Parce qu'une saga telle que celle là ne meurt jamais ...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eilendior Slytersin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eilendior Slytersin
Ordre des Secrets
Ordre des Secrets
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans, en exil
Année d'étude ou Emploi: Expert en potions au Service des Usages Abusifs de la Magie
Gallions:
510/100000  (510/100000)
MessageSujet: Eilendior Slytersin   Mer 23 Jan - 4:10

Carte d'Identité

Nom : Slytersin
Prénom(s) : Eilendior William
Âge : 25 ans.
Jour et mois de naissance : 09 janvier 1992 en Pologne
Etat civil : Célibataire
Adresse : Vient d'emmenager en Irlande
Profession : Maître des potions, en recherche d'emploi...

Famille

Famille :Sang-Pur
Père : Wallace, décédé en 1996 à l'âge de 53 ans, occupait alors un poste de chercheur en potions dans l'hopital international de Varsovie, rejeté par sa famille pour avoir épousé une jeune fille de Sang Impur, bien que sorcière elle-même.
Mère : Selwyn Dwana Maria, décédéé en 1992 à la naissance de ses fils, médicomage dans un vieil hopital désaffecté de Varsovie, morte en donnant naissance à ses fils...
Frères et sœurs : Erwendior, frère jumeau de Eilendior, décédé à l'âge de neuf ans.
Autres membres de la famille : Grand-père paternel du nom de William Slytersin, sorcier domicilié au coeur de Varsovie. Ce sombre personnage est issu d'une ancienne famille de Sangs-Purs ayant eu en son temps une importance considérable, mais ayant connnu depuis une petite dizaine d'années un rapide déclin dans tous les sens du terme. William est un homme qui a cependant gardé une haute estime de son héritage familiale, aussi désargenté soit-il, et qui ne cesse de se battre pour rendre au nom Slytersin toute sa prestance d'antan. mais c'est aussi un homme violent, aux fréquentations et idéaux douteuses, qui n'a pas hésité à soutenir les sombres groupuscules de l'Est, partisans de Voldemort...

Ethnologie

Description physique :
On me décrit souvent comme un gran jeune homme de taille fine et élancée, sans pour autant être totalament effeminée. J'entends souvent des allusions douteuses au sujet de mon allure général : mes cheveux longs noirs de jais, qui me descendent jusqu’à mi dos, semble en mpressionner plus d'un.. ou plus d'une devrais-je dire, même si je m'intéresse peu à la gente féminine... Tandis que mes traits durs accentués par un nez aquilin et mon teint pâle me valent souvent des regards étranges. Un portrait apparemment peu flatteur.

Certes je n’ai rien d'un Apollon, et mon reflet dans le miroir le matin me renvoie toujours l’image d’un jeune homme qui n'a rien de beau, je ne peux le nier. Etrange, mais rien de beau... Un fantôme aurait presque plus fière allure à mes côtés… Mes traits durs et anguleux sont déjà profondément ancrés sur mon visage, et le masque d'indifférence je m’efforce d’arborer en permanence n’arrange en rien les choses, mais qu’importe, c’est exactement l’effet que j’escompte donner au fil du temps...

En résumé, mon seul atout physique serait mes yeux, des yeux d'un bleu extrémêment sombre, presque noir, et qui ont cette faculté de mettre mal à l'aise bon nombre de mes interlocuteurs par leur intensité... ou leur méchanceté selon certains... Certains les qualifient de vides et froids.

Mais ils ne sont pas toujours aussi dénués d’expression que cela, encore un des éléments de ma carapace. Non, ils ne sont froids que pour le monde extérieur, un monde qui n’a jamais voulu de moi, et que je ne veux pas non plus. Mais parfois, pour certaines personnes, pour ceux qui me connaissent vraiment, ils peuvent exprimer tant de choses… En fait mes yeux pourraient être le seul élément à me trahir en certaines circonstances, avec cette fâcheuse tendance à « s’illuminer ou pétiller d’une étrange lueur »…

Mes yeux représentent aussi un des atouts majeurs de mes pouvoirs magiques : car ils sont la porte menant à l’esprit des autres, alors que j'apprends peu à peu à maitriser legilimencie et occlumencie...

J'ai adopté une attitude générale nonchalante et quelque peu hautaine, usant de ma grandeur pour mieux toiser les inconnus qui osent m'importuner. Entre autre je m'evertue à cultiver ma faculté naturelle de tétaniser certaines personnes d'un simple regard, un regard tantôt assassin, tantôt railleur... Ma voix est une voix grave qui peut être aussi glaciale et cassante qu'un iceberg ou aussi douce et velouté que de la soie... Pour parfaire cette image mysanthropique, je tente de ne rien laisser paraître à mes possible sinterlocuteurs, leur accordant qu'une expression froide et si possible indéchiffrable, en bon occlumens que je me targue d'être. Cette image va de paire bien entendu avec des tenues plutôt sombres, dans les tons noirs ou bleu nuit en grande majorité, les longues capes ou les longs manteaux ayant ma petite préférence....


Description morale et caractère :

En un mot : exécrable. Je me suis façonné une personnalité particulièrement déplaisante.

J’ai une langue aussi acérée que celle d’un serpent et mon esprit vif et caustique s’exprime sans gêne au fil de mes répliques sarcastiques et ironiques. Je sais que mon attitude est souvent inqualifiable et inexcusable, mais c’est plus fort que moi. Je sais d’instinct les points faibles de chacun, et ne peux m’empêcher de les exploiter au mieux, pour toucher là où ça fait mal.

Je suis outrageusement ambitieux, orgueilleux, plutôt intolérant sur certains sujets, rusé et suis prêt à tout pour arriver à mes fins. Principaux traits de caractère qui aurait pu me faire atterir à Serpentard, si j'avais été à Poudlard. Je suis également d’une haute intelligence, sans être prétentieux. J’excelle d’ailleurs dans de nombreux domaines, entre autres en potions, cela va sans dire, mais aussi en défense contre les forces du mal, en sortilèges en tout genre, en ayant inventé d’ailleurs moi-même… et aussi dans les Arts Sombres, dont mon Grand-Père s'est évertué à m'inculquer les bases et que je ne demande qu'à approfondir.

Je suis curieux de tout et avide de savoir. Ce dernier point s'avère alors un point positif non négligeable, puisqu'il est certainement un des rares traits qui pourrait me faire aller vers quelqu'un et me pousser à le connaître. Cette curiosité et ce besoin de savoir sont effectivement ce qui m'a permis de ne pas totalement me fermer au monde extérieur, un point qui m'a permis d'aller vers les autres et de leur accorder un minimum d'intérêt pour apprendre à les connaître... Curiosité indispensable, cela va sans dire, pour les voyages que j'ai entrepris... Si quelqu'un arrive à attirer ma curiosité et à attiser ensuite mon intérêt, je sais alors me montrer... moins agressif, un peu plus ouvert pour cette personne...

Mais cette qualité peut aussi parfois s'avèrer un de mes points faibles... Ca, ainsi que mon besoin mordant de reconnaissance. Reconnaissance privée ou publique d’ailleurs… Un peu contradictoire avec l’image que je donne de moi, me direz-vous, et pourtant… C’est ce besoin de reconnaissance qui dicte souvent mes actions, avant même que ma raison n'ait eu le temps de me tempérer... C'est aussi, j'en ai amèrement conscience, un point qui serait facilement exploitable pour me manipuler...

Autre point : j’aime le pouvoir et la puissance. Quels qu’ils soient. J’aime avoir l’ascendant sur les autres. Certainement une des séquelles de mon enfance. Et j’abuse du peu de pouvoir que je peux avoir sans complexe...

Ces traits "Serpentards" ne sont pourtant pas les seuls qui me caractérisent. Certains diraient heureusement d'ailleurs et me demanderaient quels sont alors mes autres traits de caracètre et mes possibles qualités... Je leur répondrais alors que mes principales qualités, outre ma forte curiosité, sont mon exigeance dans mon travail personnel, mon perfectionnisme et ma soif de savoir. Mais je pourrais aussi ajouter que… je peux faire preuve de courage, de loyauté et d'honnêteté à mes heures perdues malgré les apparences. Oui, loyal, ne vous en déplaise. Loyal envers ceux en qui j'ai décidé de placer ma confiance ou plutôt mes espérances... Honnête également, envers les autres, mais aussi envers moi-même, car si je connais mes qualités et points forts et les exhibent avec dédain, suffisance et arrogance nonchalante, je connais aussi mes défauts et ne me voile pas la face. Je peux aussi me targuer d’un certain courage quand les circonstances l'exigent...

Est-il besoin de préciser que je suis en fait, sous mes dehors froids et austères, très coléreux, et bouillonnants de fureur pour un rien, ainsi qu'excessivement rancunier ? Je suis capable de tout, ou presque, quand je suis sous l’emprise de la colère. Enfin, de là à dire que je tuerais si un quelconque maladroit renversais mon café du matin... D'ailleurs je n'ai jamais encore tué. Peut-être en serais-je capable, ou peut-être pas... En tout cas, pas pour un café.... Quoiqu'il en soit, ce penchant à la colère m'a fait développer un besoin perpétuel de rester maître de moi. Je déteste perdre le contrôle de moi-même… Ce serait donné bien trop de pouvoir aux autres sur soi, et ça je ne peux le supporter… Et cela serait aussi trahir ma sensibilité exacerbée... Car oui, je dois l'avouer, toute cette personnalité que j'ai façonné n'est là en fait que pour cacher ma forte sensibilité. Les moindres piques critiques des autres peuvent m'atteindre bien plus que je ne le laisse paraître, je déteste être critiqué, et sans vouloir plaire, j'ai besoin d'être reconnu... et accepté par mes paires. Peut-être est-ce que je m'y prends trés mal, certainement même... Sans doute n'ai-je pas bien lu le manuel des relations humaines...

Puisque nous en sommes aux possibles vulnaribilités, dois-je préciser qu'un de mes principales points faibles est sans aucun duote le manque que la mort de mon frère a cruellement laissé en mon coeur? C'est un sujet sensible, trés sensible... Ca, et la mort de mon père également...

Enfin, je suis méticuleux, extrêmement agile de mes mains (potions obligent, j’ai ça dans les gênes), et j’ai des réflexes à toute épreuve, qui parfois pallient mes carences en certains domaines.

Je dois toutefois préciser que j'ai développé une haine farouche pour les moldus depuis ma plus tendre enfance, mais aussi contre le monde des Sangs Purs qui n'ont de cesse de dédaigner les gens comme moi.

Alors suis-je bon ou mauvais? Difficile à dire. Je ne suis certainement ni l'un ni l'autre, ne vivant en fait que pour ma petite personne. Enfin, si votre question touche à mon possible penchant pour les anciens partisans de Voldemort ou pour ces Héros de guerre de l'Ordre du Phoenix, je dirais ni l'un ni l'autre. Je ne connais pas ces gens, et n'ai pas vraiment envie de les connaître. Du moins, je n'irai pas de moi-même à leur rencontre, je n'en vois pas l'intérêt

Tout ce que je souhaite moi, c'est de trouver ma place, la place qui selon moi me revient, une place de choix cela va sans dire... Question profession, la recherche m'a toujours profondément intéressé, entre autre en potions ou sortilèges, mais les places sont chères, du moins dans notre vieille Europe Centrale, c'est pourquoi j'ai préféré m'exiler... Ca et la renommée peu flatteuse du nom Slytersin au vu des mésactions de mon grand-père...

Car, oui, vous l'aurez compris, la Pologne elle aussi a été touchée, et les partisans de ce Lord Noir ont commis aussi nombre de méfaits là-bas, même si à un degré moindre... Or mon grand-père, le "Grand William" était de ceux-là, de ces sombres mages qui mettaient à feue t à sang leur pays... Slytersin n'est donc pas un nom bienvenu. Du moins plus dans mes contrées natales... Je n'ai pas d'avenir là-bas, pas avec ce nom. Il ne me reste donc plus qu'à changer de nom ou m'exiler... Je choisis l'exil. Du moins pour un temps... En espérant que cette triste renommée n'aura pas fait son chemin jusque dans cette magnifique région qu'est le Royaume Uni...


Particularité : Un signe particulier à préciser est aussi un énorme tatouage au bas du dos, dans le creux des reins, tatouage sorcier de cuoleur noire et bleue, représentant un serpent s'enroulant autour d'un aigle, le symbole de notre vieille famille déchue... Ce tatouage a entre autre l'avanbtage de cacher quelques unes de mes cicatrices. cicatrices qui couvrent de ci de là mon dos ou mon torse, datant de mon enfance ou de mes enrichissantes mais ô combien dangereuses expériences de voyage... Entre autre une cicatrice, trés fine, à peine visible même, au visage...


Dernière édition par Eilendior Slytersin le Jeu 28 Fév - 2:44, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilendior Slytersin
Ordre des Secrets
Ordre des Secrets
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans, en exil
Année d'étude ou Emploi: Expert en potions au Service des Usages Abusifs de la Magie
Gallions:
510/100000  (510/100000)
MessageSujet: Re: Eilendior Slytersin   Mer 23 Jan - 4:11

Apparemment, mon post dépassait la longueur autorisée... Désolé donc de devoir le couper, et surtout de la longueur du coup...


Passé

Votre histoire :

Sombre histoire, puisque je suis né dans une période plus que troublée en Pologne à Varsovie en 1992, alors que l'Europe tremblait face aux rumeurs du prochain retour du Celui-Dont-On-Ne-Devait-Pas-Prononcer-Le-Nom.

Sombre histoire quand ma mère décéda quelques heures à peine après nous avoir mis au monde moi et mon jumeau...

Sombre histoire quand mon père, sorcier chercheur en potions dans une grande institut, s'est vu confronté à des menaces en tout genre pour ne pas vouloir embrasser les convictions de son père, et du Lord Noir... Il est d'ailleurs mort dans des circonstances troublantes en 1996, dans un incendie domestique... L'enquête de routine n'aurait, vraisemblablement selon le raport que j'ai pu obtenir des années plus tard, rien permis de conclure... Mais je ne peux m'empêcher de penser que mon grand-père paternel y est pour quelque chose. Ne trouvez-vous pas étrange que mon frère et moi y avons survécu, ce qui a permis à mon grand-père de nous prendre sous son aile et de nous éduquer selon ses valeurs. Il n'avait pas réussi avec mon père apparemment, puisque ce dernier s'était marié contre l'avis paternel avec une jeune sorcière au Sang Impur, et ce en dépis de toutes les convenances dû à son rang et à son sang... Mais grâce à cet accident, mon grand-père a pu alors obtenir comme une seconde chance avec nous deux... Je ne peux m'empêcher de trouver cela louche... Peut-être suis-je encore sur la fausse route, mais je veux savoir ce qu'il en est, et le saurais un jour ou l'autre, je continuerais les recherches sur cette mort...

Nous avons donc été éduqués par William Eilendior, mon grand-père paternel, homme rigoureux et autoritaire, froid, glacial même, exigeant, et violent quand on ne répond pas à ces exigences... Or nous ne répondions vraisemblablement pas souvent à ses exigences. Il nous a souvent reproché d'être Impurs, de ne pas être dignes de la chance qu'il nous donnait, que le sang de notre mère souillait notre noble sang sorcier. J'en suis venu à haïr ce sang maternel, à haïr les sorciers qui osaient souiller leur sang par du sang moldu, et à haïr les moldus en général... Je me soigne, je vous l'assure, et essaie de taire cette haine irrationnelle, mais il faudra certainement du temps...

Mon jeune frère cependant avait tendance à ne pas vouloir se plier à ses idéaux étriqués et usés par le temps... Ce qui lui a valu souvent des corrections mémorables, dont une s'est trés mal fini. Il en est mort. Mort sous les coups de William... Mort sous mes yeux sans que je ne puisse rien y faire. Tétanisé par la peur, je suis resté comme stupéfixé, et l'ai regardé mourir... Sans un mot, sans un geste... Juste un regard. Regard qu'il m'a rendu avant son dernier souffle et que je n'oublierai jamais, regard de tendresse et d'amour, regard que je me suis alors promis de venger, coûte que coûte, quelque soit le temps que ça prendra... Nous avions neuf ans. J'avais neuf ans. Les autorités judiciaires de l'époque ont conclu finalement, après une longue et fastidieuse enquête, à un vulgaire accident domestique, disant que mon frère aurait simplement succombé à ses blessures suite à sa mauvaise chute dans les longs escaliers... Mon Grand-Père n'a donc pas été inquiété outre mesure, si ce n'est une visite régulière des services sociaux...

Je fus ensuite envoyé, comme il se doit, à Durmstrang, sombre et majestueuse école de Magie. J'allais alors entamer mon destin, seul, mais la tête haute. Le destin de sorcier. Et celui d'un sorcier puissant, je l'espère bien... Un sorcier certainement quelque peu cruel, dépourvu de toute compassion humaine, et ne sachant porté qu'un regard caustique et sarcastique sur le monde qui m'entoure, mais un sorcier quand même... Dans cette école, j'ai dû faire ma place à coup de baguettes bien senties et de répliques vénimeuses, moi, le vil Impur à son sang. Même si je ne m'y suis jamais fait d'amis, j'ai toutefois réussi à leur imposer un minimum de respect, mes bons résultats au dessus de la moyenne aidant certainement également. Sans doute qu'être né en temps de guerre m'a appris à me battre pour avoir ma place parmi mes paires...

Finalement, à la sortie de l'école, j'ai préféré voyager de par le monde, vivant de pain, d'eau fraiche et de merveilleux souvenirs le plus souvent, toquant parfois à la porte des gens pour le gîte et le couvert, contre le travail de mes mains (et de ma magie), et apprenant milles choses inimaginables, me forgeant une expérience unique. Certes, mon Grand-Père ne fut guère enchanté de ce choix, mais je ne lui ai pas laissé son mot à dire. Etant majeur depuis peu à ma sortie de l'école, je me suis empressé de fuguer prenant avec moi le minimum d'affaires vitales, et suis parti sans lui laisser la moindre nouvelle, la moindre trace... Pour lui échapper, je me suis évertué à disparaître de la circulation de l'Europe Centrale...

Cependant trois ans à ce rythme là, vivant tel un oiseau migrateur, ont tôt fait d'user ma résistance... Et j'ai dû me "poser", comme dirait certains.

Mais je ne suis pas de suite retourné en Europe, encore moins en Pologne, et ai préféré rester quelques temps aux Etats Unis, cette nation montante, là où les plus rusés et les plus ambitieux peuvent réussir, quelque soit leur apport initial. Or à part mon intelligence, je n'en avais aucun... apport.

Après quelques petits boulots de ci de là pour me payer loyer et nourriture, je suis parvenu à trouver un créneau dans le domaine des potions. Dans un premier temps je confectionnais des potions de bas étages et de niveau moyen pour un grand laboratoire, jusqu'à ce qu'on s'intéressât à mon talent... Talent qui me valut alors la chance de faire un apprentissage auprès de l'un des plus grands maîtres es potions de l'époque...

Après quelques années à travailler ensuite en recherche de potions pour ce même laboratoire, la nostalgie de mon continent originel vint m'étouffer. C'est ainsi que j'ai décidé de revenir... Mais la Pologne ne m'a pas accordé l'accueil que j'escomptais, et aucun travail ne m'a été offert... J'étais condamné à une vie de misère ou à vivre au crochet de mon grand-père, ce dont je me refusais. Ce nom de Slytersin, souillant ma réputation sans même me laisser une chance de faire mes preuves, n'était plus le bienvenu. Pour une vie décente et honnête, il me fallait choisir entre rester et changer de nom, ou partir en exil.

Or ne pouvant renier ce nom auquel je teins tout de même, j'ai donc choisi l'exil. C'est ainsi que je me suis installé en Irlande, et recherche actuellement un poste de Maître des potions dans tout le Royaume Uni...


Scolarité & Informations Pratiques

Ecole : Durmstrang à l'âge de 11 ans, après avoir reçu une éducation parentale à domicile. A part une éducation extrêmement sévère, rien de vraiment marquant...

Baguette : 37.5 cm, bois de sapin, ventricule de dragon

Maison préférée : Serpentard, à n'en pas douter...

Animal de compagnie : Ai-je le temps de m'occuper d'une quelconque bestiole?

Relations particulières : Je ne connais quasiment personne au Royaume Uni, et je ne m'en porte pas plus mal... Mais peut-être vais-je devoir faire quelques efforts...

Hors Jeu

Vous, derrière votre PC :
Pseudo ou prénom : Pascale, pseudo le plus courant viescale dans les forurms autre que RPG
Âge réel : 26 ans
Temps consacré sur le net par jour : plusieurs heures. Connectée presque tous les jours.
Comment avez-vous connu LeviCorpus ? Par l'intermédiaire d'un partenariat, avec je ne sias plus quel forum RPG Harry Potter...
Ce qui vous a poussé à vous inscrire : le concept, le niveau RP
Autre chose à rajouter ? Comme ça, je ne vois pas..^^


Dernière édition par le Mar 5 Fév - 15:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prismarella Wegging
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 1137
Age : 34
Date d'inscription : 31/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 39 ans - Célibataire
Année d'étude ou Emploi: Professeur de Runes
Gallions:
2500/100000  (2500/100000)
MessageSujet: Re: Eilendior Slytersin   Mer 23 Jan - 20:32

Bonsoir,
Nous allons étudier ta fiche Smile


~ 22 ans ne vous auront pas amochés ~
Enfin, presque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arestim.heavenforum.com/
Eilendior Slytersin
Ordre des Secrets
Ordre des Secrets
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans, en exil
Année d'étude ou Emploi: Expert en potions au Service des Usages Abusifs de la Magie
Gallions:
510/100000  (510/100000)
MessageSujet: Re: Eilendior Slytersin   Jeu 24 Jan - 5:52

Merci beaucoup.

Dans l'impatience de pouvoir bientôt participer... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilendior Slytersin
Ordre des Secrets
Ordre des Secrets
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans, en exil
Année d'étude ou Emploi: Expert en potions au Service des Usages Abusifs de la Magie
Gallions:
510/100000  (510/100000)
MessageSujet: Re: Eilendior Slytersin   Ven 15 Fév - 4:20

Hum, hum...

Quelqu'un peut-il me dire ce qu'il en est me concernant? Minerva m'a répondu ne pas pouvoir s'occuper de ça pour le moment et transmettre "mon dossier" à quelqu'un... A qui dois-je m'adresser? Est-ce que cette fiche vous convient et peut-être validée? Faut-il changer quelque chose?

Help please... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau
Poudlard
Poudlard
avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2007

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: HiHiHi
Année d'étude ou Emploi: HaHaHa
Gallions:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: Eilendior Slytersin   Ven 15 Fév - 14:16


Merci pour ta patience
Cher Sorcier, te voilà validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eilendior Slytersin
Ordre des Secrets
Ordre des Secrets
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 36
Date d'inscription : 23/01/2008

Feuille de personnage
Age et liens familiaux: 25 ans, en exil
Année d'étude ou Emploi: Expert en potions au Service des Usages Abusifs de la Magie
Gallions:
510/100000  (510/100000)
MessageSujet: Re: Eilendior Slytersin   Mar 19 Fév - 21:51

Merci à vous, et désolé de ce petit silence momentané...

Je viendrai rejoindre votre univers dès que possible, soit ce soir soit demain... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eilendior Slytersin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eilendior Slytersin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LeviCorpus l'aprés épilogue :: Administration :: V1 :: Fiches V1-
Sauter vers: