer, elle, à ce magnifique Kimono.

Quoi qu’il en soit, ils étaient là, tous les deux, et la séance d’habillage pouvait donc commencer. C’est alors que Matsuo tendit l’une des traînes d’une manche vers Jade. Il souhaitait que Jade touche le tissu. Un premier contact nécessaire avec le Kimono ? Apparemment oui. Très bien. Notre sorcière s’avança donc afin de rejoindre Matsuo. Puis, doucement, la main de Jade s’éleva pour finalement venir effleurer le tissu du bout des doigts. Une étrange sensation lui parcourut l’échine.

Qu’était-il donc en train de passer ?…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsuo Ferguson Takumi
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 31
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 13 ans, père Takumi Arashi, mère Cassandra Malory Ferguson
Année d'étude ou Emploi: deuxième année
Gallions:
2525/100000  (2525/100000)
MessageSujet: Re: Habillage 17 heures, Jade   Sam 15 Mar - 17:15

Ils n'avaient pas échangé un mot, ce qui était normal. Matsuo lui n'aurait pas parlé une fois de nouveau dans la salle, et la solennité du lieu et du moment semblait aussi avoir touché Jade qui n'avait pas ouvert le bouche. Sa main venait de toucher le tissu. Il y eut comme un instant de flottement où rien ne sembla se passer, puis les grues brodées semblèrent se fondre dans la trame du vêtement qui devint entièrement blanc et d'aspect presque liquide, le vêtement s'était débarrassé de la marque de son ancien porteur et avait retrouvé son état pseudo-naturel, une toile limite impalpable faite dans une matière qui n'existe pas. Puis de l'état d'étoffe de pure magie, le kimono se reconstitua, le blanc prit l'aspect d'une soie couleur ivoire, et commencèrent à émerger des symboles qui se précisèrent très vite. Accompagnés d'un vent de fleurs, des phénix faits de fils d'argents volaient ailes et plumes déployées sur toute la surface du kimono.

Le phénix chinois, Fenghuang, le symbole de la féminité dans ce qu'elle a de fort et glorieux, l'emblème personnel des Impératrices. Oui c'était bien, voir même pourquoi pas un très bon présage, et confirmait en tout cas qu'il ne s'était pas trompé en choisissant la personne. Peut être Jade serait elle amenée à devenir une femme exceptionnelle?

"C'est le Fenghuang, le phénix chinois, symbole de la féminité et emblème des Impératrices. Si je leur dit qu'une gaijin a pu provoquer ce symbole, ils ne voudront jamais me croire. Je ne m'étais pas trompé alors, tu as le droit de porter le Kuushinju. Kuushinju signifie Perle du Vide. Tu te souviens du moment où je t'ai aidé sur ton devoir de métamorphose on a parlé des éléments, et bien pour nous il en existe un supplémentaire Kuu ou le Vide. Cet élément est puissant et étrange, insaisissable et omniprésent, c'est presque on pourrait dire la Magie. Et les couleurs qui servent à le représenter sont le gris et le blanc, d'où la perle, l'ivoire ou l'argent."

Il regarda alors Jade avec insistance comme si il regardait son être, puis parcouru ses longs cheveux avant de s'arrêter au niveau de ses yeux. Tout dans ses paroles et ses actes reflétait la solennité et le sérieux de la situation, comme un prêtre dans une cérémonie.

"Chez nous chacun est béni par un ou deux Kami, et en ce qui concerne le doute n'est plus possible, Kuu-chan petite Princesse du Vide."

Puis il se retira afin de contempler lui aussi le vêtement avant de se mettre à genoux adressant une prière au kimono et sa nouvelle élue.

Spoiler:
 


Dernière édition par Matsuo Ferguson Takumi le Jeu 2 Oct - 19:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade St.John
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 35
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 14 ans
Année d'étude ou Emploi: Quatrième année
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Habillage 17 heures, Jade   Lun 31 Mar - 21:24

Un moment magnifique et étrange à la fois.

Jade avait finalement, doucement, posé sa main sur le tissu et quelque chose d'étrange s'était produit. Quelque chose qui attira son attention et dès lors, elle fut incapable de détacher son regard du Kimono. Ce dernier, au contact de Jade, était devenu entièrement blanc, vierge, comme une toile que l'on aurait effacée pour ensuite lui redonner une nouvelle couleur, une nouvelle vie.

La texture du Kimono était à cet instant-là très étrange, presque irréel, invisible, incroyablement fluide. Finalement, le Kimono reprit une texture plus normale et c'est alors que des symboles firent leur apparition et vinrent, peu à peu, orner le tissu qui à présent avait prit une couleur Ivoire. Jade plissa les yeux, et observa le phénomène : accompagnés de fleurs et du vent, des Phénix volaient sur toute la surface du Kimono.

Le coeur de Jade s'emballa alors : c'était un spectacle particulièrement beau et émouvant.

Quand elle entendit la voix de Matsuo, Jade sursauta presque, tellement elle était emportée par ce qui était en train de se produire, là, sous ses yeux. Elle écouta les explications de Matsuo, ne quittant pas un seul instant le Kimono du regard.

Matsuo marqua un silence et Jade sentit son regard sur elle. Alors, à ce moment-là, elle détacha enfin son regard du Kimono pour le reporter sur Matsuo qui termina en l'appelant Kuu-Chan : Petite Princesse du Vide. Il se recula et finalement, se mit à genoux pour adresse une prière au Kimono et à Jade.

Elle n'aurait pas pu l'expliquer, elle n'aurait pas pu dire pourquoi, mais un flot d'émotion la submergea et la Serpentarde ne put retenir ses larmes. Elle était tout simplement émue.


-Merci.

Elle regarda tour à tour Matsuo, puis le Kimono. Elle avait l'étrange sensation d'être déjà liée au vêtement, à son âme, et également à Matsuo.

-C'est un honneur... J'espère être à la hauteur.

Mais à la hauteur de quoi? Jade sentait au fond d'elle que si ce lien était né entre elle et le vêtement, elle devait faire honneur à son histoire, ainsi qu'à Matsuo car lui, lui avait fait honneur en pensant qu'elle était digne de porter le Kimono.

-Que dois-je faire à présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsuo Ferguson Takumi
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 712
Age : 31
Date d'inscription : 16/08/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 13 ans, père Takumi Arashi, mère Cassandra Malory Ferguson
Année d'étude ou Emploi: deuxième année
Gallions:
2525/100000  (2525/100000)
MessageSujet: Re: Habillage 17 heures, Jade   Ven 23 Mai - 1:15

"A la hauteur, bien entendu que tu le seras, sinon il n'aurait pas réagit. La question qui se pose est de savoir si c'est moi qui serait à la hauteur de cette tâche, habiller quelqu'un avec un tel kimono est tout sauf à prendre à la légère."

Toujours ce même ton sérieux et solennelle. Maintenant oui c'était à lui d'être à la hauteur, de se montrer digne. Jade n'avait plus grand chose à faire. Enfin si et elle venait de le demander.

"Contrairement aux autres personnes que j'ai habillé, je ne t'ai pas demandé de venir lavée. Le rituel d'habillage comprend une purification des corps qui le manipulent. Je m'y suis plié et ai revêtu les habits de cérémonie des habilleurs. Toi aussi tu dois maintenant t'y plier."

Tendant le bras il désigna le bain derrière le paravent.

"L'eau a été spécialement enchantée pour être magiquement pure et chargée par le Vide. Il va falloir que tu t'y baignes entièrement et que tu t'y laves."

Puis il invita Jade à le suivre et une fois au bord du bassin il lui montra les trois flacons qui se trouvaient à côté ainsi que le présentoir.

"Il y a ici trois huiles dans ces flacons, il va falloir que tu laves ton corps avec chacune d'entre elle en te rinçant bien entre chaque. Une fois que ça sera fait tu mettras les vêtements qui sont suspendus ici, le bas d'abord avec l'ouverture vers l'avant, et ensuite le haut, croisé gauche sur droit, fermé avec le ceinturon."

Puis il se détourna du bassin, et s'assit en tailleur dos au paravent.

"Normalement une des personne qui habille est sensé assister la personne qui est habillée lors de sa purification. Mais normalement il y a au moins deux habilleurs. Pour cette fois tu t'en chargeras seule, par respect pour la vision de la pudeur européenne je ne jouerai pas ce rôle là."

Et comme pour couper court à des éventuelles remarques ou question qu'aurait pu lui poser Jade il enchaîna aussitôt.

"Je vais rester là et attendre que tu ais fini, et pour ce que je vais faire, et bien je vais psalmodier, ça fait parti du rituel."

Fermant les yeux il commença à chanter, chant qui sentait le chant liturgique. Maintenant c'était à elle de faire, à moins qu'elle n'en décidait autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade St.John
Serpentard
Serpentard
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 35
Date d'inscription : 18/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 14 ans
Année d'étude ou Emploi: Quatrième année
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Habillage 17 heures, Jade   Lun 26 Mai - 22:33

Il la jugeait à la hauteur. Une vague de fierté monta en Jade lorsqu'il prononça ses mots. C'était un sentiment nouveau pour la demoiselle. Tout, en compagnie de Matsuo, tout, à chaque instant, avait ce quelque chose de nouveau, d'unique, et c'est ce qu'elle aimait tant chez lui. Ses larmes séchèrent rapidement et elle écouta les instructions de Matsuo.

Elle resta impassible lorsqu'il parla du rituel de purification et qu'il lui montra le bain avant de l'y accompagner. Cela faisait partie de la cérémonie, elle le savait, l'avait parfaitement compris, et n'était absolument pas gênée. Elle sentait qu'il fallait le faire. Elle avait envie de le faire. Elle en avait besoin. C'était comme si une partie de son esprit la suppliait de plonger dans l'eau si particulière et unique de ce bain.

Elle l'observa se détourner et s'assoir en tailleur derrière le paravent. Elle écouta alors ses explications sur le fait que, normalement, elle aurait du être assistée pour pratiquer ce rituel de purification, mais que par esprit de respect, par esprit de pudeur, il avait décidé de la laisser se débrouiller seule.

Les mots lui vinrent très rapidement mais elle n'eut pas le temps de les prononcer. Il venait de lui dire qu'il allait psalmodier pendant qu'elle serait dans le bain. Elle aurait voulu lui dire qu'elle n'aurait pas été gêné de sa présence, de son aide. C'était un garçon, et jamais de sa vie elle ne s'était retrouvée nue devant un garçon mais elle ressentait en cet instant une sensation étrange. Ca n'aurait rien eu d'indescent parce qu'il était Matsuo, parce que ce rituel était unique, parce que ce rituel était, elle le savait réalisé dans le respect de l'autre.

Cela dit, elle ne remit pas en question la décision de Matsuo et même si à l'intérieur, elle aurait été prête à partager ce moment avec lui, elle ne pouvait que saluer le respect dont il faisait preuve.

Elle se déshabilla donc, et en silence, glissa dans l'eau du bain. Comme lorsqu'elle avait touché le Kimono, une étrange sensation la parcoutut lorsqu'elle s'immergea dans l'eau. Elle resta quelques instants sous l'eau avant de sortir la tête de l'eau. Elle plaqua doucement ses cheveux en arrière et commença le rituel de purification. Comme Matsuo le lui avait indiqué, elle se lava, tour à tour, avec chaque huile en prenant bien soin de se rincer. Bercée par le chant de Matsuo, elle se lava, bien malgré elle, avec lenteur et non sans une certaine sensualité. Chaque huile lui apportait une sensation différente.

Elle ignorait combien de temps s'était écoulé lorsqu'elle sortit finalement du bain pour se glisser dans les habits suspendus à côté du bassin. Elle prit bien soin de les mettre en suivant les instructions que Matsuo lui avait données. Elle rejeta ses cheveux encore humides en arrière et observa le résultat. Elle ne s'était pas trompée.


-J'ai terminé...

Dit-elle, tout bas. Elle s'approcha du paravent et rejoignit Matsuo. La peau satinée de Jade semblait briller d'une étrange lueur, mais c'était sans aucun doute l'effet des lumières de la Salle sur Demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Habillage 17 heures, Jade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Habillage 17 heures, Jade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Rp-
Sauter vers: